Conseil d'administration

Le Conseil d'administration de l'UNICEF porte son attention sur l'équité et les programmes de pays

Session annuelle 2011 : deuxième jour

NEW YORK, États-Unis, 22 juin 2011 – Lors de la seconde journée de sa Session annuelle 2011, le Conseil d'administration de l'UNICEF a porté son attention sur les programmes qui produisent sur le terrain des résultats pour les enfants, en particulier les plus pauvres et les plus marginalisés du monde.

VIDÉO (en anglais) : 21 juin 2011 – Noel González Segura, Second secrétaire de la Mission permanente du Mexique auprès de l'ONU, présente au Conseil d'administration de l'UNICEF les conclusions d'une visite inter-interinstitutions effectuée sur le terrain aux Philippines.  Regarder dans RealPlayer

 

La réunion, au siège de l'ONU, comprenait les exposés de deux visites de délégations sur le terrain, en particulier aux Philippines et au Ghana, ainsi que l'examen de plus de vingt-quatre propositions de programmes de pays de l'UNICEF. Les documents présentent sous forme de graphiques les opérations de collaboration de l'UNICEF avec les gouvernements dans des pays particuliers pendant plusieurs années d'affilée. 

Dans la plupart des pays où travaille l'UNICEF, les progrès d'ensemble vers les objectifs du Millénaire pour le développement (OMD) sont prometteurs mais « les faits et les analyses montrent clairement qu'il y a de vastes disparités entre les pays et à l'intérieur de ceux-ci », a annoncé Nick Alipui, Directeur des programmes. Ces disparités étaient manifestes pour les participants aux deux visites sur le terrain discutées par le Conseil d'administration.

« Pour réduire les écarts et mieux protéger la survie, la santé et le développement de chaque enfant, il faut se focaliser davantage sur l'équité dans tous les programmes de pays de l'UNICEF », a déclaré M. Nick Alipui. 

« Transformer les vies » aux Philippines

À la visite du Conseil d'administration aux Philippines, qui s'est déroulée du 26 mars au 2 avril, participait une délégation inter-interinstitutions de membres du Conseil d'administration de l'UNICEF, du Programme des Nations Unies pour le développement (PNUD), le Fonds des Nations unies pour la population (FNUAP), le Bureau des services d'appui aux projets des Nations Unies (UNOPS) et le Programme alimentaire mondial (PAM).

VIDÉO (en anglais) : le reportage de Rob McBride, de l'UNICEF, sur une visite aux Philippines effectuée en mars-avril 2011 par les membres du Conseil d'administration de l'UNICEF et d'autres interinstitutions de l'ONU. Celle-ci a fait l'objet d'une discussion lors de la seconde journée de la Session annuelle du Conseil d'administration  Regarder dans RealPlayer

 

Les délégués ont eu un aperçu de la façon dont les opérations conjointes menées aux Philippines avec le gouvernement et les partenaires de la société civile contribuent au développement à la suite de la guerre civile et des catastrophes naturelles qui ont eu lieu dans le pays. Comme l'a dit au cours de la visite Son Excellence Brian Bowler, chef de la délégation et Représentant permanent du Malawi auprès de l'ONU : « Ceci est, je crois, ce qui devrait caractériser l'ONU : transformer les vies de façon positive ».

Le rapporteur principal de la délégation, Noel González-Segura, Second secrétaire de la Mission permanente du Mexique auprès de l'ONU, a présenté ses principales conclusions lors de la réunion du Conseil d'administration.

« Bien que les Philippines soient récemment parvenues au statut de pays à revenu moyen parmi les États de la planète », a-t-il dit, « elles ont toujours du mal à promouvoir une croissance économique équitable et durable ». Il a ajouté que la délégation a observé des faiblesses particulières – dont les catastrophes naturelles, le changement climatique et la croissance rapide de la population – qui renforcent le besoin de cohérence et de coopération au sein de l'équipe de l'ONU du pays. 

Établir l'équité au Ghana

Comme les Philippines, le Ghana est récemment passé dans la catégorie des pays à revenu moyen bien que des poches de pauvreté y subsistent aussi. Une délégation du Conseil d'administration a effectué une visite dans ce pays de l'Afrique de l'Ouest du 9 au 14 mai afin d'évaluer des opérations entreprises par l'UNICEF pour consolider les efforts d’équité, en tandem avec le gouvernement et différents partenaires.  

