Haïti

Le partenariat UNICEF-IKEA distribue des jouets aux enfants haïtiens et assure un revenu aux femmes

Par Benjamin Steinlechner

PORT-AU-PRINCE, Haïti, 25 octobre 2011 – Des enfants courent derrière un petit camion se frayant un chemin à travers le Centre d'hébergement Tabarre 23, un camp surpeuplé où des centaines de personnes vivent sous des tentes faites de bâches en plastique et dans des cabanes en bois et en tôle. 

VIDÉO (en anglais) : le reportage de Claude Cleus sur l'UNICEF et IKEA qui se sont associés pour faire parvenir des jouets aux enfants déplacés d'Haïti.  Regarder dans RealPlayer

 

Le camion s'arrête à l'extérieur d'un espace ami des enfants – un endroit sûr et surveillé pour que les enfants puissent jouer – où les des caisses sont lentement déchargées, révélant une abondance de jouets, de matériel pour artistes, du savon et de divers matériaux. 

Aliya Nissa Charlite, 5 ans, regarde impatiemment dans les boîtes, lorgnant sur les animaux en peluche aux couleurs chatoyantes, les crayons de couleur, le papier, les ciseaux et les serviettes, des objets qu'elle et les autres enfants utiliseront ici dans les semaines à venir, tout cela grâce à un partenariat entre IKEA, UNICEF et une ONG locale.

Pas seulement un divertissement

IKEA, l'entreprise suédoise internationale de mobilier a fait don des jouets, estimés à environ 140 000 dollars É.-U. L'UNICEF a ajouté des trousses d'hygiène à la cargaison pour encourager les destinataires à se laver les mains.

Image de l'UNICEF
© UNICEF Haïti/2011/Casares
IKEA a fait don de divers jouets à l'UNICEF qui devaient être distribués aux enfants déplacés vivant dans les camps provisoires de Port-au-Prince, en Haïti.

Pendant la première phase de la distribution, les fournitures sont livrées dans les espaces amis des enfants gérés par le partenaire de l'UNICEF, Heartland Alliance, dans 30 camps dans tout le pays. Environ 20 000 enfants seront touchés d'ici à 15 jours. Une seconde phase de distribution sera consacrée aux centres d'accueil résidentiels.

Pour les enfants d'Haïti – qui sont toujours affectés par le tremblement de terre dévastateur de 2010, une épidémie de choléra en cours et une pauvreté continuelle – ces matériaux ne sont pas seulement un divertissement de leur routine quotidienne. Ces jouets offrent des possibilités importantes pour le jeu et l'expression créatrice; les trousses d'hygiène les aideront à se protéger du choléra et d'autres maladies dangereuses.  

Donner aux femmes les moyens de se prendre en charge

Les enfants ne sont pas les seuls à bénéficier de ce partenariat. Ces fournitures sont préparées pour la distribution par des membres de Solidarité des Femmes Haïtiennes (SOFA), une association haïtienne de défense des femmes, notamment celles qui sont victimes de la violence sexiste. 

Image de l'UNICEF
© UNICEF Haïti/2011/Casares
Des femmes travaillant dans un dépôt de l'UNICEF emplissent des caisses avec des jouets offerts par IKEA à l'UNICEF pour les distribuer dans les camps pour personnes déplacées à l'intérieur de leur propre pays à Port-au-Prince.

« Notre organisation est une très solide communauté de femmes qui s'aident les unes les autres », dit Yvose Edouard, 53 ans et membre de SOFA. « Nous offrons aux femmes une aide médicale, nous organisons des ateliers sur la façon dont elles peuvent se protéger elles-mêmes; nous assurons aussi un hébergement à court terme pour les femmes qui ne veulent pas retourner chez elles parce qu'elles ont peur de subir des sévices », a-t-elle expliqué.

Le rôle de SOFA est d'aider les femmes à se prendre en charge par le biais de l'indépendance économique. Pour l'emballage des jouets et des trousses, les membres de SOFA gagnent 500 gourdes par jour soit environ 13 dollars É.-U.

« Faire participer les femmes de SOFA à cette initiative montre combien cela est une opération où tout le monde est gagnant », a déclaré Françoise Gruloos-Ackermans, la Représentante de l'UNICEF en Haïti. « Les femmes ont l'occasion de gagner un revenu en préparant la distribution de jouets faisant l'objet d'un don aux enfants des camps pour personnes déplacées, tout cela grâce au partenariat UNICEF-IKEA ».


 

 

Écoles « amies des enfants »

Apprendre plus sur Ecoles amies des enfants et une éducation de qualité (site web en anglais)

Recherche