Les enfants et le VIH/SIDA

Appel à l'action pour les enfants d'un jeune rendu orphelin par le SIDA

Image de l'UNICEF
© UNICEF France/2006/ Sawyer
Le jeune orphelin ivoirien Rodrique Koffi Kolou, 20 ans, réclame des actes.

Par Dan Thomas

PARIS, 16 JUIN 2006 – Rodrigue Koffi Kolou, orphelin ivoirien de vingt ans, a perdu ses deux parents de maladies liées au sida. Lors de la conclusion de la Conférence sur les enfants et le SIDA, il a réclamé des actes et non plus des paroles.

« Nous sommes fatigués des programmes et des plans nationaux en faveur des orphelins et des enfants vulnérables qui n’existent que de nom et qui se traduisent sur le terrain par des ateliers. Ce que nous attendons, c’est que les fonds attribués par les bailleurs soient à la disposition des ONG, associations et autres structures qui travaillent effectivement sur le terrain ».

Rodrigue est maintenant président de N’Zrama, une association qui travaille avec les enfants affectés par le sida en Côte d’Ivoire. 

Adresser les effets du SIDA sur les enfants

Son message a rencontré beaucoup d’échos auprès des représentants venus du monde entier pour deux jours de colloque consacrés aux solutions à apporter aux enfants affectés par la pandémie du sida.

Image de l'UNICEF
© UNICEF France/2006/ Sawyer
Mme Rima Salah, Directrice générale adjointe de l'UNICEF, a déclaré qu’il était temps d’élargir la portée des programmes contre le SIDA pour les enfants.

L’ années dernière seulement, les maladies liées au SIDA ont tué plus d’un demi million d’enfant à travers le monde et 540 000 enfants de moins de 15 ans ont été infectés par le VIH.

En fin de colloque, la directrice adjointe de l’Unicef, Rima Salah, a dit qu’il était temps d’élargir la couverture des programmes sida consacrés aux enfants.

« Nous savons ce qui doit être fait »

« Pour passer à l’échelle, nous savons ce qui doit être fait, a-t-elle dit. Nous devons maintenant passer aux actes, le plus massivement et le plus rapidement possible. Il faut que les expériences pilotes initiées par les gouvernements et la société civile (ONG, associations locales) qui ont démontré leur efficacité soient largement développées. Ce colloque nous démontre aussi que c’est en bonne voie ». 

Organisé par des partenaires venus des secteurs public et privé, le colloque international a rassemblé des acteurs clés de la lutte contre le sida qui se sont donnés pour objectif de porter l’attention sur les enfants.

Ils ont dressé l’état des lieux de la situation des enfants affectés par le VIH/sida et ont cherché comment faire monter en puissance les réponses qui leur sont apportées, particulièrement dans le domaine des traitements pédiatriques.

Le colloque, initié par l’Unicef France, se place dans la lignée de la campagne « Unissons-nous pour les enfants contre le sida », campagne lancée par les Nations unies en octobre 2005.

Patrick MCormick a contribué à cet article.

 

 


 

 

Vidéo

16 juin 2006:
Reportage depuis Paris du Correspondant de l'UNICEF Thomas Arrivé sur la dernière journée de la Conférence sur l'enfance et le SIDA.. Filmé et produit par Bill Horn.
VIDEO haut | bas



Rodrigue Koffi Kolou, Président de NZRAMA, explique qu'il est bon de prendre des décisions, mais qu'il vaut mieux agir.

VIDEO haut | bas



Prof. Ruth Nduati de l'Université de Nairobi, sur le besoin d'entreprendre ce qui aidera réellement les orphelins.

VIDEO haut | bas
(en anglais)



Peter Laugharn de la Fondation Van Leer, explique pourquoi il participe à la Conférence.

VIDEO haut | bas
(en anglais)

Obtenez des vidéos de qualité professionnelle chez The Newsmarket

Recherche