Haïti

L'UNICEF intensifie son envoi d’aide destinée à protéger la santé des enfants dans la zone du tremblement de terre en Haïti

Image de l'UNICEF
© UN Photo/Abass
Des victimes du tremblement de terre se reposent dans un abri de fortune établi sur le parking de l'hôpital général de Port-au-Prince, en Haïti.

Par Tim Ledwith

NEW YORK, États-Unis, 16 janvier 2010 – Des milliers ont péri et un nombre inconnu d’autres sont blessés. On estime à 300 000 ceux qui ont perdu leur foyer à la suite du séisme qui a frappé Port-au-Prince et d’autres zones densément peuplées en Haïti, le 12 janvier, affectant au total plus de trois millions de personnes.

Depuis quatre jours, l’UNICEF et ses partenaires accélèrent leurs opérations d’aide d’urgence destinées à protéger la santé des enfants en danger.

VIDÉO : regarder maintenant

En plus de l’aide d’urgence déjà présente dans le pays, de l’aide supplémentaire provient des stocks régionaux de l’UNICEF pré-positionnés au Panama, ainsi qu’une aide supplémentaire est acheminée depuis l’entrepôt principal de l’agence à Copenhague au Danemark.

Une aide centrée sur l’eau et l’assainissement

L'action humanitaire est cruciale en Haïti, dont près de la moitié de la population à moins de 18 ans. Après un désastre comme celui-ci, les enfants sont particulièrement exposés aux maladies diarrhéiques et ils ont instamment besoin d'avoir accès à de l'eau potable et à des systèmes sanitaires appropriés.

Image de l'UNICEF
© UNICEF/NYHQ2010-0009/Amézquita
Des employés chargent l’aide d’urgence pour les survivants dans un avion cargo à l’aéroport Tocumen de Panama City, à destination de Port-au-Prince, la capitale haïtienne.

« Notre préoccupation majeure, en terme d’approvisionnements, concerne l’eau et l’assainissement, » déclare le Dr Robin Nandy, Consultant expert en Santé des urgences.

En raison du manque sanitaire parmi les populations affectées par le séisme, » ajoute le Dr Nandy « il y a un très grand risque de maladies transmissibles comme les diarrhées ou la rougeole. De plus cela pourrait être la cause d’un grand nombre de maladies, ou de décès, en particulier chez les femmes et les enfants. »

Des approvisionnements et des experts arrivent

Afin de prévenir une seconde vague de décès dans la zone du tremblement de terre, un avion cargo DHL, transportant des fournitures de l’UNICEF en eau et assainissement, a également atterri tôt ce matin à Port-au-Prince, la capitale haïtienne. C’est le deuxième chargement de ce type à arriver en 24 heures.

Des réservoirs d’eau et des tablettes de purification de l’eau ont été déchargés de l’avion pour être distribués, de concert avec les partenaires de l’UNICEF, aux sinistrés sur le terrain. Le fret contenait également des sels de réhydratation orale, qui peuvent sauver la vie d’enfants en combattant les effets de la déshydratation diarrhéique. Deux experts Eau et assainissement étaient également dans l’avion.

Pendant ce temps, 5000 litres d’eau potable sont parvenus aux habitants de la ville côtière de Jacmel, ainsi que 2500 batteries de cuisine aux familles déplacées. Les fournitures ont été dispensées en coordination avec le Programme alimentaire mondial (PAM).

Et dès demain matin, l’UNICEF et ses partenaires distribueront 26 ballons d’eau à vessies dans les zones très durement touchées. Les principales compagnies d’eau en Haïti fournissent les camions citerne pour remplir les vessies qui ont une capacité allant de 5000 et 10 000 litres chacuns.

Une aide supplémentaire est en route

Deux avions supplémentaires chargés d’une aide de l’UNICEF pour Haïti sont attendus cette fin de semaine à Saint Domingue, la capitale de la République dominicaine voisine. Les avions transporteront des médicaments essentiels, des abris et d’autres matériels de première nécessité.

