Haïti

Appel de fonds pour relever les défis majeurs dans la zone du séisme en Haïti

Image de l'UNICEF
© UN Photo/Abassi
Un homme porte son enfant blessé dans une rue de Port-au-Prince au lendemain du tremblement de terre qui a frappé Haïti.

NEW YORK, USA, 15 janvier 2010 - La population de Port-au-Prince et d'autres régions touchées par le séisme dévastateur de cette semaine en Haïti vit en plein air, entourées par les ruines de leurs logements. Fouillant dans les décombres, ils essaient de sauver ce qui peut l’être d'une tragédie qui défie l'entendement.

 VIDÉO : regarder maintenant

Pour surmonter les obstacles massifs humanitaires auxquels se heurtent quelque 3 millions de personnes touchées par le séisme et soutenir ses opérations de secours en Haïti, l'UNICEF a lancé un appel de fonds de  120 millions de dollars. Ce financement fait partie d'un appel éclair des Nations Unies d’un montant de 562 millions de dollars.

Le pays a désespérément besoin d’aide. Des dizaines de milliers de Haïtiens sont morts, le nombre de blessés est encore plus élevé et l’on a du mal à connaître le nombre de personnes disparues.

« L’eau est le problème le plus critique »

Depuis la catastrophe du 12 janvier, la priorité a été donnée à l'intervention d'urgence pour la recherche et les soins aux sinistrés, - y compris des équipes disposant de matériel permettant de soulever de lourdes charges ainsi que de matériel médical. Les efforts de l'UNICEF ont mis l'accent sur l'eau et l'assainissement, l'alimentation thérapeutique pour les nourrissons et les petits enfants, les fournitures médicales et les abris temporaires, qui font aussi partie des besoins urgents.

Image de l'UNICEF
© UN Photo/Dormino
Les gens attendent l'eau distribuée par les pompiers à proximité du Palais national haïtien de Port-au-Prince, lui aussi dévasté.

« L'eau, c’est ce qui est le plus urgent, nous devons l’apporter aux rescapés le plus vite possible, » déclare Patrick McCormick, responsable de la  communication de l’UNICEF. 

Le premier avion chargé de fournitures de l’UNICEF pour Haïti est arrivé à l’aéroport de Port-au-Prince tôt ce matin, avec des citernes d'eau et des comprimés de purification. L’avion avait aussi à son bord des sels de réhydratation, utilisés pour traiter les effets potentiellement mortels de la diarrhée, surtout chez les jeunes enfants.

Deux avions supplémentaires sont attendus ce week-end à Saint-Domingue, capitale de la République dominicaine, remplis de 70 tonnes de tentes, de bâches et de médicaments. Les fournitures seront expédiées par voie terrestre en Haïti.

Logistique et sécurité

Une partie de l’aide à la distribution a commencé dans les quartiers touchés par le tremblement de terre. Cette distribution peut s'accélérer au fur et à mesure que des fournitures supplémentaires arriveront, en République dominicaine et en Haïti.

Image de l'UNICEF
© UN Photo/Abassi
Des victimes du séisme se reposent dans un abri de fortune installé sur l’aire de stationnement de l'hôpital général de Port-au-Prince, en Haïti.

Mais le transport de produits essentiels aux populations les plus durement touchées reste un défi majeur. « C'est un pays dont l’infrastructure est quasiment inexistante en temps normal » a souligné Patrick McCormick. « Les routes et autres moyens de se déplacer ne sont pas les meilleurs, dans le meilleur des cas. »

Des spécialistes de la Division des approvisionnements de l'UNICEF seront sur place pour aider à éviter les goulets d'étranglement qui se développent et l'UNICEF travaille à la logistique de l'aide et  de la distribution avec d'autres organismes, y compris le Programme alimentaire mondial.

Suite aux informations faisant état du pillage d’entrepôts alimentaires, la sécurité est une autre préoccupation. « Nous allons évidemment demander l'aide de la force de l'ONU sur place pour garantir la bonne arrivée des fournitures, afin qu'elles soient acheminés aux personnes qui en ont le plus besoin, » a déclaré Patrick McCormick.

Une bouée de sauvetage à la frontière

À un carrefour poussiéreux à la frontière dominicaine avec Haïti, la ville de Jimani lance une véritable bouée de sauvetage à ses voisins.

Un flot constant d'ambulances transporte les blessés haïtiens à la ville frontalière, qui est devenu une partie vitale de l'effort international de secours. Jimani est le point de transit pour l'approvisionnement que l'UNICEF et d'autres organismes envoient en Haïti. L’hôpital de la ville déborde de patients, alors que les équipes médicales s’efforcent de faire face à l’afflux des blessés.

« Port-au-Prince, c’est fini. Tout s'est effondré, » a déclaré un témoin dominicain à Jimani qui s’était rendu dans la capitale haïtienne. « Nous devons demander de l'aide pour ce pays. »

Et l'aide est en route. Cependant, étant donné l'ampleur des destructions en Haïti, il est clair que les efforts de secours n’en sont qu’à leur tout-début.

« D'autres fournitures arrivent, » note Tamar Hahn, spécialiste régionale de la communication de l'UNICEF, dans une communication téléphonique depuis Jimani. « Alors, je garde espoir »


 

 

Vidéo (en anglais)

15 Janvier 2010 : Chris Niles, correspondante de l'UNICEF, fait  un rapport sur les efforts en cours en République dominicaine pour aider les victimes du tremblement de terre en Haïti, le pays voisin.
 VIDÉO  hautbas

Patrick McCormick, responsable de la communication de l’UNICEF, fait le point sur l'arrivée des fournitures en Haïti et les défis logistiques auxquels l’UNICEF sera confronté dans les prochains jours.
 VIDÉO  hautbas

Obtenez des vidéos de
qualité professionnelle
chez The Newsmarket

Séisme en Haïti


Reportage photo : un espoir fragile pour les enfants d'Haïti 
(en anglais)

"Enfants d'Haïti : un an après  des secours à la reconstruction : un long parcours" [PDF]

En Haïti, un centre de santé appuyé par l'UNICEF offre prise en charge et traitement aux femmes séropositives au VIH
 avec vidéo

Des stars du basketball se rendent dans un centre de malnutrition appuyé par l'UNICEF en Haïti

Haïti est la première destination humanitaire du nouvel Ambassadeur UNICEF d'Irlande, Rory McIlroy

Communiqué de presse :
Un an après le séisme, il est impératif de mettre en place des services de base pour les enfants d'Haïti

L'UNICEF soutient la reconstruction d'écoles en Haïti

Pour les enfants d'Haïti, des opérations de secours au redressement : un chemin difficile
avec vidéo

L'histoire de Jean : en Haïti, la foi d'une adolescente dans l'éducation est source d'espoir
 avec vidéo

À la frontière haïtienne, du personnel de l'UNICEF participe à la lutte contre la traite des enfants
 avec vidéo

Carnet de route : la lutte contre la traite des enfants à la frontière d'Haïti

Un centre d'accueil résidentiel fournit un refuge aux enfants des rues de Cap-Haitien
avec vidéo

À la frontière haïtienne, l'UNICEF et ses partenaires s'efforcent de protéger les enfants vulnérables
avec vidéo

En Haïti, l'histoire de Christian : un garçon qui récupère tout ce qui peut l'être et reste optimiste, suite au séisme
 avec vidéo

Les spécialistes de la logistique de l'UNICEF font parvenir des compléments alimentaires aux enfants haïtiens
avec vidéo

Toutes les histoires sur le séisme en Haïti

Recherche