En bref : Guinée-Bissau

Actualité

En Guinée-Bissau, l'UNICEF et ses partenaires ont pour but de mettre fin aux pratiques traditionnelles néfastes pour les enfants et les femmes
CANQUEBO, Guinée-Bissau, 4 octobre 2011 – Grâce à l'intervention de l'ONG Tostan, dont les actions actuelles contribuent à changer des mentalités, coutumes et vieilles traditions préjudiciables à la santé, les habitants du village de Canquebo peuvent désormais être assurés que les jours des pratiques traditionnelles néfastes pour les femmes et les enfants sont comptés.

En dépit des événements tragiques subis, le Japon maintient son appui aux écoles de la Guinée-Bissau
REGION DE BUBA, Guinée-Bissau, 11 avril 2011 – L’excitation est à son comble à l’école primaire Nhala lorsque les élèves apprennent qu’ils vont recevoir des livres scolaires. La distribution de livres, qui fait partie d’un important programme de l’UNICEF que soutient le Gouvernement du Japon, est la première organisée depuis 2004 dans cette nation fragile de l’Afrique de l’Ouest plongée dans l’instabilité politique et la pauvreté.

Le Parlement des enfants de Guinée-Bissau présente son « Manifeste » aux candidats
BISSAU, Guinée-Bissau, 10 novembre 2008 – Le Parlement des enfants de Guinée-Bissau a présenté la semaine dernière son « Manifeste » – relatif aux préoccupations des jeunes – à 19 partis politiques et à deux coalitions, actuellement en  campagne pour les élections législatives qui vont avoir lieu ici le 16 novembre.

La Guinée-Bissau s’efforce de mettre hors d’activité les trafiquants d’enfants
REGION DE BAFATÁ, Guinée-Bissau, 26 mars 2008 – Dans un commissariat perdu de l’est de la Guinée-Bissau, c’est patiemment qu’Amandou, 12 ans, a attendu de pouvoir être réuni à son père. Il a été arraché des griffes d’un trafiquant d’enfants qui cherchait à lui faire passer clandestinement la frontière pour l’envoyer au Sénégal.

Une meilleure éducation pour les filles en Guinée-Bissau, grâce à la rénovation des écoles et des programmes de formation des enseignants
CASSACA, Guinée-Bissau, 3 mars 2008 – Comme de nombreuses filles de Guinée-Bissau, Mariama Sambu, 10 ans, est très occupée. Elle se lève tous les matins à six heures pour aider aux corvées ménagères, ce qui n’est pas une petite affaire lorsque vous partagez votre petit logement avec 18 autres personnes. La structure de sa maison – des briques de boue séchée, un sol en terre battue et un toit de tôle – rappelle que Mariama vit dans un des cinq pays les plus pauvres du monde.

En Guinée-Bissau, une victime de la mutilation génitale féminine /excision fait campagne pour l’abolition de cette pratique
BISSAU, Guinée-Bissau, 13 novembre 2007 – Nhima Cisse, 42 ans maintenant, avait 8 ans lorsqu’elle a été excisée. « Je n’oublierai jamais la douleur éprouvée et le traumatisme subi ce jour-là », dit-elle.

En Guinée-Bissau, le programme de réhabilitation des écoles offre de meilleures chances aux filles et aux garçons
CANCHUNGO, Guinée-Bissau, septembre 2007 – Isabel se présente très timidement : « Je m’appelle Isabel Luis Gomes. J’ai 15 ans et j’ai toujours fait mes études à l’école Cunha Gomes. Je suis élève de 6ème année. Je devrais presque avoir fini ma scolarité mais malheureusement, j’ai été scolarisée très tard.»

L’intervention humanitaire permet de faire face aux besoins immédiats des familles de Guinée-Bissau déplacées à cause du conflit
BISSAU, Guinée-Bissau, 24 mars 2006 – « Peu importe aux enfants qu’il y ait ou non un conflit armé », dit le Gouverneur de la Région de Cacheu, en Guinée-Bissau, M. Arlindo Pires. « Ce qui les intéresse davantage, c’est de manger à leur faim et de jouer avec leurs copains ».


 

 

 

 Version imprimable

Recherche