Géorgie

Appels de fonds et interventions humanitaires

Le conflit qui a éclaté le 7 août 2008 a provoqué de lourds dégâts en Ossétie du Sud, en particulier à Tskhinvili, la capitale, et entraîné de vastes mouvements de populations en Ossétie du Sud et autour de cette région, tant du côté russe que géorgien de la frontière. Les femmes et les enfants représentent la majorité des personnes piégées dans ce conflit et qui cherchent un abri. D’après les statistiques du personnel local du Haut-Commissariat des Nations Unies pour les réfugiés, environ 115 000 personnes ont été déplacées. Près de 40 % des personnes déplacées en Géorgie sont des enfants de moins de 16 ans. De son côté, le service fédéral russe de la migration affirme que plus de 30 000 personnes, dont environ 80 pour cent de femmes et d’enfants, sont entrées dans la Fédération de Russie.

L’UNICEF répond aux besoins de tous les enfants touchés par le conflit et qui ont été déplacés en Géorgie et ceux qui sont allés en Ossétie du Nord (Fédération de Russie). Ce document examine ne particulier les besoins humanitaires en Géorgie.

L’UNICEF coordonne ses activités avec les autorités gouvernementales, les autres institutions des Nations Unies, des ONG et des donateurs de Géorgie pour répondre aux besoins des enfants et des femmes affectés. Une somme initiale de 3,2 millions de dollars est demandée.
Besoins immédiats de la Géorgie, 15 août 2008 [pdf]


 

 

Recherche