Haïti

En Haïti, dans la zone affectée par le séisme, satisfaire l'évolution des besoins de santé des enfants

Image de l'UNICEF
© UNICEF Canada/2010/Tidey
Le Dr Gerlant Van Berlaer, un pédiatre du partenaire de l'UNICEF B-Fast, s'entretient à Port-au-Prince, en Haïti, avec Jenan Louise Vanin, dont la fille âgée de trois mois, Morgane, souffre de déshydratation et est atteinte de malnutrition aiguë. A gauche, Lydie Collette, consultante en communications pour UNICEF Canada.

Par Chris Tidey

PORT-AU-PRINCE, Haïti, 8 février 2010 – Le Dr Gerlant Van Berlaer est un pédiatre de B-Fast, une organisation non gouvernementale belge partenaire de l'UNICEF spécialisée dans le déploiement de soins médicaux rapides lors des situations d'urgence de grande ampleur. Son équipe est arrivée à Port-au-Prince un jour après le tremblement de terre du 12 janvier, installant dans l'enceinte du Laboratoire national de santé publique une antenne hospitalière complète qui comprend une unité de chirurgie.

Près de 40 pour cent des Haïtiens ont moins de 14 ans et le Dr Van Berlaer estime que plus de 80% des patients qui ont été traités par son équipe sont des enfants.

Pendant les premiers jours qui ont suivi le tremblement de terre, la majorité des enfants et des adultes qui sont arrivés à l'antenne hospitalière nécessitaient un traitement médical à la suite de fractures et de lacérations. Cependant, presque trois semaines plus tard, les besoins des enfants, en termes de santé, sont en train d'évoluer.

Image de l'UNICEF
© UNICEF Canada/2010/Tidey
Dans une antenne hospitalière de Port-au-Prince, le Dr Gerlant Van Berlaer examine Morgane, 3 ans, tandis que sa mère Jenan Louise Vanin observe la scène.

Incubateur de maladies infantiles
Comme des centaines de milliers de rescapés du séisme vivent à l'étroit dans des campements improvisés, les enfants courent le risque de contracter des maladies potentiellement mortelles.

« Certaines maladies et certains troubles médicaux se développent dans des situations comme celle-ci, où les gens qui se trouvent dans les camps restent si proches l'un de l'autre, sans disposer d'eau potable et de sanitaires corrects, » dit le Dr Van Berlaer. Il ajoute qu'une vaste couverture vaccinale est nécessaire pour empêcher les enfants de tomber malades ou même de mourir de maladies qui sont évitables par la vaccination.

L'UNICEF a entamé une importante campagne de vaccination à l'intention de 500 000 enfants haïtiens de moins de sept ans. Les enfants visés par l'opération, qui a débuté la semaine dernière dans les campements de déplacés, sont en train d'être vaccinés contre la rougeole, la rubéole, la diphtérie, le tétanos et la coqueluche.  

Traitement de la dénutrition
Le Dr Van Berlaer fait observer que la dénutrition est également une véritable menace pour les enfants pris au piège de catastrophes comme le tremblement de terre d'Haïti. Les enfants sans toit et vivant dans des abris provisoires dans la zone sinistrée dépendent aujourd'hui principalement de l'aide internationale pour satisfaire leurs besoins alimentaires.  

A l'antenne hospitalière de B-Fast, le Dr Van Berlaer a traité la fille de Jenan Louise Vanin, Morgane. Agée de trois mois, la petite souffrait de déshydratation et de malnutrition aiguë; il lui a administré une solution de sels de réhydratation orale distribués par l'UNICEF.

« La capacité de l'UNICEF à approvisionner ses partenaires qui se trouvent sur le terrain avec de grandes quantités de fournitures médicales pour les enfants est capitale, » constate le Dr Van Berlaer.

Quand le projecteur des médias internationaux s'éloignera inévitablement du tremblement de terre d'Haïti, les besoins médicaux des enfants vulnérables de ces enfants ne disparaîtront pas. C'est pourquoi l'UNICEF et ses partenaires se consacrent au bien-être des enfants d'Haïti sur une période à long terme.  


 

 

Séisme en Haïti


Reportage photo : un espoir fragile pour les enfants d'Haïti 
(en anglais)

"Enfants d'Haïti : un an après  des secours à la reconstruction : un long parcours" [PDF]

En Haïti, un centre de santé appuyé par l'UNICEF offre prise en charge et traitement aux femmes séropositives au VIH
 avec vidéo

Des stars du basketball se rendent dans un centre de malnutrition appuyé par l'UNICEF en Haïti

Haïti est la première destination humanitaire du nouvel Ambassadeur UNICEF d'Irlande, Rory McIlroy

Communiqué de presse :
Un an après le séisme, il est impératif de mettre en place des services de base pour les enfants d'Haïti

L'UNICEF soutient la reconstruction d'écoles en Haïti

Pour les enfants d'Haïti, des opérations de secours au redressement : un chemin difficile
avec vidéo

L'histoire de Jean : en Haïti, la foi d'une adolescente dans l'éducation est source d'espoir
 avec vidéo

À la frontière haïtienne, du personnel de l'UNICEF participe à la lutte contre la traite des enfants
 avec vidéo

Carnet de route : la lutte contre la traite des enfants à la frontière d'Haïti

Un centre d'accueil résidentiel fournit un refuge aux enfants des rues de Cap-Haitien
avec vidéo

À la frontière haïtienne, l'UNICEF et ses partenaires s'efforcent de protéger les enfants vulnérables
avec vidéo

En Haïti, l'histoire de Christian : un garçon qui récupère tout ce qui peut l'être et reste optimiste, suite au séisme
 avec vidéo

Les spécialistes de la logistique de l'UNICEF font parvenir des compléments alimentaires aux enfants haïtiens
avec vidéo

Toutes les histoires sur le séisme en Haïti

Recherche