Coupe du Monde de la FIFA 2006

Abbas Jazzi, 16 ans, vit pour le foot dans un quartier dangereux en Iran

Image de l'UNICEF: UNICEF image Iran Abbas Jazzi and football team
© UNICEF Iran/2006/Eeles
Abbas Jazzi, 16 ans, pose pour la photo avec le reste de l’équipe de Montakhab.

Au moment ou la Coupe du Monde de la FIFA 2006 démarre, l'UNICEF et la FIFA font campagne pour assurer un monde en paix pour les enfants. Ceci est le profil d'un des joueurs phare de l'équipe de l'UNICEF.

Par Miranda Eeles

Téhéran, Iran – A six heures, le vendredi matin, la plupart des adolescents sont encore profondément endormis et ne se réveilleront pas avant quelques heures. Mais Abbas Jazzi, 16 ans, n’a pas le temps de dormir.  Le vendredi a beau être la journée de repos en République islamique d’Iran, Abbas, lui, n’a qu’une idée en tête : perfectionner sa technique sur le terrain de foot.

« Je joue tous les soirs de 8 à 10h dans la rue ou au parc, avec des copains du quartier, nous explique Abbas en attendant ses coéquipiers devant les grilles de leur terrain de foot, un bout de terrain jonché d’immondices et de seringues usées. Mais le mercredi et le vendredi, je joue avec une équipe appelée Montakhab. Ou bien nous nous entraînons, ou bien nous disputons un match contre une autre équipe locale. Aujourd’hui, nous jouons contre la Jeunesse d’Ansar. »

Image de l'UNICEF: UNICEF image Iran Abbas Jazzi and football team
© UNICEF Iran/2006/Eeles
Abbas Jazzi, 16 ans, poursuit le ballon pendant le match contre la Jeunesse d’Ansar.

Le droit chemin

Abbas est le plus jeune joueur de l’équipe de Montakhab. La plupart de ses coéquipiers sont des Afghans qui ont émigré en Iran comme travailleurs manuels, porteurs ou maçons et qui ont tous la passion du foot. Leur entraîneur, Naser Rezai, se conduit plus comme un mentor que comme un vrai entraîneur. Il est du coin, il connaît leurs problèmes, et il essaie de les maintenir sur le droit chemin.

« Je vis ici depuis l’adolescence, et je sais qu’il y a des problèmes comme la drogue, nous explique Rezai, pendant que l’équipe commence à s’échauffer en vue du match. Grâce au foot, ils évitent les ennuis et je fais mon possible pour les guider. »

Le quartier où habite Abbas est connu pour ses problèmes sociaux. Le chômage est très élevé et a pour conséquences la pauvreté, la drogue et la violence. Les jeunes n’ont guère de possibilités ici et la vie n’est pas facile.

Image de l'UNICEF: UNICEF image Iran Abbas Jazzi and football team
© UNICEF Iran/2006/Eeles
Abbas Jazzi, 16 ans, pose pour la photo avant le match.

Le foot comme panacée

Abbas habite avec sa mère et sa sœur de onze ans dans une petite maison au sud de Téhéran. Son père est mort d’une tumeur au cerveau il y a onze ans. Depuis, sa mère fait ce qu’elle peut pour gagner sa vie. Elle fait le ménage pour deux familles différentes et perçoit une somme mensuelle de ses voisins, qui lui louent deux pièces dans sa maison.

Il y a deux ans, Abbas a décidé de quitter l’école et de travailler pour améliorer les revenus du ménage.  Il a trouvé un emploi comme apprenti chez un tailleur, où il coupe le fil et prépare le thé.

« Je vis pour le foot, proclame Abbas, dont le joueur préféré est l’attaquant de la Juventus Zlatan Ibrahimovic. C’est une panacée pour moi. Même quand je suis malade, je me sens mieux si je joue. Le foot m’a beaucoup appris sur la vie, sur la coopération et sur l’importance d’atteindre ses objectifs. »

Le match contre la Jeunesse d’Ansar ne se déroule pas à leur avantage. C’est une nouvelle leçon de vie pour Abbas.


 

 

Vidéo (en anglais)

Reportage de la correspondante de l'UNICEF Miranda Eeles sur un jeune footballeur iranien de 16 ans.
 VIDEO  haut | bas

Audio (en anglais)

Interview de Miranda Eeles, Correspondante de l'UNICEF avec Abbas Jazzi, 16 ans, sur l'impact positif que le football a sur sa vie.
 AUDIO écouter

Messages vidéo d'intérêt public

Les messages d'intérêt public « Superfans » réunissent des footballeurs internationaux de la Coupe du Monde de la FIFA 2006
 VIDEO  haut | bas

L'esprit de l'équipe UNICEF
 VIDEO  haut | bas

En anglais

Les coulisses de "Superfans"
 VIDEO  haut | bas

Recherche

 
UNICEF - FIFA World Cup 2006 - UNITE FOR PEACE