Catastrophe du Raz-de-marée - Pays en crise

Somalie : Dans la région touchée par le tsunami, l’UNICEF reconstruit les écoles et réorganise les communautés

Image de l'UNICEF
© UNICEF/ HQ05-2103/Bannon
A Hafun, un village de pêcheurs reculé de Somalie, des élèves vont en classe dans une école composée de six salles au Centre d’apprentissage communautaire qui a récemment ouvert ses portes.
NEW YORK, ETATS-UNIS, décembre 2006 – Deux ans après avoir été frappé par le tsunami de l’océan Indien, le littoral nord-est de la Somalie voit sa vie commencer à retourner à la normale. L’UNICEF et ses partenaires sont passés de l’aide d’urgence à la réhabilitation et se consacrent à faire progresser les taux d’inscriptions dans les écoles, à reconstruire les centres médicaux et à fournir de l’eau de boisson à la région. 

Avec près de 300 victimes, le littoral de la province du Puntland a été la région la plus durement touchée de Somalie durant le tsunami. Dans le village de pêcheurs de Hafun, à la pointe de la côte, plus de 4 000 personnes ont été déplacées.

L’UNICEF a aidé les enfants à surmonter l’impact psychologique provoqué par le tsunami en formant cette année plus de 300 travailleurs sociaux chargés de soutien. Ils aident actuellement les enfants à se relever de leur traumatisme, de la perte de parents et du déplacement de leurs foyers en les aidant à retourner à leurs activités quotidiennes, y compris la fréquentation de l’école, les corvées quotidiennes et le jeu.

Plus de 150 enfants, ainsi que de nombreux professionnels de la santé et des défenseurs de la cause des enfants ont été formés au cours cette approche centrée sur les enfants. Jusqu’à présent, plus de 2 700 d’entre eux ont profité de cette formation.

Les écoles ont également étendu leurs activités au-delà de leurs élèves normalement inscrits en développant un programme d’enseignement informel  pour 350 adolescents non scolarisés.

Image de l'UNICEF
© UNICEF/ HQ05-2114/Bannon
Des enfants emplissent des bidons à un point d’eau fonctionnant grâce au soutien de l’UNICEF sur la partie du littoral de la Somalie frappé par le tsunami.
Restaurer les moyens d’existence

A Hafun, l’UNICEF a contribué à la création de deux groupes de jeunes dont les membres reçoivent une formation aux méthodes de direction et d’organisation. Le but est que les voix des jeunes puissent être entendues lors des prises de décisions concernant le processus de redressement après le tsunami.

La partie centrale de l’intervention de l’UNICEF à Hafun est le rétablissement et l’expansion, actuellement en cours, du système en approvisionnement d’eau de la localité. Aujourd’hui, plus de 30 puits détruits par le sel de la mer ou endommagés d’une autre façon par le tsunami ont été réparés, ce qui apporte de l’eau salubre à 13 000 personnes et à leur bétail.

L’UNICEF a aussi réparé cette année 13 dispensaires en Somalie, donnant à quelque 40 000 personnes un meilleur accès à des soins médicaux de base. Mais un regain des tensions politiques dans le pays a limité la capacité de l’UNICEF à mettre en place et à surveiller les autres projets de redressement, nécessitant des alliances avec les autorités locales et des organisations non gouvernementales. 

Tout au long de l’année 2006, l’UNICEF et ses partenaires ont concentré leur aide sur la consolidation des gains réalisés durant la phase antérieure de réhabilitation – cela dans l’espoir que ces changements apporteront des bénéfices à long terme aux communautés touchées.

 


 

 

Recherche