Indonésie

Séisme en Indonésie : l'enseignement, l'eau et l'assainissement, priorités de l'UNICEF pour ses opérations de secours

Image de l'UNICEF
© UNICEF Indonesia/2006/Josh Estey
Des enfants assistent à un cours à l'intérieur d'une tente scolaire. L'UNICEF a distribué des tentes scolaires de secours dans les districts de Bantul, Yogyakarta et Klaten, dans le centre de Java.

Par Sabine Dolan

NEW YORK, ETATS-UNIS, 12 juin 2006 – Alors que les différentes communautés s'organisent dans le centre de Java pour déblayer petit à petit les bâtiments détruits par le tremblement de terre du 27 mai dernier, l'UNICEF est en train de mettre l'enseignement, l'eau et l'assainissement au premier plan des ses opérations de secours actuelles.

L'accès à de l’eau salubre est une des priorités de l'UNICEF depuis les premières heures qui ont suivi le séisme dévastateur. Moins de vingt-quatre heures après la catastrophe, l'organisation a pu approvisionner en eau potable les communautés sinistrées. Aujourd'hui, l'UNICEF pousse ses efforts encore plus loin dans ce domaine essentiel.

«Les programmes en eau et en assainissement de l'UNICEF fonctionnent à travers quatre types d'intervention : acheminement par camions citernes d'eau potable, distribution d'accessoires tels que bidons et nécessaires d'hygiène, construction de toilettes provisoires et encouragement à de bonnes pratiques hygiéniques auprès des communautés sinistrées», explique Astrid van Agthoven, Responsable de l'eau et de l'assainissement à l'UNICEF.

Image de l'UNICEF
© UNICEF Indonesia/2006/Josh Estey
En tant que participant au programme du Gouvernement indonésien «Retour à l’école» dans la zone touchée par le séisme, l'UNICEF distribuera du matériel scolaire à 100 000 écoliers, juste à temps pour le début de l’année scolaire le 17 juillet.

Encourager l'hygiène et la santé

Tandis que l'UNICEF et ses partenaires parviennent à approvisionner en eau potable la population grâce à la distribution de bidons d'eau et de nécessaires d'hygiène, la vie quotidienne pour les habitants des villages forcés au déplacement et vivant dans des abris provisoires reste difficile. De simples tâches comme laver et cuisiner deviennent bien difficiles à réaliser.

Dans le village de Gerjen et dans d'autres communautés touchées par le séisme, les habitants assistent à des cours en hygiène de base, organisés pour encourager de bonnes habitudes sanitaires.

La construction et la réparation de latrines est également une priorité importante pour l'UNICEF. D'ici au mois prochain, 190 latrines devraient être installées dans quatre-vingt cinq villages du centre de Java.
 
L'eau et les installations sanitaires sont également en cours de réparation dans les écoles  afin de favoriser un environnement sain et propice à l'éducation des enfants.

Image de l'UNICEF
© UNICEF Indonesia/2006/Edy Purnomo
Un habitant du village de Gerjen, dans le sous-district de Plered, centre de Java, apporte son aide à la construction de latrines publiques destinées aux victimes du séisme du 27 mai dernier.

Le programme «Retour à l’école»

Non seulement le tremblement de terre, d'une magnitude de 6,2 sur l'échelle de Richter, a désorganisé l'approvisionnement en eau potable, il a aussi détruit ou sérieusement endommagé plus de 900 écoles. Celle du village de Ngibikan n'est pas un cas exceptionnel : rien, pas même des livres ou des fournitures, n'a pu être récupéré.

Pourtant, moins de deux semaines après le séisme, les écoliers étaient de nouveau en classe dans les tentes scolaires fournies par l'UNICEF. Jusqu'à présent, l'organisation a distribué trente tentes scolaires à Bantul, Yogyakarta et Klanten, dans le centre de Java,  soixante-huit autres restant à distribuer dans ces districts. Dans l'ensemble de la zone sismique, l'UNICEF prévoit de fournir jusqu'à 1 000 tentes scolaires.
 
Cependant, à Ngibikan, il n'y a pas encore de fournitures scolaires disponibles  et, du reste, l'école n'a ni tables ni chaises. Mais cela n'a pas empêché des enseignants débrouillards et des bénévoles d'assurer un enseignement aux enfants grâce au chant, à la danse et au conte.

En tant que participant au programme du Gouvernement indonésien « Retour à l’école », l'UNICEF distribuera du matériel scolaire à près de 100 000 élèves des communautés touchées par le séisme comme Ngibikan, cela à temps pour le début de la nouvelle année scolaire qui commence le 17 juillet prochain.


 

 

Vidéo (en anglais)

12 juin 2006 :
Le reportage de la correspondante de l'UNICEF, Sabine Dolan, sur les opérations de secours après le séisme au centre de Java. Elles sont axées sur l'enseignement, l'eau et les moyens d'assainissement.
 VIDEO  haut | bas

Obtenez des vidéos de qualité professionnelle chez The Newsmarket

Recherche