En bref : Ghana

Au Ghana, Curious minds (Les Esprits Curieux ) produisent une radio pour les jeunes, lauréate du Prix ICDB

Image de l'UNICEF
© UNICEF Ghana/2009/Obeng-Kyereh
La jeune animatrice de ‘Curious Minds’ Edith Asamani conduit une discussion en direct dans les studios de la radio à Accra au Ghana.

NEW YORK, États-Unis, 4 mars 2009 - Une vingtaine de jeunes se serrent les uns contre les autres dans un petit studio d'enregistrement encombré de micros et discutent avec un grand sérieux. Ils rient souvent et il arrive que leurs voix se chevauchent.

VIDÉO: regarder maintenant

Ces jeunes discutent en direct de la réforme de l'éducation et de la sensibilisation au SIDA - deux des sujets sociaux importants que couvre Curious Minds, une émission radio de la Ghana Broadcasting Corporation.

Curious Minds a plus de 60 jeunes membres qui participent à la production de l'émission à tous les niveaux.

Des décisions prises par consensus
À ses débuts, en 1996, l'émission était préenregistrée en studio avec les jeunes, et la réalisation était essentiellement confiée à des adultes, d'après le producteur et coordonnateur du programme, Kingsley Obeng-Kyereh. Mais celui-ci s'est rendu compte que les jeunes animateurs étaient extrêmement capables et il s'est dit qu'ils devraient s'approprier l'émission.

L'émission a commencé à être diffusée en direct en 2001, ce qui a non seulement permis de raccourcir le temps nécessaire à la production mais a attiré un public attentif, enfants comme adultes, qui appelaient pour donner leur avis.

M. Obeng-Kyereh a également entamé un processus de concertation à tous les niveaux décisionnels. Les jeunes membres se réunissent trois fois par semaine pour parler des actualités, décider d'un thème et discuter de la meilleure façon d'aborder le sujet.

En plus de se rassembler pour l'émission chaque semaine, les jeunes membres de l'équipe participent également à des projets de plaidoyer sur les droits de l'enfant, et même écrivent des petits articles sur ce sujet à des conférences.

Des échanges ouverts et honnêtes
l'Impact de Curious Minds ne s'arrête pas aux individus en studio. La radio est un médium tellement important dans tout le Ghana, avec ses 5 millions d'auditeurs potentiels, jeunes et vieux, que l'émission est en train de changer la façon dont les enfants considèrent les adultes et communiquent avec eux, et vice versa.

Image de l'UNICEF
© UNICEF Ghana/2009/Obeng-Kyereh
Les jeunes du programme radio «Les Esprits Curieux» (Curious minds) au Ghana affichent fièrement leur Prix de la Journée internationale de la radio et de la télévision pour les enfants (ICDB).

M. Obeng-Kyereh se rappelle un épisode, lors d'une émission récente, où les jeunes avaient une discussion animée sur les enfants peu respectueux et la responsabilité parentale. Les deux perspectives étaient défendues avec acharnement d'un côté comme de l'autre  quand un jeune de 14 ans a appelé. Il dit que sa mère l'envoyait faire des choses qui ne lui plaisaient pas et il voulait prévenir les parents qu'il y avait des choses qu'ils ne devraient pas exiger de leurs enfants.

Sept minutes plus tard, une adulte a appelé en expliquant qu'elle était la maman de l'adolescent qui avait appelé.

Sans le savoir, la mère et le fils écoutaient tous les deux l'émission en direct, quoique dans des lieux différents, et ils ont été capables de discuter ensemble, de façon honnête et réfléchie, grâce aux perspectives et aux informations fournies par Curious Minds.

Le travail n'est pas fini
Curious Minds, qui a son siège à Accra, la capitale du pays, produit deux émissions par semaine, l'une en anglais et l'autre en ga, la langue locale. En 2003 et 2004, le groupe a ouvert d'autres bureaux, avec l'appui de Save the Children, pour couvrir toutes les régions du Ghana.

Curious Minds travaille aussi en collaboration avec l'UNICEF, le département des enfants au Ghana, la Coalition ghanéenne pour les droits de l'enfant et le Programme de l'Organisation internationale du travail sur l'élimination du travail des enfants. Dans le sud du Ghana, ils travaillent avec PLAN International pour apprendre aux jeunes comment produire une émission intitulée Yen Adwen (Notre opinion).

En dépit de son succès, dit M. Obeng-Kyereh, Curious Minds  a encore beaucoup à faire afin d'entraîner des changements sociaux plus importants. 

« Il y a encore une bonne partie de la population qui croit que les jeunes doivent se taire, qu'ils n'ont rien à apporter. Les jeunes de Curious Minds ne sont pas des perroquets. Ils ont des connaissances et disposent d'informations, et ils parlent en connaissance de cause », fait-il remarquer. « Les Ghanéens ont encore un long chemin à parcourir avant qu'ils ne reconnaissent vraiment le potentiel et les apports des jeunes. »


 

 

Vidéo (en anglais)

Assistez à un direct dans les studios de l'équipe de l'émission « Les Esprits Curieux » au Ghana.
 VIDÉO  haut | bas

Audio (en anglais)

Les clips du programme lauréat du Prix ICDB ‘Curious Minds’.
AUDIO écouter

Une interview avecMiranda Naa Aforkor Tetteh membre de l'équipe ‘Curious Minds’.
AUDIO écouter

La voix des jeunes

Recherche