Haïti

Les jeunes d'Haïti prêts à agir, en cette période d'après-séisme

Par M.P. Nunan

PORT-AU-PRINCE, Haïti, 14 septembre 2010 - Ils sont venus se faire entendre.

VIDÉO (en anglais) : le reportage de M.P. Nunan de l'UNICEF sur un forum pour la participation des jeunes à Port-au-Prince, Haiti.

 

Cinquante jeunes membres du Mouvement pour la participation des enfants et de la jeunesse à la reconstruction d’Haïti ont pu exprimer leurs opinions comme jamais auparavant, lorsune manifestation qui s'est récemment déroulée à Port-au-Prince, en Haïti, . Ils ont examiné des problèmes tels que les préoccupations environnementales et économiques ainsi que le rôle des jeunes à l'avenir d'Haïti.

Le Mouvement donnera lieu à une série de débats, de forums et de conférences afin de pouvoir donner aux jeunes Haïtiens la possibilité d'exprimer leurs espérances – et leurs requêtes – pendant les semaines précédant les élections présidentielles de novembre.

Période électorale

Faisant valoir qu’Haïti était en période électorale, de nombreux jeunes participants ont souligné la nécessité, pour les dirigeants locaux et nationaux, de devoir entendre les voix des enfants et de les intégrer à leurs décisions.

Image de l'UNICEF
© UNICEF/HTIA2010-00405/Ramoneda
Chrisline, 17 ans, fréquente un cours de couture au centre de Lakou pour enfants et jeunes des rues à Port-au-Prince, en Haïti. La ville a récemment accueilli un forum sur la participation des jeunes à l'avenir d'Haïti.

« Nos dirigeants doivent connaître les conditions dans lesquelles vivent à présent les enfants haïtiens afin que, dans leurs programmes politiques, ils puissent leur apporter de l'aide, » a déclaré un des jeunes participants, Luxon Julien. 

« Nous sommes décidés à empêcher la surexploitation des minéraux, le déboisement et l'érosion, » a déclaré Marie Moise Louissaint, une des participantes. « Il est temps, » a-t-elle ajouté devant le public,  « de mettre fin à la pollution et à l'ignorance. »

La représentante de l'UNICEF en Haïti, Francoise Gruloos-Ackerman, a dit que l'organisation avait été  poussée à créer ce forum en partie à cause de ces simples faits : près de la moitié de la population d'Haïti a moins de 18 ans soit en tout environ 4,3 millions d'adolescents et d'enfants.

« Nous avons 19 candidats à la présidence, » a déclaré Francoise Gruloos-Ackerman. « Nous avons aussi une commission [gouvernementale] qui s'emploie à la reconstruction du pays, » a-t-elle ajouté, faisant allusion au tremblement de terre qui a dévasté le pays le 12 janvier. « Nous pensions que nous devions aider les autres partenaires et le gouvernement à réunir les adolescents et les jeunes pour leur donner une voix, pour leur donner un rôle à jouer dans la reconstruction de leur pays. »

Priorités nouvelles

Le tremblement de terre dévastateur a éveillé une forte conscience politique chez de nombreux jeunes d'Haïti. Les besoins du pays ont été placés dans une perspective claire et nouvelle.

Hanly Calizaire, 17 ans, est membre d’une troupe d’éclaireirs et l'un des intervenants de la cérémonie d'ouverture. Il a dit qu'il avait observé les autres membres de sa génération, beaucoup d'entre eux ayant été touchés par le séisme, et qu'il n'avait pas aimé ce qu'il avait vu. 

« Les jeunes d'Haïti sont depuis trop longtemps exclus des décisions qui les touchent, » a expliqué Hanly lors du forum. « Nous, les jeunes, disons « non », cela ne peut pas continuer comme cela. Cela doit être changé. »

Il a ensuite présenté une liste de suggestions à l'intention du gouvernement afin qu'il fasse plus pour générer des emplois, dont celles d'étendre le micro-crédit aux petites entreprises et de faciliter la recherche d'un travail grâce aux agences pour l'emploi.

Prêts à agir

Francoise Gruloos-Ackerman a déclaré  que la part d'enthousiasme démontrée par les jeunes était « étonnante ». « Un jeune homme a répété une déclaration que le personnel de l'UNICEF avait auparavant entendue auprès des jeunes, a-t-elle observé, « il a dit : " vous dites tous que les enfants sont l'avenir mais nous sommes le présent. C'est donc maintenant que nous voulons agir avec vous." »

« Ils étaient vraiment satisfaits de ce forum, » a-t-elle ajouté. « Et aussi un petit peu frustrés parce que nous avons seulement passé deux ou trois heures ensemble et ils voulaient faire plus. » 

« Les jeunes d'Haïti méritent d'être loués pour la générosité de leur esprit, » a déclaré le ministre de la Jeunesse, des Sports et de l'Action civique, Evans Lescouflair, qui a également participé à l'évènement.

Les jeunes se sont mobilisés pour aider de nombreuses personnes pendant le tremblement de terre de janvier 2010 et au cours de diverses catastrophes antérieures en Haïti dont de nombreux ouragans.

Mais Evans Lescouflair a également admis que la situation des jeunes dans le pays demeurait précaire.

« Vous représentez la partie démographique la plus vulnérable du pays même si vous êtes la plus généreuse, » a-t-il dit lors du forum de jeunes. « Vous êtes confrontés à des problèmes économiques, à des difficultés pour obtenir une qualification professionnelle, au chômage et à un accès difficile aux services sociaux de base... Alors je vous demande d'être conscients de vos responsabilités sociales et civiques. »

Partout en Haïti, de nombreux jeunes sont prêts à répondre à l'appel à l'action. « S'ils nous donnent notre chance, nous referons d'Haïti la « Perle des Antilles », » a dit Hanly. 


 

 

Séisme en Haïti


Reportage photo : un espoir fragile pour les enfants d'Haïti 
(en anglais)

"Enfants d'Haïti : un an après  des secours à la reconstruction : un long parcours" [PDF]

En Haïti, un centre de santé appuyé par l'UNICEF offre prise en charge et traitement aux femmes séropositives au VIH
 avec vidéo

Des stars du basketball se rendent dans un centre de malnutrition appuyé par l'UNICEF en Haïti

Haïti est la première destination humanitaire du nouvel Ambassadeur UNICEF d'Irlande, Rory McIlroy

Communiqué de presse :
Un an après le séisme, il est impératif de mettre en place des services de base pour les enfants d'Haïti

L'UNICEF soutient la reconstruction d'écoles en Haïti

Pour les enfants d'Haïti, des opérations de secours au redressement : un chemin difficile
avec vidéo

L'histoire de Jean : en Haïti, la foi d'une adolescente dans l'éducation est source d'espoir
 avec vidéo

À la frontière haïtienne, du personnel de l'UNICEF participe à la lutte contre la traite des enfants
 avec vidéo

Carnet de route : la lutte contre la traite des enfants à la frontière d'Haïti

Un centre d'accueil résidentiel fournit un refuge aux enfants des rues de Cap-Haitien
avec vidéo

À la frontière haïtienne, l'UNICEF et ses partenaires s'efforcent de protéger les enfants vulnérables
avec vidéo

En Haïti, l'histoire de Christian : un garçon qui récupère tout ce qui peut l'être et reste optimiste, suite au séisme
 avec vidéo

Les spécialistes de la logistique de l'UNICEF font parvenir des compléments alimentaires aux enfants haïtiens
avec vidéo

Toutes les histoires sur le séisme en Haïti

Recherche