En bref : France

De jeunes dirigeants échangent des idées avec des scientifiques de haut niveau au Forum BioVision

Image de l'UNICEF
© UNICEF video
Hannah Gama (Malawi), au centre, parle avec d’autres jeunes au Forum mondial des sciences de la vie de BioVision, à Lyon, France.

Par Thomas Nybo

LYON, France, 9 mars 2007 – Hannah Gama, 15 ans, est venue de son lointain  Malawi pour rencontrer quelques-uns des grands scientifiques rassemblés ici au Forum mondial des sciences de la vie de BioVision.

Neuf autres jeunes se sont joints à elle, venus du Burkina Faso, de Chine, de la République démocratique du Congo, du Kenya, de la RPD du Laos, du Maroc, du Territoire palestinien occupé, des Philippines et du Tadjikistan, pour partager leurs expériences et développer de nouvelles stratégies visant à améliorer les conditions de vie dans leur pays d’origine.    « Pour les enfants, c’est très important d’être à BioVision, dit Hannah, parce qu’en réalité, ce sont les enfants qui se retrouvent face aux problèmes de santé, d’alimentation et d’agriculture.

« Je pense qu’il vaut beaucoup mieux que ce soient les enfants qui parlent eux mêmes de leurs problèmes plutôt que des adultes qui parleraient pour eux, ajoute-t-elle, parce que beaucoup d’adultes ne savent pas vraiment ce qu’affrontent les enfants ».

Un petit déjeuner avec des lauréats du Prix Nobel

Le Forum BioVision, organisé une fois tous les deux ans, rassemble des scientifiques lauréats du Prix Nobel, des membres des médias et divers dirigeants de la société et de l’industrie afin qu’ils abordent ensemble les problèmes cruciaux des sciences de la vie auxquels la planète se trouve confrontée,  dans les domaines de la santé, de l’agriculture et de l’environnement. Le forum de cette année est dédié à la contribution des sciences de la vie aux Objectifs du Millénaire pour le développement – entre autres,  eau salubre, moyens d’assainissement approprié et nutrition adéquate. 

Le jour de l’ouverture du Forum BioVision, le 11 mars, les enfants ont eu une réunion au petit déjeuner avec trois lauréats du Prix Nobel. Cela donne aux jeunes une tribune à laquelle ils exposent leurs vues aux délégués adultes du forum. Les enfants ont déjà échangé leurs idées car ils participaient au Forum UNICEF-BioVision pour enfants qui s’est tenu en amont du BioVision pour adultes.

Image de l'UNICEF
© UNICEF video
Les jeunes délégués de 10 pays préparent leur réunion avec des scientifiques de haut niveau et des responsables politiques au Forum BioVision.

Les jeunes dirigeants prennent également des cours de communication pour mieux faire passer leur message auprès des médias lorsqu’ils s’adressent à des journalistes de la presse écrite ou audiovisuelle.

Appeler les adultes à l’action

Les enfants qui sont aujourd’hui à Lyon ont déjà obtenu des résultats impressionnants liés aux programmes dans leurs pays respectifs. Par exemple :

  • Hannah se concentre sur l’amélioration des conditions sanitaires dans les centres de détention juvénile du Malawi 
  • Irene Phungoh  (Kenya), n’a que 16 ans,  mais c’est une militante très en vue qui lutte pour l’abolition de l’excision 
  • Hao Wang (Chine) consacre son énergie à la protection de l’environnement dans son pays, particulièrement l’approvisionnement en eau.

Ici, au cours de leurs discussions, ces jeunes dirigeants vont préparer ensemble un Appel des enfants à l’action, qu’ils présenteront en session plénière le dernier jour du forum, le 14 mars.   La Directrice du programme BioVision.Nxt pour les jeunes scientifiques, Mme Abigail Gemo, affirme que la façon directe que les jeunes ont de communiquer peut enseigner une chose ou deux aux adultes. « Les enfants provoquent la réflexion des experts qui seront présents à  BioVision, dit-elle, et les aident à comprendre (…) exactement ce qu’il faut faire pour que leur monde devienne un monde meilleur. »


 

 

Vidéo (en anglais)

9 mars 2007:
Thomas Nybo, correspondant de l’UNICEF, présente un reportage sur les jeunes délégués qui participent au Forum BioVision à Lyon, en France.
 VIDEO  haut | bas

Obtenez des vidéos de qualité professionnelle chez The Newsmarket

La voix des jeunes

Recherche