Indonésie

Indonésie : des secours d’urgence envoyés aux rescapés du séisme de Sumatra Ouest

Image de l'UNICEF
© Reuters/Dadang Tri
Un garçon observe les ruines d’un bâtiment à Sumani, district de Solok, dans la province de Sumatra Ouest, où un fort tremblement de terre et une puissante réplique ont frappé la région le 6 mars.

Par Suzanna Dayne

JAKARTA, Indonésie, 7 mars 2007 – L’UNICEF est en train d’expédier des cargaisons d’approvisionnements de secours  aux victimes du séisme qui a eu lieu mardi dernier dans la province de Sumatra Ouest.

Le tremblement de terre, d’une magnitude de 6,3 sur l’échelle de Richter, a ébranlé la capitale provinciale de Padand ainsi que deux villes environnantes, tuant au moins 71 personnes. Près de 200 autres ont été blessées, la plupart d’entre elles grièvement. Une seconde secousse a frappé la même région juste deux heures plus tard.

Dans les zones côtières, le séisme a provoqué la panique, mêlée aux craintes d’un nouveau tsunami. Des milliers de personnes passent actuellement la nuit dans des camps improvisés pour échapper aux dangers de violentes répliques. Les lignes électriques et téléphoniques ont été détruites et les hôpitaux locaux submergés de patients.

Au lendemain du séisme, des familles ont inhumés leurs proches lors de ce qui allait être certainement les premières d’une longue série de funérailles dans ces communautés très unies. Selon la presse et les radios locales,  des équipes de secours sont à la recherche de victimes dans des zones éloignées que le gros matériel ne peut pas atteindre. Les rescapés passaient aussi au crible les décombres à la recherche de leurs biens personnels.

Faire parvenir les secours  au plus vite

Une équipe d’évaluation de l’UNICEF dirigées par l’Administrateur de projets Raoul de Torcy est en place et a rencontré le Gouverneur de Sumatra Ouest et de hauts responsables. Les autorités estiment qu’environ 7 500 personnes ont été déplacées à la suite du tremblement de terre et que 3 500 bâtiments ont été détruits ou endommagés.

L’UNICEF a également rencontré des responsables du district de Solok, une des zones les plus touchées. Les autorités locales affirment que 44 écoles y ont été endommagées et 15 autres détruites. Selon les premiers éléments d’informations, au moins deux élèves ont été tués quand leur école s’est effondrée.

Image de l'UNICEF
© Reuters/Dadang Tri
Les occupants d’un camp, à l’extérieur de Sumani, après le tremblement de terre qui a ébranlé l’île de Sumatra.

L’UNICEF a reçu des demandes pour des réservoirs d’eau souples et des tentes scolaires dans le secteur et enverra aussi des trousses d’hygiène, des nécessaires de cuisine et des bidons pour transporter l’eau potable. « Suite aux discussions avec les représentants des autorités locales, nous avons expédié des approvisionnements de secours à partir de notre dépôt de Medan, au nord de Sumatra, a déclaré la Responsable des opérations de secours de l’UNICEF Lina Sofiani.

Des camions à bord desquels ont été chargés ces approvisionnements doivent arriver jeudi à Sumatra Ouest. Cependant, la route qui relie Padang à Solok a été endommagée, ce qui risque d’entraver le transport. 

Une réponse nationale

Dans la capitale, à Jakarta, l’UNICEF a rencontré de hauts responsables du gouvernement afin de discuter de la réponse du pays à cette dernière catastrophe séismique.

 « Nous avons parlé des moyens de coordonner les efforts pour nous assurer que les approvisionnements arriveront rapidement dans les zones touchées de manière à ce que les familles puissent se remettre sur pied », a déclaré Lina Sofiani.

Le pays est toujours en train de se relever du tremblement de terre de mai 2006 qui a tué des milliers de personnes au centre de Java. L’Indonésie, le plus grand archipel du monde, est sujet aux tremblements de terre parce qu’il est situé sur ce qu’on appelle « la ceinture de feu »,  une ceinture de volcans et de failles entourant le bassin du Pacifique.


 

 

Vidéo (en anglais)

7 mars 2007 :
Lina Sofiani, Responsable des situations d’urgence à l’UNICEF, parle de la phase initiale de l’aide humanitaire lors du tremblement de terre de Sumatra (Indonésie).
 VIDEO  haut | bas

8 mars 2007 :
Le reportage en Indonésie de la correspondante de l’UNICEF, Elizabeth Kiem, sur la dernière catastrophe naturelle qui frappe les enfants et familles de la région.
 VIDEO  haut | bas

Recherche