Haïti

En Haïti, l'UNICEF surmonte les difficultés logistiques pour aider des centaines de milliers d'enfants

Répondre à l'urgence pour les enfants en Haïti

Image de l'UNICEF
© UNICEF/NYHQ2010-0093/LeMoyne
Un enfant s'amuse avec le contenu d'une trousse de loisirs distribuée par l'UNICEF au Foyer L'Escale, un centre d'accueil provisoire qui abrite une centaine d'enfants non accompagnés à la périphérie de Port-au-Prince, en Haïti.

Par Chris Niles

NEW YORK, USA, 28 janvier 2010 – Plus de deux semaines après le catastrophique tremblement de terre en Haïti, les opérations de secours de l'UNICEF touchent actuellement des centaines de milliers de survivants. En date de la nuit dernière, 13 avions avaient fait parvenir en Haïti et en République dominicaine, le pays voisin, des cargaisons d'aide pour la santé, l'alimentation et l'eau et l'assainissement.

 VIDÉO : regarder maintenant

Au début, l'aide humanitaire avait été ralentie en raison des dégâts colossaux subis par les communautés d'Haïti déjà considérablement démunies, ce qui avait provoqué une « double catastrophe » pour le pays.

« Quand le tremblement de terre a touché la partie la plus peuplée du pays, il n'a pas seulement détruit des centaines de milliers de vies mais aussi tout ce qui restait en terme d'infrastructure, » déclare le Directeur des opérations d'urgence à l'UNICEF Louis-Georges Arsenault. « L'ONU a également été gravement touchée si bien que nos moyens sur le terrain était réduits au minimum absolu. »

Accroître les capacités

En coopérant avec d'autres organismes de l'ONU, avec le gouvernement et des ONG, l'UNICEF a pris en main les opérations d'assistance pour l'eau et l'assainissement dans la zone sinistrée.

Image de l'UNICEF
© UNICEF/NYHQ2010-0094/LeMoyne
Benoît, 7 ans, accompagné par un membre du personnel d'une ONG partenaire de l'UNICEF, arrive au Foyer L'Escale, un refuge pour les enfants situé à la périphérie de Port-au-Prince. Benoît pense que ses parents ont été tués lors du tremblement de terre qui a frappé Haïti le 12 janvier.

Plus de 130 points de distribution ont été installés dans la capitale, Port-au-Prince, fournissant de l'eau à plus de 300 000 personnes. Des latrines ont été construites pour une partie des milliers de personnes qui vivent dans des abris provisoires.

« Pour la première fois, je peux dire avec une certaine assurance que la capacité logistique dont nous disposons sur le terrain pour permettre une distribution à plus grande échelle... s'est substantiellement améliorée, » a annoncé Louis-Georges Arsenault.

Les besoins des enfants, préoccupation essentielle
Les efforts de l’UNICEF restent axés sur les besoins des enfants. Le séisme en Haïti a provoqué une situation d'urgence concernant des enfants car près de 40 pour cent de la population de Haïti a moins de 14 ans. Et nombre de ces jeunes sont en situation de risque. 

Image de l'UNICEF
© UNICEF/NYHQ2010-0094/LeMoyne
Une femme tente d'installer un abri improvisé en utilisant des bouts de drap dans un campement situé sur un terrain de football près de l'aéroport de Port-au-Prince, un des 500 campements improvisés où habitent aujourd'hui des milliers de rescapés du séisme de la capitale haïtienne.

Alors que les opérations de recherche et de secours sont aujourd'hui dans leur phase finale et que de nouvelles cargaisons d’aide humanitaire continuent d’arriver, il est indispensable que les enfants vulnérables reçoivent ce dont ils ont besoin.

« Le gouvernement travaille de concert avec l'UNICEF pour évaluer le nombre d'enfants susceptibles d'être dans le besoin, » déclare S.E. l'Ambassadeur permanent d'Haïti auprès des Nations Unies, Léo Mérorès.

