En bref : Italie

Le site « Moi aussi, je participe au G8 ! » permet à tous de siéger virtuellement au sommet du G8

Image de l'UNICEF
© UNICEF Italy/2009
Un nouveau site appelé « Moi aussi, je participe au G8 ! » rassemble les internautes pour qu'ils puissent afficher leur soutien aux objectifs de l'UNICEF lors du sommet mondial.

Le sommet du G8 doit se dérouler en juillet à L'Aquila, en Italie. Voici un des articles d'une série consacrée aux préparatifs de l'UNICEF en vue de cet événement.

New York, États-Unis, 22 juin 2009 – Le mois prochain, vous ne siègerez peut-être pas au sommet du G8 mais un nouveau site Internet du Comité italien pour l'UNICEF propose ce qui pourrait bien être la meilleure option possible : un moyen de communiquer avec les dirigeants qui y seront présents.

L'opération, appelée « Moi aussi je participe au G8 ! », rassemble les internautes pour que ceux-ci puissent afficher leur soutien aux trois objectifs que l'UNICEF aimerait réaliser lors du sommet de L'Aquila :

  • Assurer la poursuite d'un financement en faveur de la prévention de la transmission du VIH de la mère à l'enfant (PTME) et du diagnostic des nourrissons le plus rapidement possible;
  • Centrer l'attention sur la vulnérabilité particulière des filles au VIH et au SIDA;
  • Renforcer l'engagement actuel des pays du G20 en faveur de la protection sociale en veillant pour une large part à ce que les systèmes sociaux soient ouverts à la fois aux enfants et aux problèmes posés par le SIDA.

La protection sociale a recours à des moyens allant de transferts de trésorerie à une législation favorable à la santé, à la stabilité financière et à l'égalité des enfants et de leurs familles.

Comment fonctionne le projet

Le site « Moi aussi, je participe au G8 ! » encourage les internautes à y laisser leur nom et à y télécharger une photo illustrant ce qu'avoir un siège lors du sommet signifie pour eux. Toutes les photos seront réunies dans une galerie en ligne, les meilleures étant sélectionnées pour la page d'accueil.

Finalement, le site servira de pétition interactive en ligne. Le 9 juillet, les délégués du J8, la version du G8 à destination des jeunes, remettront personnellement aux dirigeants assistant à la réunion les noms de ceux participant à l'opération « Moi aussi, je participe au G8 ! » ainsi qu'une sélection des meilleures photos.  

Le J8 rassemble les jeunes du monde entier âgés de 14 à 17 ans afin qu'ils examinent les mêmes questions sur lesquelles se penchent les pays du G8 et ébauchent des recommandations pour que les dirigeants puissent les examiner.

Programmes rentables

Lors de la réunion de L'Aquila, les manifestations de soutien en faveur des objectifs de l'UNICEF seront essentielles. Les indications recueillies lors des crises financières mondiales précédentes révèlent que les femmes et les enfants sont souvent les plus touchés durant de telles périodes. 

L'UNICEF souhaite s'assurer que le financement des programmes destinés à assister les plus vulnérables, dont ceux touchés par le VIH et le SIDA, soient protégés malgré la récession.

Il est bien plus rentable, en terme de coût, de préserver à ses niveaux actuels le financement de programmes contre le VIH plutôt que de les réduire en faveur de gains à court terme et de tenter de les remettre plus tard en place. Pire encore, les réductions porteraient atteinte aux droits légaux et moraux des enfants de profiter à la fois des meilleurs niveaux possibles de santé et des meilleures chances de survie. 

Une voix pour les enfants

La réunion initiale de dirigeants qui s'est transformée en sommet des G8 constituait une réponse à une autre crise monétaire au début des années 70. Tout d'abord, les pays membres avaient concentré leurs efforts sur les seuls problèmes économiques et financiers. Mais, au fil du temps, le programme s'est élargi pour inclure d'autres sujets de préoccupation mondiale, dont le développement.

La réunion de juillet en Italie présente le même sentiment d'urgence que celui qui avait abouti à la création du G8 mais sa mission a été élargie. L'UNICEF utilisera son savoir-faire pour permettre de faire ressortir les moyens par lesquels cette mission peut inclure les enfants de la planète.

      


 

 

La voix des jeunes

Recherche