Égypte

Les jeunes Égyptiens jouent un rôle capital dans la défense des droits et les décisions sur l’avenir

Image de l'UNICEF
© UNICEF Égypte/2011
Vingt pour cent des Égyptiens ont entre 10 et 19 ans. Une jeune fille au visage orné du drapeau égyptien peint un mur au Caire, la capitale.

Le nouveau rapport « La Situation des enfants dans le monde 2011 », le fleuron des publications de l’UNICEF, a pour thème « L’adolescence : l’âge de tous les possibles » et il s’intéresse en particulier au développement et aux droits de plus d’un milliard d’adolescents dans le monde. Cette série de récits, essais et articles multimédias s’efforce d’illustrer la lutte des adolescents contre la pauvreté, les inégalités et la discrimination sexuelle. Voici l’une de ces histoires.

Par Shahira Amin

Le Caire, Égypte, 2 mars 2011 – Passionnés, mûrs, dignes, mobilisateurs, tels sont quelques-uns des mots utilisés pour décrire les jeunes qui ont pris la tête du récent soulèvement en Égypte. Leurs actions montrent une nouvelle génération de jeunes qui savent prendre des initiatives pour défendre leurs droits et leur dignité.

« Maintenant, je peux rêver de faire partie du développement de mon pays - nous avons un nouvel esprit, une nouvelle Égypte », a déclaré Amira, 18 ans, un élève du secondaire. « Les jeunes vont diriger ce pays avec un nouvel esprit, de nouvelles idées et en utilisant les dernières technologies. »

Vingt pour cent de la population égyptienne a entre 10 et 19 ans. Les adolescents ont joué un rôle crucial et efficace, non seulement dans les manifestations, mais aussi pour prévenir les pillages et les cambriolages à la suite de la détérioration de sécurité.

Protection des maisons et du patrimoine

Après que les forces de police eurent abandonné leurs positions et se furent retirées des rues le 28 janvier, les jeunes ont protégé des quartiers entiers et les maisons des milliers de prisonniers qui s’étaient évadés.

Image de l'UNICEF
© UNICEF Égypte/2011
Un groupe d’adolescents se portent volontaires pour des patrouilles qui empêchent le pillage et les cambriolages à Alexandrie, Égypte.

Ils ont organisé ce qu’on a appelé des « comités populaires » pour protéger les maisons et propriétés. Certains jeunes campaient pendant la nuit devant les bâtiments et aux coins des rues, vérifiant les cartes d'identité et surveillant l’éventuelle arrivée de voyous et de criminels.

Hassan Morsi, 19 ans, un résident de Maadi, une banlieue du Caire, a déclaré être un membre du « comité populaire » dans sa circonscription, ce qui lui a permis de rencontrer ses voisins et de se faire de nouveaux amis. « Cela nous a rapprochés », dit-il.

Les campagnes de nettoyage

Les jeunes Égyptiens ont également fait preuve d'un grand courage et d’une grande fierté dans la protection des trésors nationaux. Alors que les manifestations s’intensifiaient, ils ont formé une chaîne humaine autour du Musée égyptien, dans le centre-ville du Caire, pour empêcher les pillards de s'enfuir avec des objets précieux. Les jeunes aussi ont formé une chaîne humaine autour de la Bibliothèque d'Alexandrie.

Même maintenant, alors que les manifestations se sont calmées, les jeunes - en particulier les adolescents – qui participent à des campagnes de nettoyage sont devenus un spectacle familier dans toute la ville.

Image de l'UNICEF
© UNICEF Égypte/2011
Des jeunes nettoient des rues du Caire, Égypte.

Samah Yehia, 17 ans, et 13  de ses camarades de classe et amis, en sont un exemple. Ils ont apporté des balais, serpillières, seaux et balais pour nettoyer une partie du Caire après les célébrations nocturnes. Samah dit qu'elle a creusé dans ses économies pour acheter trois pots de peinture ; c’est ce qu'elle appelle sa « petite contribution » aux changements en cours dans son pays.

