Géorgie

Mettre fin aux abandons d’enfants à Tbilissi, Géorgie

Image de l'UNICEF
© UNICEF video
Deux mères célibataires, Maïa (à droite) et Irina (à gauche) profitent d’un moment de détente avec leur bébé. Toutes deux vivent actuellement au foyer Mère et Enfant soutenu par l’UNICEF à Tbilissi, en Géorgie.

Par Maya Kurtsikidze

Le 18 octobre, le Centre de recherches Innocenti de l’UNICEF publiera « Moniteur social : Comprendre la pauvreté infantile en Europe du sud-est et dans la Communauté d’États Indépendants », un rapport qui encourage les gouvernements de la région à combattre la pauvreté infantile afin de pouvoir atteindre les Objectifs du Millénaire pour le développement. Ci-dessous, le premier d’une série d’articles sur le sujet.

TBILISSI, Géorgie, 13 octobre 2006 – Niko a quatre ans et il est fier de ses deux frères jumeaux, David et Georgi, qu’il a failli ne jamais pouvoir connaître. Sa mère Maïa songeait à abandonner les deux garçons parce qu’il ne lui était pas possible de s’occuper d’eux. Heureusement, Maïa a trouvé le soutien dont elle avait besoin au foyer Mère et Enfant de Tbilissi

Le foyer, financé par l’UNICEF en collaboration avec l’ONG World Vision, a été ouvert à la Maison de l’enfant de Tbilissi en avril 2003. Depuis cette date, les travailleurs sociaux ont identifiés 208 mères qui risquaient de perdre leurs enfants.

« Il fournit une alternative à l’abandon de l’enfant, » explique Giovanna Barberis, la Représentante de l’UNICEF en Géorgie. « Les mères restent avec leurs bébés. Nous les aidons à trouver un moyen de vivre ensemble. »

Image de l'UNICEF
© UNICEF video
Des enfants qui ont été abandonnés, essentiellement pour des raisons de pauvreté, trouvent refuge au foyer Mère et Enfant.

Un partenariat pour les familles

On aurait pu empêcher un grand nombre des quelque 5 400 enfants géorgiens qui vivent dans des institutions d’assistance publique de se retrouver dans la situation d’orphelin. La plupart, en effet, ont encore des parents vivants. Mais environ 50 pour cent des familles de ce pays de l’ex-Union soviétique vivent au-dessous du seuil de pauvreté, et bien des parents considèrent souvent l’abandon à l’assistance publique comme la seule solution.

EN 2002, l’UNICEF de Géorgie a inauguré une action de partenariat avec les Ministères de la santé et de l’éducation ainsi qu’avec World Vision et l’ONG britannique Every Child afin d’apporter aux mères célibataires une aide indispensable.

Dans le cadre de cette collaboration, le foyer Mère et Enfant aide les femmes à résister aux pressions qui peuvent les amener à abandonner leurs jeunes enfants. On estime qu’en Europe du sud-est et dans la Communauté d’États indépendants, 18 millions d’enfants de moins de 15 ans vivent dans une situation d’extrême pauvreté. De nombreuses mères n’ont pas les moyens de nourrir, d’habiller ou de faire éduquer leurs enfants.

À ces difficultés financières, s’ajoute le fait que la Géorgie est un pays de traditions strictes où les familles refusent fréquemment d’accepter les enfants nés hors mariage. Ces facteurs peuvent expliquer la fréquence élevée des abandons d’enfants que connaît le pays.

Image de l'UNICEF
© UNICEF video
Avec le soutien du foyer, Irina et d’autres mères peuvent acquérir une formation professionnelle, par exemple pour les métiers de la confection.

Vers l’autonomie

Au foyer, on donne aux femmes les outils nécessaires à leur autonomie. On les aide à chercher un emploi et elles reçoivent une formation professionnelle dans des domaines comme les services administratifs, la réparation d’ordinateur et la cosmétologie. Trente-cinq femmes ont jusqu’ici profité de cette formation pour lancer leur propre petite entreprise dans des activités qui vont de la fabrication de produits laitiers à la réparation automobile.

Irina est une mère célibataire qui est arrivée au foyer directement de la maternité. Dans le cadre de ce programme, elle a pu recevoir une formation de couturière dans un atelier de confection local.

« Maintenant, j’ai plus confiance en moi, dit Irina, Je veux encore apprendre. Un jour je serai probablement capable d’ouvrir ma propre boutique. »

Le foyer Mère et Enfant offre aux femmes la possibilité de se soutenir mutuellement tout en profitant des conseils d’orientation et de la formation professionnelle qui y sont offerts. Une fois capables de vivre par leurs propres moyens, elles peuvent s’installer dans leur propre domicile – accompagnées naturellement de leurs enfants.


 

 

Vidéo (en anglais)

Le reportage de Vladimir Lozinski, correspondant de l’UNICEF, sur les efforts réalisés en Géorgie pour aider les mères célibataires et leurs enfants.
 VIDEO  haut | bas

Obtenez des vidéos de qualité professionnelle chez The Newsmarket

Recherche