Haïti

Haïti lance la semaine de la vaccination

Image de l'UNICEF
© UNICEF Haiti/Delvigne-Jean
Des enfants au lancement de la semaine de vaccination

Par Thierry Delvigne-Jean

FOND PARISIENNE, Haïti 27 avril -Des millions d’enfants des Amériques seront vaccinés cette semaine dans le cadre d’une campagne sans précédent qu’anime l’UNICEF. « Vaccination, geste d’amour », c’est le nom de cette campagne, s’efforce d’atteindre les enfants les plus isolés et les plus vulnérables de pays comme Haïti, où les soins de santé de base sont souvent difficiles à obtenir.

Les récentes émeutes en Haïti ont endommagé encore davantage une infrastructure déjà en piètre état et de nombreux stocks de vaccins ont été détruits. La campagne axera ses efforts sur les enfants les plus menacés, dont beaucoup n’ont même jamais été vaccinés.

Le petit village de Fond Parisien, à la frontière entre Haïti et la République dominicaine, abrite certains des enfants les plus pauvres du monde. Mais cette semaine, ils célèbrent le lancement de la semaine de la vaccination, une campagne qui pourrait bien sauver des millions de vie.

Cette région est tellement isolée que la moitié des enfants ne reçoivent pas la vaccination de routine contre les maladies que l’on peut prévenir. Beaucoup d’entre eux n’ont jamais été vaccinés du tout. Un enfant sur dix mourra avant d’avoir 5 ans.

Image de l'UNICEF
© UNICEF Haiti/Delvigne-Jean
Une jeune fille au lancement de la semaine de vaccination

Le Directeur régional de l’UNICEF Nils Kastberg affirme que la Semaine de la vaccination représente pour des pays comme Haïti l’occasion de rattraper leur retard dans leurs programmes de vaccination et de faire vraiment bouger les choses.

« Haïti est un pays qui présente des difficultés pour nous dans la mesure où 1,3 million d’enfants ne vont pas jusqu’au bout de leur vaccination, a-t-il dit. Bien sûr, nous aimerions passer à notre plan de vaccination de routine mais cela va prendre un peu de temps.  Pour le moment, la campagne nous aide à repartir d’un bon pied, elle a pour objectif la couverture de chaque enfant des Amériques ».

Cet été, plus de 1,3 million d’enfants d’Haïti et quelque 1,1 million de République dominicaine seront protégés contre la polio, la rougeole et d’autres maladies graves. Des suppléments de vitamines seront également donnés aux enfants de moins de 5 ans.

Quelque 250 000 femmes seront aussi vaccinées contre le tétanos, une autre maladie qui tue chaque année en Haïti. Pour ces villageois, le programme est plus qu’une campagne de santé – c’est le signe que les choses retournent à la normale dans un pays déchiré par les troubles civils. C’est l’une des premières étapes capitales vers la reconstruction à long terme.


 

 

Voir le reportage vidéo (en anglais)

Bas débit
Voir clip vidéo (format Real Player)

Haut débit
Voir clip vidéo (format Real Player)

Recherche