Éthiopie

Appels de fonds et interventions humanitaires

Les mises à jour pour les appels de fonds et les interventions humanitaires ne sont publiées qu'en anglais.

L'UNICEF réclame d'urgence 31,8 millions de dollars É.-U. pour les trois prochains mois afin d'être en mesure d'apporter une aide humanitaire aux enfants et aux femmes  affectés par la crise en Somalie, Kenya, Éthiopie et Djibouti.

La Corne de l'Afrique est confrontée à une crise sévère en raison des effets convergents de la pire des sécheresses depuis des décennies , une forte montée du prix des denrées alimentaires, et la persistance des sequelles du conflit armé en Somalie, qui se sont combinés pour déclencher l'un des plus importants flux de réfugiés depuis une décennie au Kenya et en Éthiopie. Plus de dix millions de personnes sont fortemment en danger dont 2,85 millions  de personnes en Somalie, 3,2 millions en Éthiopie et 3,5 millions au Kenya.

- Des interventions vitales urgentes sont nécessaires si l'on veut prévenir la mort d'environ 480 000 enfants sévèrement malnourris dans les régions affectées par la sécheresse au Kenya, en Somalie, Éthiopie et Djibouti. 1 649 000 enfants supplémentaires sont modérement malnutris . Toutes les personnes affectées par la crise sont fortement exposées aux risques d'épidémies, comme la rougeole, les diarrhées hydriques aigües et la pneumonie.

- Un financement intégral permettra que les femmes et les enfants vulnérables :

  • reçoivent un traitement contre la malnutrition sévère  aigüe grâce à un approvisionnement au niveau communautaire ou dans les centres de renutrition d'aliments thérapeutiques prêts à l'emploi ;
  • bénéficient d'un accès à de l'eau salubre après réparation des stations de pompage, le forage de puits, la chloration des ressources en eau et des camions-citernes ;
  • soient vaccinés contre la rougeole, la polio et d'autres maladie mortelles ;
  • reprennent leur scolarité dans des espaces dédiés à l'apprentissage et des kits « école en boite »

Action humanitaire de l'UNICEF - Mise à jour - Crise dans la Corne de l'Afrique - 8 juillet 2011
[pdf en anglais]

L'insécurité alimentaire, avec les risques de santé publique et le déplacement de population, est l'un des facteurs majeurs impactant négativement la santé et l'état nutritionnel des enfants en Ethiopie. L'UNICEF estime qu'actuellement 242 000 enfants de moins de cinq ans seront victimes de malnutrition aiguë sévère (MAS) pendant l'année. La diarrhée aqueuse aiguë (DAA) et l'éruption d'autres maladies infectieuses survenant dans des parties du pays, constitue une menace supplémentaire pour les enfants qui souffrent déjà de la sous-alimentation. Les inondations et les sécheresses associées à un approvisionnement limité en eau potable propre et sûre, en même temps qu'à de mauvaises conditions sanitaires et d'hygiène vont probablement augmenter le risque de maladies infectieuses. L'UNICEF en collaboration avec ses partenaires, continuera d'apporter un accès à la santé, la nutrition, l'eau et l'assainissement (WASH )et des services d'urgence de base à 1,57 millions de personnes dans la région Somali et à 65 000 dans la région Afar, en soutenant 32 équipes mobiles de Santé (EMS) dans les régions éloignées et / ou les secteurs affectés par le conflit des régions Somali et Afar, et où aucun service de santé n'est disponible. L'action d'urgence comprend l'approvisionnement en eau sûre et en assainissement à 600 000 personnes affectées par la sécheresse et à 52 000 autres touchées par les inondation. Environ 242 000 enfants souffrant de malnutrition aiguë sévère seront pris en charge par par le déploiement soutenu de Programmes d'alimentation thérapeutiques de l'UNICEF. Jusqu'à 50 000 enfants bénéficieront d'une éducation en situation d'urgence grâce à la réhabilitation des école, le montage de salles de classe temporaires ainsi que la fourniture de matériels pédagogiques et scolaires essentiels, et la formation des décideurs aux situations d'urgence. L'UNICEF en Éthiopie a un besoin immédiat de 18 millions de dollars des États-Unis pour répondre aux besoins les plus urgents, permettant de faire bénéficier de son aide un nombre croissant d'enfants souffrant de malnutrition aiguë sévère et mettre en oeuvre des mesures préventives contre l'éruption de la diarrhée aqueuse aiguë. L'écart de financement global  s'élève à plus de 40.6 millions de dollars des États-Unis soit 78 pour cent des exigences requises.

Action humanitaire pour l'Éthiopie mise à jour : 7 août 2009]
[pdf en anglais]


 

 

Recherche