« Unissons-nous en tant que société »

Le bénévolat n'est pas nouveau pour les jeunes Égyptiens. L'UNICEF Égypte, avec les partenaires nationaux, soutient les programmes visant à renforcer l'engagement actif civique chez les jeunes. Ces dernières années, de nombreux jeunes ont défendu et encouragé les changements de comportement au sein de leurs communautés.

Maintenant, l'UNICEF cherche à mieux répondre aux aspirations des jeunes Égyptiens en fournissant davantage d'outils et des occasions de réseautage et d'interaction.

Image de l'UNICEF
© UNICEF Égypte/2011
Deux jeunes Égyptiens portent le drapeau national au cours d’une manifestation à Alexandrie.

« Nous devons profiter de cette occasion exceptionnelle, profiter de ce grand esprit révolutionnaire que la jeunesse égyptienne a retrouvé », a déclaré l’Ambassadeur national de l’UNICEF-Égypte, Khaled Abol Naga. « Unissons-nous comme société, pour canaliser cette énergie vers la reconstruction d'une Égypte libre, moderne, fière et juste sur le plan social, avec la participation de nos jeunes super-intelligents ».

Dialogue pour un nouvel avenir

Beaucoup de jeunes Égyptiens – confronté au manque d’exutoires où exprimer leurs griefs et leurs préoccupations – se sont servis de réseaux sociaux, comme Facebook, pour coordonner le soulèvement. Mais le rôle des réseaux sociaux ne se limite pas à l'organisation et à la planification des manifestations.

Il existe maintenant de nombreux groupes de jeunes très actifs qui utilisent les réseaux sociaux pour discuter de leur vision de l'avenir de l'Égypte. On espère que l'échange d'idées et un débat animé en ligne se traduiront par un plus grand engagement des jeunes dans la construction d'une nouvelle Égypte.


 

 

La Situation des enfants dans le monde 2011

Télécharger le rapport [PDF]


Voir le rapport Multimédia

Les jeunes marocains travaillent avec le gouvernement pour élaborer les politiques en faveur de la jeunesse

Au Timor-Leste, l'éducation et le sport offrent davantage de moyens à une jeune femme de réaliser ses rêves 
  avec vidéo

Dans l'Inde rurale, des jeunes journalistes formés par l'UNICEF s'attaquent aux problèmes sociaux

L'histoire de Marcell : grandir dans la pauvreté aux États-Unis
avec vidéo

Au Mali, aider les enfants marginalisés à se prendre en charge grâce à la photographie

Des adolescents africains se réunissent pour examiner les progrès réalisés en faveur du développement de la jeunesse

Au Bénin, un nouvel outil de contrôle des connaissances fait participer les parents illettrés à l'éducation de leurs enfants
avec vidéo

En Inde, les clubs d'adolescentes donnent aux jeunes filles les moyens de résister au mariage précoce

En Haïti, après le tremblement de terre, une adolescente garde l'espoir d'un avenir meilleur
avec vidéo

Des « Jeux de l'amitié » pour réunir les jeunes haïtiens et dominicains

Lancement du rapport : les adolescents sont la clé de la prospérité et de l'équité
avec vidéo

Au Pakistan, l'UNICEF s'efforce de convaincre les communautés isolées d'abandonner les mariages d'enfants
avec vidéo

Les jeunes et la sensibilisation au changement climatique dans l'État insulaire de Kiribati
avec vidéo

En République démocratique du Congo, des adolescents en quête de normalité grâce à l'éducation
avec vidéo

Les jeunes Égyptiens jouent un rôle capital dans la défense des droits et les décisions sur l'avenir

Pour les adolescents de la Sierra Leone, l'éducation prépare le terrain pour un avenir meilleur
avec vidéo

L'histoire de Jean : en Haïti, la foi d'une adolescente dans l'éducation est source d'espoir
avec vidéo

L'autonomisation des adolescentes pour le changement social

Site web : Childinfo.org
(lien externe, s'ouvre dans une nouvelle fenêtre)

Recherche