Haïti

L'histoire de Shasha : l'UNICEF reprend contact avec une fille haïtienne dans un camp de déplacés

Séisme en Haïti : rapport un an après

Les enfants d'Haïti vacillent encore sous l'impact durable du séisme du 12 janvier 2010. Un an après, voici une histoire parmi tant d'autres sur le long parcours qui mène des secours à la reconstruction.

Par Thomas Nybo

PORT-AU-PRINCE, Haïti, 19 janvier 2011 – Quand l'équipe du service des communications de l'UNICEF a repris contact au début du mois de décembre avec Shasha Liza, 14 ans, elle était seule dans une tente en train de couper des pattes de poulets pour que sa mère les fasse cuire et les vende dans les rues. Shasha se trouvait toujours dans le camp où elle a vécu depuis que sa maison a été détruite par le tremblement de terre de janvier 2010.

VIDÉO : Le reportage du correspondant de l'UNICEF Thomas Nybo sur l'espoir qu'a une jeune fille haïtienne de pouvoir poursuivre son éducation, un an après le tremblement de terre. Narration française Patrice Brizard.  Regarder dans RealPlayer

 

Dix mois auparavant, nous avions rencontré Shasha et l'avions suivie pendant une journée de sa vie quotidienne où elle préparait des plats, allait chercher de l'eau, lavait ses vêtements, rencontrait ses amis. À cette époque, elle partageait une tente dont le sol était en terre battue avec neuf membres de sa famille bien qu'il n'y ait de place que pour un seul lit; elle était alors impatiente de retourner à l'école.

Elle partage aujourd'hui la tente avec six de ses proches et son attachement à l'éducation est encore plus fort. Son père est mort l'an dernier et, pour elle-même et sa famille, elle ne voit pas d'autre façon de s'en sortir.

« S'extraire de la pauvreté »

« Ce que je désire pour changer ma vie ? Je veux avoir la possibilité de poursuivre mon éducation pour pouvoir devenir quelque chose dans la vie. J'aimerais vraiment tirer ma mère de la pauvreté »,  dit la jeune fille.

Image de l'UNICEF
© UNICEF/2010/Nybo
Shasha Liza, 14 ans, vit dans une tente avec sa famille à Port-au-Prince, en Haïti, depuis que le tremblement de terre de janvier 2010 a détruit leur maison.

La vie a particulièrement été difficile parce que la tente familiale a été inondée pendant la saison des pluies. Shasha  a ensuite développé une infection et a été hospitalisée pendant trois mois alors qu'elle luttait contre une toux continuelle.

Quand nous avons retrouvé Shasha, elle avait plusieurs heures de travail devant elle pour préparer différents plats que sa mère vendrait. L'argent qu'elles gagnent est la seule source de revenu de la famille. Shasha est cruellement consciente de la quantité de travail exigée des mères qui élèvent seules leurs enfants.

 « Si je pouvais m'adresser au monde, je dirais qu'il y a beaucoup de mères qui souffrent en Haïti », a-t-elle dit. « Elles s'occupent elles-mêmes des enfants parce que le père n'est plus là. Je demanderais à ce qu'on aide les mères, particulièrement dans ce camp. Il y en a tellement qui élèvent leurs enfants sans l'aide d'un père ».

Des rêves puis une chanson

Shasha rêve de devenir sénateur et de changer le gouvernement d'Haïti de l'intérieur. Pendant les longues journées passées à préparer des plats, nous confie-t-elle, elle rêve aussi de chanter et de danser et peut-être de devenir une star de cinéma. Après quelques encouragements, elle nous a chanté « Waka Waka » de Shakira.

Une fois qu'elle a terminé, Shasha nous dit au revoir. Elle avait encore du travail à faire et, à cause de la pénurie d'électricité, elle devait finir avant que la nuit ne tombe sur le camp.


 

 

Séisme en Haïti


Reportage photo : un espoir fragile pour les enfants d'Haïti 
(en anglais)

"Enfants d'Haïti : un an après  des secours à la reconstruction : un long parcours" [PDF]

En Haïti, un centre de santé appuyé par l'UNICEF offre prise en charge et traitement aux femmes séropositives au VIH
 avec vidéo

Des stars du basketball se rendent dans un centre de malnutrition appuyé par l'UNICEF en Haïti

Haïti est la première destination humanitaire du nouvel Ambassadeur UNICEF d'Irlande, Rory McIlroy

Communiqué de presse :
Un an après le séisme, il est impératif de mettre en place des services de base pour les enfants d'Haïti

L'UNICEF soutient la reconstruction d'écoles en Haïti

Pour les enfants d'Haïti, des opérations de secours au redressement : un chemin difficile
avec vidéo

L'histoire de Jean : en Haïti, la foi d'une adolescente dans l'éducation est source d'espoir
 avec vidéo

À la frontière haïtienne, du personnel de l'UNICEF participe à la lutte contre la traite des enfants
 avec vidéo

Carnet de route : la lutte contre la traite des enfants à la frontière d'Haïti

Un centre d'accueil résidentiel fournit un refuge aux enfants des rues de Cap-Haitien
avec vidéo

À la frontière haïtienne, l'UNICEF et ses partenaires s'efforcent de protéger les enfants vulnérables
avec vidéo

En Haïti, l'histoire de Christian : un garçon qui récupère tout ce qui peut l'être et reste optimiste, suite au séisme
 avec vidéo

Les spécialistes de la logistique de l'UNICEF font parvenir des compléments alimentaires aux enfants haïtiens
avec vidéo

Toutes les histoires sur le séisme en Haïti

UNGEI

Site de l'Initiative des Nations unies pour l'éducation des filles
Recherche