L'UNICEF dans les situations d'urgence

À Gaza, les enfants souffrent à cause de la violence qui perdure

Image de l'UNICEF
© UNICEF video
L’UNICEF signale que les enfants subissent depuis fin juin à Gaza une violence sans précédent.

Par Jane O'Brien

NEW YORK, États-Unis, 16 août 2006 – Alors que le fragile cessez-le-feu se maintient au Liban, à Gaza, les enfants sont confrontés à des niveaux de violence sans précédent. Depuis janvier, soixante-quatorze enfants ont été tués, dont presque la moitié le mois dernier. L’UNICEF déclare qu’on risque d’oublier leur situation désespérée.

« Je me trouvais là-bas il y a 10 jours et j’ai vu des situations choquantes », a dit le Directeur des programmes d’urgence de l’UNICEF, Dan Toole. « Les enfants se trouvent dans une position désespérée. Ils sont angoissés et traumatisés à cause du pilonnage des villages, et des perturbations que subissent leurs écoles ».

« Il est clair que cette situation a un effet terrible sur les enfants, mais Gaza a été oubliée en raison de la focalisation compréhensible sur le Liban », a dit M. Toole.

Appui à la vaccination

Les enfants constituent environ la moitié de la population de Gaza. Beaucoup d’entre eux sont des réfugiés ou des déplacés à cause des combats. Le chômage se situe à 40 pour cent, et l’inflation augmente rapidement. Les services de base sont exploités au maximum et les fournitures médicales sont rares.

Image de l'UNICEF
© UNICEF video
Une moyenne de 500 patients viennent chaque jour au centre médical d’Al Daraj.

Dans un centre médical d’Al Daraj, un quartier de la ville de Gaza, les médecins reçoivent une moyenne de 500 patients par jour. L’UNICEF a fourni des équipements indispensables de stockage à l’aide de la chaîne du froid et des vaccins.

« Nous soutenons la vaccination de tous les enfants », a dit le représentant spécial de l’UNICEF dans le Territoire palestinien occupé, Dan Rohrmann. « Ce qui se passe aujourd’hui dans ce centre médical est très important parce que cette mère amène son enfant pour une vaccination de routine. C’est essentiel car cela va se poursuivre en dépit de la situation d’urgence que nous vivons ».

« Accorder davantage d’attention aux enfants »

L’UNICEF a également offert des générateurs pour des installations sanitaires et un montant de 1,2 million de dollars US pour des médicaments et autres fournitures d’urgence destinés à 400 centres médicaux. Du personnel supplémentaire est en cours de formation pour le suivi nutritionnel des enfants et l’amélioration des soins prodigués aux nouveaux-nés.

Quelque 1 200 colis de matériels pour l’eau ont été distribués dans les zones durement touchées et des citernes de grande capacité ont été installées afin d’approvisionner en eau les quartiers où l’eau a été coupée. L’UNICEF travaille également avec le Ministère de la santé à sensibiliser à l’importance de l’hygiène.

« Il faut accorder davantage d’attention aux enfants de Gaza » a dit M. Toole. « Il faut un accès facilité et davantage d’aide ».


 

 

Vidéo (en anglais)

16 août 2006 :
La correspondante de l’UNICEF, Jane O’Brien, décrit les soins prodigués aux enfants de Gaza qui en ont assez de la guerre.
 VIDEO haut | bas

Obtenez des vidéos de qualité professionnelle chez The Newsmarket

Recherche