Image de l'UNICEF
© UN Photo/Dormino
Une famlle déplacée se lave à une fontaine publique à proximité du Palais présidentiel à Port au-Prince en Haïti où l'eau fait défaut.

Le superviseur de l’entrepôt de la Division des approvisionnements à Copenhague, Christian Dehoux, déploit actuellement 40 tonnes d'aide d'urgence de l’UNICEF sur l’un de ces vols, un avion de la British Airways.

« Il y aura des kits d’urgence, des trousses de première urgence, de nombreuses bâches pour construire des abris » explique-t-il comme la cargaison était assemblée pour le vol.

Une histoire de privations

Malgré cette accélération des activités, les opérations d’urgence ont a peine commencé en Haïti. Cela, au moins, est clair face au chaos inimaginable des morts, des blessés et des destructions catastrophiques des infrastructures dans lesquels a plongé cette nation des Caraïbes qui déjà, avant le tremblement de terre, était confrontée à une extrème pauvreté et à une sérieuse crise humanitaire.

Pour surmonter les importants défis à venir, l'UNICEF a publié hier un appel de 120 millions de dollars afin de financer son action de crise en Haïti pour les six mois à venir. L'appel aux donateurs internationaux fait partie d'un appel plus large de L'ONU de 562 millions de dollars.

Une aide vitale et des équipements de première nécessité arrivent pour aider à atténuer les souffrances d’une population à l'histoire pleine de privations. La distribution de ces fournitures aux enfants et aux familles qui en ont désespérément besoin est la première priorité de l'UNICEF.


 

 

Vidéo (en anglais)

15 janvier 2010 : La Responsable Protection de l'enfant Susan Bissell parle des besoins pour maintenir la sécurité des enfants à la suite du tremblement de terre haïtien.  VIDÉO  haut | bas

15 janvier 2010 : L'Expert consultant en Santé des urgences, Robin Nandy discute des ramifications du tremblement de terre haïtien sur la santé de l'enfant.
 VIDÉO  haut | bas

Le superviseur de l'entrepôt de la division approvisionnements de l'UNICEF à Copenhague parle des mesures d'urgence prises par la Division en faveur d'Haïti.
 VIDÉO  haut | bas

Obtenez des vidéos de
qualité professionnelle
chez The Newsmarket

Séisme en Haïti


Reportage photo : un espoir fragile pour les enfants d'Haïti 
(en anglais)

"Enfants d'Haïti : un an après  des secours à la reconstruction : un long parcours" [PDF]

En Haïti, un centre de santé appuyé par l'UNICEF offre prise en charge et traitement aux femmes séropositives au VIH
 avec vidéo

Des stars du basketball se rendent dans un centre de malnutrition appuyé par l'UNICEF en Haïti

Haïti est la première destination humanitaire du nouvel Ambassadeur UNICEF d'Irlande, Rory McIlroy

Communiqué de presse :
Un an après le séisme, il est impératif de mettre en place des services de base pour les enfants d'Haïti

L'UNICEF soutient la reconstruction d'écoles en Haïti

Pour les enfants d'Haïti, des opérations de secours au redressement : un chemin difficile
avec vidéo

L'histoire de Jean : en Haïti, la foi d'une adolescente dans l'éducation est source d'espoir
 avec vidéo

À la frontière haïtienne, du personnel de l'UNICEF participe à la lutte contre la traite des enfants
 avec vidéo

Carnet de route : la lutte contre la traite des enfants à la frontière d'Haïti

Un centre d'accueil résidentiel fournit un refuge aux enfants des rues de Cap-Haitien
avec vidéo

À la frontière haïtienne, l'UNICEF et ses partenaires s'efforcent de protéger les enfants vulnérables
avec vidéo

En Haïti, l'histoire de Christian : un garçon qui récupère tout ce qui peut l'être et reste optimiste, suite au séisme
 avec vidéo

Les spécialistes de la logistique de l'UNICEF font parvenir des compléments alimentaires aux enfants haïtiens
avec vidéo

Toutes les histoires sur le séisme en Haïti

Recherche