VIDÉO (en anglais) : 21 juin 2011 - Gail Farngalo, Conseillère pour la Mission permanente du Libéria auprès de l'ONU, présente les points forts du rapport de la délégation du Conseil d'administration au Ghana.  Regarder dans RealPlayer

 

Gail Farngalo, Conseillère pour la Mission permanente du Libéria auprès de l'ONU, a présenté les points forts du rapport de la délégation au Conseil d'administration. Gail Farngalo a fait remarquer que le Ghana était en bonne voie pour atteindre les objectifs du Millénaire pour le développement de réduire de moitié l'extrême pauvreté. Il a également un des taux de scolarisation dans l'enseignement primaire les plus élevés du continent. Cependant, a-t-elle dit, de nombreux obstacles subsistent.  

Gail Farngalo a notamment rappelé que le Ghana n'était pas sur la voie de la réalisation des OMD 5 et 7 qui demandent la réduction de la mortalité maternelle et l'extension, respectivement, de l'accès à l'eau potable et à l'assainissement. « Le projet de programme de pays pour UNICEF Ghana cherchera à faire disparaître les disparités dans ces secteurs et d'autres d’importance critique dans les années à venir », a-t-elle dit. 

Documents relatifs aux programmes de pays

L'examen par le Conseil d'administration de documents relatifs à 26 programmes de pays et de région proposés – dont les programmes pour les Philippines et le Ghana – ont suivi les rapports concernant les deux visites sur le terrain. Les directeurs de l'ensemble des sept Bureaux régionaux de l'UNICEF ont présenté des documents de leurs régions en vue de discussions et de commentaires. (Voir l'encadré à droite pour la liste des programmes de pays et de région proposés.)

VIDÉO (en anglais) : le reportage de Guy Hubbard, de l'UNICEF, sur une visite, en mai 2011, du Conseil d'administration de l'UNICEF au Ghana qui a fait l'objet d'une discussion lors de la seconde journée de la Session annuelle du Conseil d'administration.  Regarder dans RealPlayer

Lors de la réunion d'hier également, la Présidente du Conseil d'administration de l'UNICEF, Son Excellence Sanja Štiglic, Représentante permanente de la Slovénie auprès de l'ONU, a annoncé l'adoption par le Conseil d'administration de la composante UNICEF dans le document commun relatif au programme de pays de la République-Unie de Tanzanie.

Ce document avait fait l'objet d'une discussion lors de la première session régulière 2011 du Conseil d'administration. Il présente le programme de coopération de l'UNICEF avec le gouvernement tanzanien jusqu'à juin 2016, élaboré dans le cadre d'un Plan d'assistance au développement par les Nations Unies d'activités intégrées avec d'autres partenaires de l'ONU.


 

 

Documents des Programmes de pays UNICEF

Pays proposés et zones de programmes, par région

Amériques et Caraibes : Chili, Programme multi pays pour l'Est des Caraibes, El Salvador, Honduras, Jamaique

Europe Centrale et orientale et Communauté d'États indépendants : Albanie, Croatie, Kyrgyzistan, Monténegro, Ukraine

Asie de l'Est et Pacifique : République démocratique populaire Lao, Mongolie, Philippines

Afrique d l'Est et australe : Éthiopie, Zimbabwe

Moyen Orient et afrique du Nord : Maroc, Oman

Asiae du Sud : Bangladesh

Afrique de l'Ouest et du Centre : République centrafricaine, Gabon, Gambie, Ghana, Mauritanie, Sao Tome et Principe, Sénégal, Tchad

Programmes de pays en cours et devant être prolongés

Prolongations d'un an (approuvées par le Conseil d'administration) : Belize, Bhoutan, Guinée, Haïti, Madagascar, République de Moldavie, Tunisie

Prolongation de deux ans (à faire approuver par le Conseil d'administration) : Paraguay

Seconde prolongation consécutive d'un an (à faire approuver par le Conseil d'administration) : Afrique du Sud

Recherche