Équateur

La voix de enfants autochtones : Sinchi Chimba

Sinchi Chimba est un enfant de Otavalo, Equateur. Il rêve d’être astronome quand il sera grand.

Image de l'UNICEF
© UNICEF Equador
Sinchi Chimba

Par Sinchi Chimba

Je m’appelle Sinchi Chimba et j’ai onze ans. Je suis un enfant migrant d’Otavalo. Pour le moment, je vais à l’école « Yachi Huasi » de Quito. Je crois qu’il est important que nous les enfants, nous connaissions nos droits, et que nous sachions respecter notre culture et notre terre. J’ai bien aimé un atelier auquel j’ai participé sur l’éducation interculturelle et la nutrition. Nous avons préparé des aliments naturels. Les garçons et les filles ne doivent pas souffrir de la malnutrition, ils doivent manger des aliments sains pour prévenir l’anémie.

Une autre chose qu’on a vue, et qui est triste, c’est la violence dont souffrent certains enfants à la maison et à l’école. Beaucoup de copains de mon école m’ont raconté que leurs parents les maltraitent, leur donnent des coups de pied et de poing ; à l’école, ils disent que certains maîtres leur lancent leur cahier à la tête quand ils n’ont pas fait leurs devoirs. Dans cet atelier, nous avons étudié le droit des enfants à être respectés, et à ne pas être maltraités. Les enfants doivent bien agir envers leurs parents, ils peuvent faire des choses ensemble, comme dans mon quartier à Monjas, où nous avons planté des arbres et des fleurs, comme ça, on profite mieux de la nature.

Je me souviens que quand j’étais petit, je sortais de la maison pour regarder les étoiles. Ensuite, j’ai appris que les planètes se sont formées à la suite d’une grande explosion appelée le Big Bang. Quand je serai grand, j’aimerais être astronome, comme ça je pourrais aider à comprendre l’évolution de la nature.


 

 

Recherche