Équateur

L’UNICEF et la télévision équatorienne unissent leurs efforts en faveur des enfants

Image de l'UNICEF
© UNICEF Ecuador/2005/Estevez
Des bénévoles, aux vêtements de couleurs vives, vont aider à collecter des fonds pour Niño Esperanza.

Par Anna Vives

ÉQUATEUR/NEW YORK, 9 septembre 2005 – Pour la troisième année consécutive, le téléthon « Niño Esperanza » (De l’espoir pour les enfants) s’est déroulé dans les villes de Quito et Guayaquil, en partenariat avec l’UNICEF Équateur et l’une des chaînes de télévision nationales les plus importantes. Ce téléthon a fait également ses débuts en Amérique du Nord, dans le Queens, à New York.

Le 27 août 2005, sept mille personnes ont participé à divers événements destinés à manifester leur soutien en faveur des enfants équatoriens et leurs préoccupations à ce sujet. Le public a pu assister à la prestation d’artistes nationaux et internationaux et à un match de football réunissant les anciennes vedettes des deux équipes les plus populaires du pays.
 
Niño Esperanza a été créé en 2003 afin d’aider à financer des projets de l’UNICEF en Équateur. L’objectif essentiel est de sensibiliser la population aux questions concernant les enfants, en particulier les droits des enfants. Le téléthon a duré six heures sans interruption durant lesquelles on pouvait faire des dons par téléphone. On peut aussi faire un don en envoyant un message écrit (« texto ») à partir d’un téléphone mobile ou en effectuant un dépôt sur un compte bancaire. À partir de cette année, le compte bancaire permettra de recevoir des dons toute l’année.

Intitulée « la campagne permanente pour les droits des enfants », le partenariat de cette année entre la chaîne de télévision Ecuavisa et l’UNICEF a permis de récolter, lors du téléthon, 404 000 dollars E.-U., les dons provenant d’entreprises privées et de particuliers. Le fait le plus marquant a été la campagne de « textos ». Cette année, 84 000 messages « textos » ont été envoyés depuis un téléphone mobile, correspondant chacun à un don de 1 dollar US, à comparer aux 20 000 messages reçus en 2004.

Bien que l’Équateur dispose d’abondantes ressources naturelles, soixante pour cent des enfants de ce pays vivent dans la pauvreté. L’UNICEF doit s’efforcer de plaider en faveur d’un accroissement de l’investissement public dans les services sociaux de base et pour des politiques publiques de défense des droits des enfants. Ceci constitue l’une des tâches essentielles de l’organisation en Équateur.

Les fonds collectés grâce à Niño Esperanza lors des années précédentes ont été affectés à différents projets. L’un d’entre eux s’attache à faire sortir les enfants des décharges d’ordures – où certains travaillent de force – et à les scolariser. Un autre projet est axé sur l’éducation des parents. Ceux-ci apprennent les principes essentiels permettant d’assurer à leurs enfants de bonnes conditions d’hygiène pendant leurs cinq premières années. Un personnel à base communautaire assure des visites à la périphérie des villes et distribue des brochures à tous les parents.

Niño Esperanza est parvenu à exercer une forte influence sur la société équatorienne. Il a permis aux esprits de comprendre l’importance du progrès social et du développement, qu’il faut favoriser.

L’enthousiasme généré par ce téléthon a renforcé la présence de l’UNICEF en Équateur et a rendu cette présence  plus visible – et il a entraîné un soutien accru de la part de la population de ce pays.

 


 

 

Liens

En bref: Équateur

Partenariats d'entreprise de l'UNICEF

Recherche