Haïti

En Haïti, une journée de la vie du personnel de l'UNICEF sur le terrain

Image de l'UNICEF
© UNICEF/NYHQ2010-0119/LeMoyne
Des membres du personnel de l'UNICEF en train de travailler à la lumière de lampes dans des tentes servant de bureaux et de dortoirs installés sur la base de la mission de l'UNICEF près de l'aéroport de Port-au-Prince, en Haïti. Les deux bureaux de l'UNICEF qui se trouvaient dans la ville ont subi des dégâts pendant le tremblement de terre ainsi que les domiciles de nombreux membres du personnel.

Par Richard Alleyne

PORT-AU-PRINCE, Haïti, 1er février 2010 – L'UNICEF maintient une présence en Haïti depuis 1949. Le tremblement de terre qui a dévasté le pays le 12 janvier a considérablement affecté les capacités d'intervention de l'organisation mais les membres du personnel se sont adaptés aux conditions difficiles qui existent sur place.

 VIDÉO : regarder maintenant

Leur travail a été décisif pour que les fournitures de secours puissent parvenir aux enfants qui ont besoin d'aide. La crise d'Haïti est une situation d'urgence menaçant des enfants; près de 40 pour cent de la totalité des Haïtiens ont moins de 14 ans et beaucoup d'enfants restent en situation de risque. 

Image de l'UNICEF
© UNICEF video
La Responsable des opérations d'UNICEF Haïti, Roseline Araman; en face du siège provisoire du bureau de pays, près de l'aéroport de Port-au-Prince.

Transférés des bureaux détruits
 
Le 12 janvier, les bureaux de l'UNICEF dans ses deux bâtiments principaux situés dans la capitale haïtienne, Port-au-Prince, ont subi des dégâts considérables, nécessitant le transfert du personnel et de ses opérations sur la base logistique de la force de maintien de la paix en Haïti, la MINUSTAH.

« Bien que nous ayons réalisé que nous devions agir rapidement pour répondre aux besoins de la population haïtienne, » dit le Représentant de l'UNICEF en Haïti Guido Cornale, « ma préoccupation immédiate concernait le bien-être des membres de notre personnel national qui sont eux-mêmes Haïtiens et travaillent pour l'UNICEF. Ce sont des gens qui, comme la plupart des membres de la communauté, ont perdu leurs maisons et des proches dans le tremblement de terre. » 

Opérant avec le matériel le plus élémentaire, les membres du personnel se sont regroupés dans un camp provisoire quelques jours après le séisme. Ils tenaient des réunions en plein air et s'asseyaient sur des parpaings pour coordonner les opérations de secours.

« Nous avons réussi à nous procurer quelques bâches à peu près un ou deux jours après notre arrivée de manière à être au moins protégés du soleil, » dit la Responsable de opérations d'UNICEF Haïti Roseline Araman. « La première mesure indispensable a été d'activer les téléphones par satellite car tout le système de télécommunications était hors  de fonctionnement. » 

Image de l'UNICEF
© UNICEF video
Le Spécialiste des urgences de l'UNICEF Marc Salvail sur le terrain en Haïti.

Fournitures et matériel de secours pour le personnel

Située près de l'aéroport de Port-au-Prince, la base logistique de la MINUSTAH est un vaste complexe constitué de containers maritimes, de remorques et de tentes servant de baraquements d'où les troupes de casques bleus de l'ONU effectuent leur entraînement tactique. Des avions cargo bourdonnent dans l'air et les routes poussiéreuses sont perpétuellement encombrées de poids lourds, d'élévateurs et de véhicules tout terrain. 

Le camp de l'UNICEF est pris en sandwich entre la tente du Centre de coordination des opérations locales et la remorque anti-incendie de la base. 

C'est environ une semaine après le séisme que l'UNICEF a reçu sa première tente à grande contenance. Au même moment, les fournitures et le matériel de secours pour le personnel, qui étaient prépositionnées au dépôt régional de l'UNICEF de Panama, arrivaient par avion à Haïti. La plus grande partie de ce matériel de secours est entré dans le pays en passant par la République dominicaine, le pays voisin. 

Vingt jours après le séisme, le camp de l'UNICEF dispose aujourd'hui de deux grandes tentes offrant au personnel des zones d'habitation et un espace de travail pour des opérations dans tout un éventail de secteurs dont l'eau et l'assainissement, la protection de l'enfance, la santé, la nutrition et l'enseignement.

