Géorgie

Actualité

Le Centre du développement de l’enfant de Tbilissi, en Géorgie, vise à assurer le droit de chaque enfant aux soins de santé
TBILISSI, Géorgie, 23 novembre 2009 – Une brume légère tourbillonnait autour du visage de Mariam, âgée de quatre ans, qui respirait par un masque mince, en caoutchouc, lors de son traitement par nébulisation. Asthmatique, Mariam était soignée gratuitement au nouveau Centre du développement de l’enfant, situé à Tbilissi.

En Georgie des espaces « Amis des enfants » aident les enfants affectés par le conflit à retrouver le goût du jeu et d'apprendre
LAMISKANA, Géorgie, 19juillet 2009 – Dans le village de Lamiskana, la population vit sous une tension constante, et de nombreux enfants ont été les témoins des violence du conflit de l'année dernière. Leur village se trouve à quelques centaines de mètres des territoires disputés.

La reconstruction des réseaux d’eau et d’assainissement contribue à effacer les vestiges du conflit en Géorgie
GORI, Géorgie, 3 août 2009 – L’école du village de Tortiza, près de Gori, porte encore des traces du conflit de 2008 en Ossétie du Sud, Géorgie, et aux alentours. L’un des principaux bâtiments de l’école est noirci par la fumée d’un incendie et demeure en ruine.

En Géorgie, les Kits pour le développement de la petite enfance viennent en aide aux enfants touchés par le conflit

TBILISSI, Géorgie, 15 juillet 2009 - En août 2008, environ 127 000 personnes avaient été obligées de quitter leurs foyers à cause des combats se déroulant en Ossétie du Sud et dans ses environs, en Géorgie. Bien que la plupart soient depuis rentrées chez elles, approximativement 30 000 d'entre elles ne pourront pas y retourner dans l'immédiat.

Informer les enfants des risques posés par les munitions non explosées dans la Géorgie de l'après-guerre
KIRBALI, Georgia, 17 June 2009 – Life is gradually returning to normal for most children at the Kirbali Village School near Gori following last year's conflict which resulted large numbers of civilian casualties.

En Géorgie, les écoles traditionnelles découvrent de nouvelles façons d'enseigner
TBILISSI, Géorgie, avril 2009 – A l'école maternelle n° 31 de la ville  de Rustavi, en Géorgie, de nombreux enseignants continuent à faire leurs cours en utilisant les méthodes développées à époque soviétique.

Un refuge pour les enfants déplacés en Géorgie
SAKASHETI, Géorgie, 30 mars 2009 — Des dizaines de milliers de Géorgiens ont subi un déplacement temporaire ou permanent en conséquence du conflit de 2008. Les estimations actuelles suggèrent que quelque 30 000 personnes – dont la majorité est originaire d’Abkhazie et d’Ossétie du Sud – n’ont pas pu regagner leur domicile et restent déplacés à l’intérieur de leur propre pays. Approximativement 12 000 de ces personnes déplacées sont des enfants.

Des milliers d’enfants déplacés et vulnérables à cause du conflit en Géorgie
TBILISI, Géorgie, 19 août 2008 – Des enfants d’âge divers jouent dans la cour d’une école maternelle de Tbilisi. Plus de 24 heures se sont écoulées depuis qu’ils ont quitté la zone des combats à proximité de l’Ossétie du Sud, et certains d’entre eux ont encore peur de pénétrer dans le bâtiment.

Une campagne de sensibilisation au danger de la grippe aviaire dans les écoles de Géorgie
TBILISI, Géorgie, 3 mai 2007 - Les élèves de la République de Géorgie ont bénéficié de deux jours de formation sur la grippe aviaire pour leur faire prendre  conscience du rôle qu'ils peuvent jouer pour se protéger, eux et leurs camarades, contre le virus.

Sur une radio de Géorgie, des jeunes parlent aux jeunes dans le cadre d’un programme de sensibilisation au VIH/SIDA
TBILISI, Géorgie, 14 novembre 2006 – Malgré l’augmentation considérable du nombre de cas d’infection au virus VIH, la Géorgie reste un pays à faible taux de prévalence.

Mettre fin aux abandons d’enfants à Tbilissi, Géorgie
TBILISSI, Géorgie, 13 octobre 2006 - Niko a quatre ans et il est fier de ses deux frères jumeaux, David et Georgi, qu'il a failli ne jamais pouvoir connaître. Sa mère Maïa songeait à abandonner les deux garçons parce qu'il ne lui était pas possible de s'occuper d'eux. Heureusement, Maïa a trouvé le soutien dont elle avait besoin au foyer Mère et Enfant de Tbilissi.

Le football offre à Lela, 17 ans, l’occasion de voyager en dehors de la Géorgie
NEW YORK, Etats-Unis, 5 juillet 2006 - Pour Lela, 17 ans, le football, c'est plus qu'un jeu. C'est l'occasion de triompher de la pauvreté dans laquelle elle a grandi et de s'offrir un avenir meilleur.

Un nouveau refuge pour les enfants des rues en Géorgie
TBILISI, Géorgie, 29 juin 2005 – C’est difficile à croire, mais il y a juste trois ans, la jeune Lela Gabisonia était sans domicile et mendiait dans la rue, manifestait un comportement agressif et était à peine capable de communiquer. Âgée aujourd’hui de dix ans, Lela s’épanouit à « Moineaux » un refuge pour enfants des rues de Tbilissi, la capitale de la Géorgie. Ce refuge est géré par une organisation non gouvernementale (ONG) locale appelée Enfant et Environnement soutenue par l’UNICEF.


 

 

 

 Version imprimable

Recherche