Inde

Des enfants et leurs familles déplacés à cause des inondations dans le Bihar sont soignés dans des camps médicaux mobiles

Image de l'UNICEF: India, flood
© UNICEF India/2007
Dans l’État du Bihar, en Inde, où plus de 300 équipes sanitaires mobiles bénéficiant de l’appui de l’UNICEF sont à l’œuvre, des survivants des inondations font la queue pour recevoir des soins dans un camp médical.

Par Anupam Srivastava

BIHAR, Inde, 16 août 2007 – Dans un camp médical de l’UNICEF, Kusum, 4 ans, a été vaccinée contre la rougeole dans le cadre des efforts pour sauver des vies, suite aux récentes inondations de mousson qui ont eu lieu ici.

Kusum et sa famille vivent avec 200 autres familles sur des berges surélevées d’une longueur de 4 kilomètres. Elles ont réussi à s’enfuir lorsque leurs villages ont été submergés par les eaux il y a deux semaines. La famille de Kosum occupe à présent un espace de huit pieds sur douze.

La fuite devant les inondations et la vie en plein air ont rendu malade Kusum, mais elle était dans l’impossibilité de recevoir des soins médicaux. Le père de Kusum était malade lui aussi et le centre de soins le plus proche se trouvait à environ 10 km de là – ce qui correspondait à un voyage qu’il sentait ne pas pouvoir entreprendre dans ces difficiles circonstances.

Les enfants soignés dans le camp sont nombreux à avoir été malades plusieurs jours sans recevoir aucun soin.

Les huit districts les plus touchés

Le Département de la gestion des catastrophes de l’État du Bihar signale que dans 19 districts, 12,3 millions de personnes – dont 1,5 million d’enfants de moins de cinq ans – ont été sévèrement affectées par les récentes inondations. Un grand nombre d’entre elles ont été déplacées.

Les huit districts les plus touchés sont Muzaffarpur, Sitamarhi, Est Champaran, Madhubani, Darbhanga, Samastipur, Sheohar et Khagaria. Dans ces districts, plus de 6 000 villages ont été inondés et il y a eu 140 morts.

Image de l'UNICEF: India, flood
© UNICEF India/2007
Une petite fille est vaccinée contre la rougeole dans un camp médical de secours du district de Muzaffarpur, dans le Bihar, qui a été touché par les inondations.
« Dans une situation d’urgence telle que les inondations, les plus vulnérables, ce sont les enfants », a dit le responsable du Bihar à l’UNICEF, Job Zachariah. « La plupart des enfants sont incapables de nager pour se mettre hors de danger. En outre, ils tombent facilement malades. »

Les personnes vulnérables vivant sur des berges sont très facilement touchées par la maladie. Elles sont exposées aux éléments et aux maladies amenées par les eaux qui se retirent.

Des secours dans plusieurs domaines

Dans un camp médical organisé par l’UNICEF, Kusum a été soignée, on l’a vaccinée et on lui a donné des compléments de vitamine A. La vitamine A est essentielle pour développer son système immunitaire et le fait de prendre ces compléments constitue une précaution nécessaire dans les conditions de vie difficiles qui sont les siennes.

Au fur et à mesure qu’on apprend l’existence de ce camp médical, les gens sont de plus en plus nombreux à y venir. « C’est rare qu’il n’y ait pas quelqu’un de malade dans une famille » a dit une mère qui accourait pour faire vacciner son fils. Dans ce camp qui s’occupe des déplacées de cinq villages, 174 enfants ont été vaccinés et 1 300 personnes ont reçu des soins en un seul jour.

Dans neuf des districts les plus durement touchés du Bihar, plus de 200 équipes médicales mobiles et 100 équipes fixes ont été mises en place pour répondre à des besoins semblables à ceux de Kusum.

L’UNICEF aide également la population du Bihar dans plusieurs autres domaines, notamment en fournissant des comprimés de purification de l’eau et des biscuits enrichis pour les enfants les plus vulnérables, et en effectuant une surveillance sanitaire afin d’évaluer et de suivre le risque de flambées épidémiques.

À leur départ des camps médicaux, les familles doivent se préparer à un jour de plus sans abri. Mais grâce aux soins qu’ils ont reçus, leurs enfants ont de bien plus grandes chances de rester en bonne santé.


 

 

Vidéo (en anglais)

15 août 2007 :
La correspondante de l’UNICEF, Amy Bennett, décrit les camps médicaux créés pour venir en aide aux déplacés à cause des inondations de la mousson dans l’État indien du Bihar.

 VIDEO  haut | bas

Obtenez des vidéos de qualité professionnelle chez The Newsmarket

Recherche