Éthiopie

Dans l’Éthiopie ravagée par la sécheresse, l’eau acheminée par des camions-citernes est essentielle à la vie

Par Indrias Getachew

MELBENA, Borena, Éthiopie, 22 septembre 2011 - Les femmes et les enfants du village de Melbena attendent anxieusement l'arrivée d'un camion-citerne chargé d’eau dans la zone de Borena de la région d'Oromia, dans le sud de l'Éthiopie, le long de la frontière avec le Kenya. La région n'a pas reçu de pluies dignes de ce nom depuis plus de deux ans et les conséquences de la sécheresse sont dévastatrices pour cette communauté essentiellement pastorale.

VIDÉO (en anglais) : la correspondante de l’UNICEF, Anja Baron, présente les opérations des camions citernes qui acheminent l’eau au village de Melbena, dans la zone Borena de la région Oromia dans le sud de l’ Éthiopie. Melbena est gravement affecté par la sécheresse.  Regarder dans RealPlayer

 

Les camions-citernes, source de vie

« Si le camion-citerne ne venait pas, il nous faudrait déménager, c’est grave à ce point », constate Kurfa Wario, 22 ans, une mère de deux enfants. Elle a perdu neuf de ses dix têtes de bétail lors de la pire sécheresse de ces dernières années.

Finalement, le véhicule tant attendu arrive, accompagné d’un nuage de poussière qui recouvre le rassemblement des femmes et des enfants. Alors que la fosse du village se remplit d’eau, Kurfa - l'une des femmes plus fortes du village – commence à en prendre pour remplir les jerrycans vides.

« Tant que le camion nous apporte de l’eau, on arrivera à survivre avec ça, dit Kurfa. Et si le camion a deux ou trois jours de retard, alors on a soif ».

Tous les trois jours, le camion apporte 16 mètres cubes d'eau pour les quelque 500 foyers du village de Melbena. Cela correspond à un peu plus de 15 litres d'eau par famille et par jour. Ces livraisons d’eau sont fournies gratuitement à la communauté.

Image de l'UNICEF
© UNICEF/2011/Éthiopie/Tibebu Lemma
Des enfants et des femmes au village de Melbena, Éthiopie, attendent que le camion-citerne ait vidé sa cargaison d’eau avant de remplir leurs jerrycans vides. Godana Wario est assise, deuxième à partir de la droite.

« Nous avons tout perdu »

« Nous devons distribuer l'eau avec un camion-citerne à cause de la gravité de la sécheresse »,  dit Abiot Kassa, Chef de l'eau, ressources minérales et énergétiques, dans le bureau de district Mio, qui supervise l'opération d'urgence. Le transport de l'eau est appuyé par l’Équipe de travail d’urgence de Borena, dont l'UNICEF fait partie.

Les conséquences de la sécheresse persistante pour les éleveurs de Borena sont sombres.

« Comme on le sait, dans la région de Borena, l’élevage est le moyen de gagner sa vie », affirme Abiot Kassa. « La situation actuelle est critique, surtout pour les femmes et les enfants, ils ne vont pas bien ».

Godana Wario, une mère de sept enfants, est venue elle aussi recueillir l’eau de la citerne.

«Je ne me souviens pas quand ça a commencé, mais cette sécheresse dure depuis longtemps maintenant, dit  Godana Wario, avant, on gagnait notre vie en élevant des bêtes. Maintenant, nous avons  tout perdu ».

Image de l'UNICEF
© UNICEF/2011/Éthiopie/Tibebu Lemma
Godana Wario remplit son jerrycan de l’eau qu’un camion-citerne a apporté à Melbena, Éthiopie.

Le risque de malnutrition

Comme il ne lui reste plus de vaches à la maison, elle ne peut plus donner de lait à son fils,  Roba, deux ans. C’était pourtant sa principale source de nutrition. Depuis quelque temps il souffre de malnutrition sévère et il a été admis au centre de santé de Melbena, où il a reçu des soins grâce au programme d’alimentation pour patients ambulatoires, un programme soutenu par l’UNICEF.

L’infirmière Abdelnasser rend visite à la famille pour s’assurer des progrès de Roba. Ces dernières semaines Roba a été nourri d’aliments thérapeutiques fournis par le programme ambulatoire et son état s'est amélioré. Une fois que Roba sortira du programme, le problème consistera à s’assurer qu’il ne retombe pas dans un état de malnutrition sévère.

Dans le cadre de son travail avec le programme, Abdelnasser offre des conseils à Godana sur la meilleure façon de nourrir ses enfants en utilisant les ressources disponibles à la maison, y compris des conseils sur la façon de stocker son eau en toute sécurité, de faire bouillir l'eau ou de dissoudre des comprimés de purification de l'eau avant de la boire pour prévenir la diarrhée, qui peut être mortelle pour un enfant atteint de malnutrition.

L'UNICEF et ses partenaires appuient les efforts du Gouvernement de l'Éthiopie pour répondre aux besoins immédiats des communautés touchées par la sécheresse comme celles de la région de Borena. Ces communautés auront besoin de soutien pour se remettre de la sécheresse, renforcer leur résilience et diversifier leurs moyens de subsistance.


 

 

Sécheresse dans la Corne de l'Afrique

L'UNICEF et SAACID promeuvent l'allaitement au sein exclusivement dans les communautés affectées par la sécheresse en Somalie
 avec vidéo

Une école itinérante pour répondre aux prières d'une jeune fille de Turkana
 avec vidéo

Les taux d'infection à la rougeole déclinent, après une campagne de vaccination réussie en Somalie

Dans le sud de la Somalie, la famine recule mais des millions de personnes sont toujours dans le besoin
 avec vidéo

L'histoire d'Ekalale : les soins de proximité sauvent des vies à Turkana, au nord-ouest du Kenya

En Somalie, les espaces « amis des enfants » appuyés par l'UNICEF offrent un soutien aux enfants déplacés
 avec vidéo

Les fournitures médicales arrivent au Kenya, avec l'aide du Duc et de la Duchesse de Cambridge
 avec vidéo

À Copenhague, le Duc et la Duchesse de Cambridge visitent le Centre d'approvisionnement de l'UNICEF
 avec vidéo

Une interview d'Hannan Sulieman, de l'UNICEF Somalie : « C'est pour les enfants, où qu'ils se trouvent »
 avec vidéo

Les avantages et les inconvénients des pluies saisonnières dans un Kenya desséché
 avec vidéo

Des journalistes somaliens suivent un atelier soutenu par l'UNICEF et centré sur le reportage humanitaire
 avec vidéo

Reportage sur le terrain : sauver
des vies dans la
Corne de l'Afrique,
un enfant à la fois

Longtemps attendues, les pluies sont à l'origine de nouveaux déplacements et de décès d'enfants

Les Ambassadeurs itinérants de l'UNICEF lancent un appel pour continuer le soutien à la Corne de l'Afrique
 avec vidéo

Toutes les histoires relatives aux urgences ...

Recherche