Catastrophe du Raz-de-marée - Pays en crise

Des secours sont acheminés aux victimes du séisme en Indonésie

Image de l'UNICEF
© REUTERS Nias/Whiteside
Un jeune rescapé de Nias est transporté à Sumatra afin d’y recevoir des soins médicaux. On redoute la mort de centaines d’autres survivants pris dans les décombres des bâtiments effondrés.

Par Jane O’Brien

NEW YORK, 31 mars 2005 – Des approvisionnements d’urgence commencent à parvenir dans les zones touchées par le séisme qui a frappé cette semaine Sumatra et les îles avoisinantes (Indonésie). On signale la mort de plus de 600 personnes sur l’île de Nias, qui a été la plus sévèrement touchée, et où un quart des bâtiments ont été détruits et des milliers de personnes se retrouvent sans abri.

La pénurie d’eau demeure le plus grave problème. L’UNICEF a envoyé deux unités de traitement qui vont approvisionner en eau 40 000 personnes. Des trousses sanitaires,  des comprimés de purification de l’eau, des bidons et des sels de réhydratation ont été expédiés depuis Medan et Banda Aceh, à Sumatra.

Une équipe d’urgence de l’UNICEF est arrivée à Nias afin de coordonner la distribution de l’aide et de poursuivre l’évaluation des dégâts. En raison des dommages subis par l’aéroport, seuls des avions légers et des hélicoptères peuvent atterrir. Ceci ralentit les secours; une bonne partie des approvisionnements doit parvenir par mer.

Les sauveteurs continuent leurs recherches dans les décombres des bâtiments effondrés et on craint un bilan encore plus lourd. La plupart des blessures ont été causées par des chutes de matériaux. L’UNICEF travaille avec le Programme alimentaire mondial à l’évacuation des blessés pour qu’ils bénéficient de soins médicaux.

Il s’agit de la seconde catastrophe dans la région en trois mois. Le dernier séisme du 26 décembre a entraîné le raz de marée qui a causé des centaines de milliers de morts. Banda Aceh, ravagée à ce moment-là, est devenue maintenant la plaque tournante des secours d’urgence pour Nias et les autres secteurs touchés.

 

 

 

 

 

 

 

 


 

 

Vidéo (en anglais)

29 mars 2005:
Le Directeur des Opérations d'urgence de l'UNICEF, Dan Toole, parle sur la réponse de l'UNICEF au désastre de l'Océan Indien

bas | haut débit
(Real player)

Audio (en anglais)

29 mars 2005:
À la suite du séisme qui a frappé Sumatra, John Budd, responsable de la communication de l’UNICEF en Indonésie, décrit les craintes et les besoins de la population locale.

Liens sur le tsunami

Recherche