En bref : Jordanie

Un espace pour adolescents dote les jeunes réfugiés palestiniens de moyens d’action

Image de l'UNICEF
© UNICEF video
A Zarqa, en Jordanie, dans un espace pour adolescents soutenu par l’UNICEF, les jeunes Palestiniens ont l’occasion de multiplier les rencontres et d’apprendre.

Par Monica Awad

ZARQA, Jordanie, 7 juillet 2008 – Le camp de Zarqa est le plus ancien camp pour réfugiés palestiniens de Jordanie. Les familles vivent dans de petites maisons en brique couvertes d’un toit en amiante et doivent souvent supporter le surpeuplement et l’extrême pauvreté. Les jeunes du camp ont rarement l’occasion de jouer en toute sécurité et de communiquer et de s’amuser avec des enfants de leur âge.

C’est la raison pour laquelle le Centre de développement social du camp se consacre à la mise en place d’un espace pour adolescents soutenu par l’UNICEF en partenariat avec le Gouvernement norvégien.

Le Centre d’apprentissage pour adolescents apporte aux jeunes une formation sur les droits des enfants, la photographie, la communication et le règlement des conflits, dans l’espoir d’avoir un effet durable sur les jeunes du camp.

« J’ai adhéré à ce centre parce que j’aime ses activités, » affirme Hussein Mustafa abu Galion qui suit des cours de dixième année d’école à Zarqa. « Les jours d’école, dès que j’ai fini les cours, je vais directement au centre. »

Comment l’UNICEF apporte son aide

L’UNICEF procure au Centre de développement social un local de cinq pièces associé à l’Office de secours et de travaux des Nations Unies, des articles de première nécessité tels des meubles, des livres, des ordinateurs, du matériel de sport et des instruments de musique. 

« Il y a différentes sortes d’activités au centre, » dit Youssef Kahwaji, 15 ans. « Nous nous consacrons aussi bien au ‘dabké’, une danse folklorique, qu’à la photographie ou à la façon de réaliser de courts-métrages animés. »

Le centre s’emploie aussi à assurer la participation de tous sur un pied d’égalité en consacrant des jours particuliers de la semaine à des activités pour les filles.

Education entre jeunes

Le centre offre une éducation entre jeunes sur les aptitudes à la vie quotidienne ainsi que diverses activités menées par d’autres adolescents. Des séances de sensibilisation se déroulent en présence des parents pour améliorer leur dialogue avec leurs enfants.

Après quelques années de participation au centre, de nombreux jeunes sont formés pour épauler les autres.

« Quand j’ai adhéré au centre, j’ai reçu une formation sur le droit des enfants, la photographie, la communication et le règlement des conflits, » déclare Gulfidan Abbasi, 19 ans. « Aujourd’hui, je forme des camarades plus jeunes pour leur enseigner ce que j’ai appris. »

« Mon identité »

 Les adolescents du camp de Zarqa ont aussi travaillé à la création d’un site Internet appelé « Hawiate » ce qui veut dire « Mon identité ».

« Nous avons créé Hawiate pour mobiliser autant d’adolescents que possible et leur montrer ce qu’est notre identité, » explique Youssef.

 Au Centre de développement social de Zarqa, des jeunes comme Youssef et Hussein ont aujourd’hui les moyens et la confiance pour aller à la rencontre du monde.

« Quand j’ai adhéré au centre, tellement de choses ont changé dans ma personnalité. J’ai davantage confiance en moi et j’ai des compétences en plusieurs domaines. Ce centre a façonné ma personnalité, » affirme Youssef.


 

 

Vidéo (en anglais)

La correspondante de l’UNICEF Elizabeth Kiem examine comment un espace pour adolescents soutenu par l’UNICEF aide les jeunes réfugiés palestiniens en Jordanie.
 VIDEO  haut | bas

Obtenez des vidéos de qualité professionnelle chez The Newsmarket

Recherche