L'UNICEF dans les situations d'urgence

La triple calamité qui a frappé la région Asie et Pacifique sert de test à l'état de préparation aux catastrophes

Image de l'UNICEF
© REUTERS/Erik de Castro
Des habitants de Cainta Rizal, aux Philippines, se déplacent dans les eaux de crue provoquées par la tempête tropicale Ondoy.

NEW YORK, 2 octobre 2009 – Une combinaison de catastrophes naturelles a placé ce weekend des millions de personnes dans une situation désespérée dans la région Asie et Pacifique. Depuis le 26 septembre, six pays au total ont été frappés par des inondations, une tempête tropicale, un tsunami et des tremblements de terre. 

VIDEO: regarder maintenant
AUDIO: écouter maintenant

Les préparatifs d'intervention en situation d'urgence de l'UNICEF fonctionnent à plein régime dans la région alors que le bilan continue de s’alourdir en Indonésie dans la zone du séisme; d'autres tempêtes tropicales menacent les pays qui vont des Philippines au Vietnam; et les opérations de secours se poursuivent dans les îles Samoa.

« Ces catastrophes sont plus importantes que la capacité de chaque pays à y répondre, » affirme le Directeur des programmes d'urgence de l'UNICEF Louis-Georges Arsenault qui a qualifié la triple catastrophe frappant la région Asie Pacifique d'événement « exceptionnel ».

Davantage de pluies en prévision

Aux Philippines, les équipes d'intervention d'urgence de l'UNICEF ont fait face aux pires inondations en 40 ans, provoquées par la tempête tropicale Ondoy. Des équipes ont également été déployées au nord du pays en prévision d'une nouvelle tempête encore plus puissante, Parma, qui devrait toucher le territoire ce weekend.

Avec des quartiers de Manille sous deux mètres d'eau et des centaines de milliers de personnes dans des centres d'évacuation, le Gouvernement philippin est en train de renoncer à son ancienne politique en sollicitant une aide internationale.

« Par le passé, ils auraient été réticents, » dit Louis-George Arsenault, qui relève que le pays est un modèle en matière de préparation aux catastrophes. « Mais cette fois ils n'ont fait preuve d'aucune hésitation, » ajoute-t-il.

Les Nations Unies lanceront la semaine prochaine un appel de fonds commun pour répondre à la crise aux Philippines. Le Coordonnateur des secours d'urgence de l'ONU, John Holmes, affirme que le montant de cet appel de fonds sera de l'ordre de « dizaines de millions de dollars. » 

Image de l'UNICEF
© Reuters/Enny Nuraheni
Des personnes dorment dans un abri provisoire après avoir fui leurs habitations dévastées par un puissant tremblement de terre à Padang, en Indonésie.

Parallèlement, les Philippines et ses voisins - dont le Vietnam, la République démocratique populaire lao et le Cambodge – se préparent pour la tempête tropicale Parma que les météorologues qualifient de « super-typhon ».

Séismes en Indonésie

L'UNICEF est également à pied d'œuvre pour acheminer de l'aide aux enfants et aux familles touchées par les tremblements successifs de Sumatra Ouest, en Indonésie. Le premier, d'une magnitude de 7,6, s'est produit le 30 septembre; en l'espace de vingt-quatre heures, il a été suivi par un second séisme un peu moins important.

Les morts de centaines de personnes ont déjà été confirmées dans les régions touchées. Ce chiffre devrait augmenter fortement lorsque les corps retenus prisonniers dans les décombres en seront extraits. John Holmes a laissé entendre que le nombre de victimes pourrait dépasser celui du séisme de 2006 au centre de Java, qui avait fait plus de 5 000 morts.

De plus, des dizaines de milliers de personnes ont été déplacées. Le Gouvernement indonésien, comme son homologue des Philippines, a lancé une demande d'aide internationale.

L'UNICEF est en train d'acheminer des fournitures de secours à l'intention de 50 000 familles de l'ouest de Sumatra et la Représentante de l'UNICEF en Indonésie Angela Kearney prévoit d'effectuer une visite dans la zone du séisme durant le weekend.

Tsunami à Samoa et à Tonga

Par ailleurs cette semaine, un tremblement de terre dans le Sud Pacifique a provoqué une série de tsunamis qui ont balayé les villages côtiers des îles Samoa.

Bien que la population de ces îles soit relativement petite, les enfants des Samoa et de Tonga sont confrontés à des risques de maladies respiratoires, de rougeole et de tétanos, les taux de vaccination dans de nombreuses communautés locales étant faibles. Sur certaines îles, toutes les installations médicales ont été détruites ainsi que les moyens d'approvisionnement en eau.

Image de l'UNICEF
© UNICEF Samoa/2009/Jackson
Une famille aujourd'hui sans abri à la suite du tsunami qui a balayé les îles Samoa et a été provoqué par un important séisme sous-marin.

En réponse à la crise, l'UNICEF assurera la coordination d'un programme pour pourvoir en eau potable et assainissement correct les zones touchées par le tsunami à Samo et à Tonga.

Une meilleure préparation

L'UNICEF prend note des efforts des gouvernements destinés à améliorer l'état de la préparation aux situations d'urgence dans tous les pays sinistrés, particulièrement à la suite du tsunami de 2004 et d'autres catastrophes. Mais aucun niveau de préparation ne peut empêcher de telles catastrophes de survenir.  

Répondre simultanément aux besoins immédiats en nourriture, en eau et en hébergement de millions de personnes dépasse les capacités de préparation de ces pays. Par conséquent, il est essentiel que la communauté mondiale redouble ses efforts afin de soutenir, en particulier, les gouvernements indonésiens et philippins.

« Ils auront besoin d'aide internationale. Ce à quoi nous avons affaire sont de très importantes catastrophes humaines, » dit Louis-Georges Arsenault.


 

 

Vidéo (en anglais)

1er octobre 2009 : le Directeur des programmes d'urgence Louis-Georges Arsenault parle de l'intervention de l'UNICEF lors des catastrophes à répétition dans la région Asie et Pacifique

 VIDÉO  haut | bas

Obtenez des vidéos de
qualité professionnelle
chez The Newsmarket

Audio (en anglais)

1er octobre 2009 : la spécialiste de la communication d'UNICEF Indonésie Lely Djuhari parle du tremblement de terre à Sumatra Ouest.

AUDIO écouter

Recherche