« Mais déjà, pour ceux qui ont été secourus, des mesures appropriées sont en train d'être prises par l'UNICEF, conjointement avec le gouvernement, afin de s'occuper d'eux, » a-t-il ajouté.

«  Nous devons faire les choses comme il faut »
Parmi les mesures évoquées par l'Ambassadeur Léo Mérorès figurent des opérations destinées à préserver la santé des enfants et à améliorer leur protection personnelle et leur sécurité. Par exemple :

  • Des espaces de sécurité ont été mis en place pour les enfants non accompagnés, particulièrement pour ceux se trouvant dans les campements de déplacés et dans les orphelinats. Les enfants les plus jeunes font l'objet une attention particulière.
  • Pour enrayer la propagation de la malnutrition aiguë, les enfants de moins de cinq ans reçoivent une alimentation thérapeutique et des suppléments nutritionnels ainsi que des rations standard.  
  • La semaine prochaine, l'UNICEF et ses partenaires entameront une campagne de vaccination pour 600 000 enfants de moins de cinq ans qui vivent dans des abris provisoires afin de les protéger contre la rougeole, la diphtérie et le tétanos. 

Les acteurs internationaux, dont l'UNICEF, ne perdent également par de vue l'avenir d'Haïti et l'occasion que présente le séisme pour transformer une nation sinistrée par la pauvreté et pour améliorer les perspectives futures de ses enfants et de ses familles.

« Je crois qu'avec la volonté politique, et je crois qu'elle existe actuellement, que les moyens ne devraient pas être un problème, » explique Louis-Georges Arsenault. « Dans l'ensemble, les gens se sont engagés à soutenir la population d'Haïti, par conséquent nous devons faire les choses comme il faut. »


 

 

Video

28 janvier 2010 : le reportage de la correspondante de l'UNICEF Chris Niles sur les progrès des opérations de secours de l'UNICEF plus de deux semaines après le tremblement de terre d'Haïti.
 VIDÉO  haut | bas

Obtenez des vidéos de
qualité professionnelle
chez The Newsmarket

Séisme en Haïti


Reportage photo : un espoir fragile pour les enfants d'Haïti 
(en anglais)

"Enfants d'Haïti : un an après  des secours à la reconstruction : un long parcours" [PDF]

En Haïti, un centre de santé appuyé par l'UNICEF offre prise en charge et traitement aux femmes séropositives au VIH
 avec vidéo

Des stars du basketball se rendent dans un centre de malnutrition appuyé par l'UNICEF en Haïti

Haïti est la première destination humanitaire du nouvel Ambassadeur UNICEF d'Irlande, Rory McIlroy

Communiqué de presse :
Un an après le séisme, il est impératif de mettre en place des services de base pour les enfants d'Haïti

L'UNICEF soutient la reconstruction d'écoles en Haïti

Pour les enfants d'Haïti, des opérations de secours au redressement : un chemin difficile
avec vidéo

L'histoire de Jean : en Haïti, la foi d'une adolescente dans l'éducation est source d'espoir
 avec vidéo

À la frontière haïtienne, du personnel de l'UNICEF participe à la lutte contre la traite des enfants
 avec vidéo

Carnet de route : la lutte contre la traite des enfants à la frontière d'Haïti

Un centre d'accueil résidentiel fournit un refuge aux enfants des rues de Cap-Haitien
avec vidéo

À la frontière haïtienne, l'UNICEF et ses partenaires s'efforcent de protéger les enfants vulnérables
avec vidéo

En Haïti, l'histoire de Christian : un garçon qui récupère tout ce qui peut l'être et reste optimiste, suite au séisme
 avec vidéo

Les spécialistes de la logistique de l'UNICEF font parvenir des compléments alimentaires aux enfants haïtiens
avec vidéo

Toutes les histoires sur le séisme en Haïti

Recherche