Catastrophe du Raz-de-marée - Pays en crise

En Thaïlande, un projet photo aide les enfants du tsunami à raconter leur propre histoire

Image de l'UNICEF: Thailand: Tsunami InSIGHT Out!
© UNICEF Thailand/2006
En Thaïlande, de jeunes musulmanes victimes du tsunami apprennent à se servir d’un appareil photo numérique dans un atelier organisé par InSIGHT Out! cela permet aussi aux enfants de se faire des amis dans d’autres communautés ethniques et culturelles.

Par Robert Few

PHANG NGA, Thaïlande, décembre 2006 – InSIGHT Out!, un projet photo soutenu par l’UNICEF, donne à des enfants parmi les plus marginalisés de la province thaïlandaise de Phang Nga, dévastée par le tsunami, une chance de s’exprimer.

Ce projet, grâce auquel on a pu équiper 77 enfants entre 10 et 15 ans d’appareils photo numériques et leur apprendre à s’en servir, est mis en œuvre par une équipe de journalistes et de photographes de Bangkok dont les membres avaient couvert le tsunami de 2004. Ayant été témoins directs des immenses dégâts causés, ces professionnels des médias ont pensé que des appareils photo pourraient contribuer à aider les enfants et leurs communautés à reprendre leur destin en main.

« Ils voient tellement de gens qui viennent les prendre en photo sans avoir la chance de le faire par eux-mêmes, explique Nuttakarn Sumon coordinateur d’InSIGHT Out!, maintenant nous leur donnons les outils nécessaires. »

Image de l'UNICEF: Thailand: Tsunami InSIGHT Out!
© UNICEF Thailand/2006
De jeunes participantes au projet InSIGHT Out! s’interrogent mutuellement pour leurs projets photo et les récits qui les accompagneront.
Des milieux très divers

La plupart de ces enfants sont issus des communautés maritimes nomades  surnommées « gitans de la mer » ou de communautés de migrants. Ils n’ont donc pas de résidence fixe dans la communauté et ne peuvent pas aller à l’école. InSIGHT Out! rassemble des cultures différentes et permet aux enfants de connaître des jeunes d’autres groupes religieux ou ethniques, souvent pour la première fois.

« Normalement, les enfants de ces différentes communautés ne se mélangent pas beaucoup, explique la directrice du projet Jeanne Hallacy, mais ils ont pris conscience qu’ils avaient en fait beaucoup de choses en commun, qu’ils soient thaï, birman ou musulman. »

Les parents de Win Maw, 12 ans, sont des immigrants birmans et elle n’était jamais allée à l’école avant l’année dernière. Grâce à ce qu’elle a appris en participant au projet InSIGHT Out!, elle a remporté un concours photo organisé par la revue National Geographic.

« Quand le magazine est sorti, tout le monde est venu pour le voir, raconte Win, j’en étais très fière pour mon peuple. »

Image de l'UNICEF: Thailand: Tsunami InSIGHT Out!
© UNICEF Thailand/2006
Au cours d’une séance de prise de vues, Htun Htun Naing, un instructeur, donne des conseils à Maung Naing Lin, un élève qui appartient à un des groupes les plus pauvres de Thaïlande, celui des travailleurs migrants d’origine birmane.
«La voie à suivre»

Htun Htun Naing, un membre du personnel de InSIGHT Out! est aussi un immigrant birman. « La communauté birmane a été très durement touchée par le tsunami. Mais avec ce projet les enfants nous indiquent la voie à suivre pour l’avenir, » dit-il.

Pour marquer le deuxième anniversaire du tsunami, une sélection des meilleures photos et des meilleurs récits rédigés par les enfants dans le cadre du projet InSIGHT Out! circulera en Asie, en Europe et aux États-Unis. Une exposition plus réduite circulera dans les villages frappés par la catastrophe, comme ceux de la province indonésienne d’Aceh où un programme InSIGHT Out! parallèle est actuellement mis en œuvre.

« Des projets comme celui-ci sont un élément important du processus de reconstruction, » déclare Mark Thomas, responsable des communications de l’UNICEF en Thaïlande. « Le travail de l’équipe InSIGHT Out! aide ces enfants à surmonter de profonds sentiments de deuil et d’insécurité et leur montre que la situation peut et va s’améliorer. »



 

 

Vidéo (en anglais)

Décembre 2006 :
le reportage pour l’UNICEF de Rob McBride sur un projet conçu pour aider les enfants de Thaïlande à s’exprimer personnellement et à se remettre du traumatisme du tsunami de 2004.
 VIDEO haut | bas

Obtenez des vidéos de qualité professionnelle chez The Newsmarket

Vidéo (en anglais)


Décembre 2006:
Le représentant de l'UNICEF en Thaïlande, Inese Zalitis, parle de l'engagement à long terme de l'agence pour la reconstruction de l'après tsunami.
 VIDEO haut | bas

Recherche