Image de l'UNICEF
© UNICEF video
Le Spécialiste de la protection de l'enfance de l'UNICEF Bo Viktor Nylund s'entretient des défis à relever dans la partie d'Haïti qui a été frappée par le séisme.

Déploiement de personnel étranger
 
L'UNICEF a procédé au déploiement de personnel de secours en provenance de New York, de Genève, de Copenhague et de Panama pour soutenir et compléter les opérations de secours lancées par le personnel d'Haïti. Par exemple :

  • Une équipe logistique du camp de l'UNICEF coordonne le stockage et la distribution de nourriture, de tentes, de couvertures et des divers objets indispensables à la vie et aux activités quotidiennes du personnel pour que celui-ci puisse opérer chaque jour.  
  • Une parabole permet d'obtenir un signal satellite suffisant pour les indispensables télécommunications avec le monde extérieur.
  • Un système de réserve de véhicules et de chauffeurs de l'UNICEF est une fonction essentielle des opérations de secours, les équipes d'évaluation ayant besoin d'être envoyées rapidement dans tous les districts de Port-au-Prince et dans les zones se trouvant à l'extérieur de la capitale.

Agir pour les enfants

Chaque jour à sept heures du matin, l'ensemble de l'équipe de l'UNICEF se réunit pour faire un point sur la sécurité et échanger des informations sur les dernières opérations effectuées dans le secteur. Ces éléments sont rassemblés et intégrés à un bulletin quotidien d'information sur la situation qui est transmis au personnel de l'UNICEF du monde entier ainsi qu'aux organiusations partenaires et aux ONG se trouvant à Haïti.     

Les points quotidiens sont indispensables pour faire progresser la stratégie des opérations de secours fonctionnant secteur par secteur et permettant d'allouer le montant approprié de fonds pour répondre aux besoins de la population sinistrée.

A la fin de cette semaine, le dispositif des opérations de l'UNICEF devrait déménager de nouveau, cette fois dans un complexe bien plus vaste se trouvant à Tabarre, un faubourg de Port-au-Prince. Le complexe accueillera 10 tentes d'entrepôt à grande contenance pour les fournitures. Il abritera aussi quatre grands bâtiments préfabriqués qui serviront de cadre d'habitation et de travail au personnel de l'UNICEF tandis que celui-ci continuera d'intervenir pour les enfants d'Haïti. 


 

 

Vidéo (en anglais)

28 janvier 2010 : des membres du personnel de le l'UNICEF à Port-au-Prince parlent du rôle qu'ils remplissent chaque jour pour assister les enfants affectés par le tremblement de terre d'Haïti.
 Partie 1  haut| bas
 Partie 2  haut| bas
 Partie 3  haut| bas

Obtenez des vidéos de
qualité professionnelle
chez The Newsmarket

Séisme en Haïti


Reportage photo : un espoir fragile pour les enfants d'Haïti 
(en anglais)

"Enfants d'Haïti : un an après  des secours à la reconstruction : un long parcours" [PDF]

En Haïti, un centre de santé appuyé par l'UNICEF offre prise en charge et traitement aux femmes séropositives au VIH
 avec vidéo

Des stars du basketball se rendent dans un centre de malnutrition appuyé par l'UNICEF en Haïti

Haïti est la première destination humanitaire du nouvel Ambassadeur UNICEF d'Irlande, Rory McIlroy

Communiqué de presse :
Un an après le séisme, il est impératif de mettre en place des services de base pour les enfants d'Haïti

L'UNICEF soutient la reconstruction d'écoles en Haïti

Pour les enfants d'Haïti, des opérations de secours au redressement : un chemin difficile
avec vidéo

L'histoire de Jean : en Haïti, la foi d'une adolescente dans l'éducation est source d'espoir
 avec vidéo

À la frontière haïtienne, du personnel de l'UNICEF participe à la lutte contre la traite des enfants
 avec vidéo

Carnet de route : la lutte contre la traite des enfants à la frontière d'Haïti

Un centre d'accueil résidentiel fournit un refuge aux enfants des rues de Cap-Haitien
avec vidéo

À la frontière haïtienne, l'UNICEF et ses partenaires s'efforcent de protéger les enfants vulnérables
avec vidéo

En Haïti, l'histoire de Christian : un garçon qui récupère tout ce qui peut l'être et reste optimiste, suite au séisme
 avec vidéo

Les spécialistes de la logistique de l'UNICEF font parvenir des compléments alimentaires aux enfants haïtiens
avec vidéo

Toutes les histoires sur le séisme en Haïti

Recherche