Équateur

Actualité

Dans les collines de Quito en Équateur, un petit garçon de 8 ans avec une maladie génétique rêve de devenir pilote.
QUITO, Équateur, le 29 mai 2013 - C'est un matin frisquet dans les collines à la périphérie de Quito, tentaculaire capitale de l'Equateur. Dans le quartier ouvrier de Venceremos, Richard Herrera 8 ans, se prépare pour aller à l'école.

L’Ambassadrice nationale de l’UNICEF, Trudie Styler, apporte à l’Équateur un projet d’eau salubre

NEW YORK, États-Unis, 15 juin 2009 – L’Ambassadrice nationale de l’UNICEF, Trudie Styler, est un défenseur de longue date des causes humanitaires. En 2005, l’actrice et productrice de films a reçu le Prix humanitaire Danny Kaye pour son long engagement en faveur de l’UNICEF.

En Equateur, de nouveaux messages d’intérêt public incitent les femmes enceintes à subir un test VIH et à se faire soigner si nécessaire
GUAYAQUIL, Equateur, 4 janvier 2007 – Quand Andrea, 20 ans, a découvert que son mari était atteint du VIH/SIDA, elle a immédiatement subi un test. Déjà enceinte de cinq mois, elle a découvert qu’elle était séropositive.

L’UNICEF et la télévision équatorienne unissent leurs efforts en faveur des enfants
ÉQUATEUR/NEW YORK, 9 septembre 2005 - Pour la troisième année consécutive, le téléthon « Niño Esperanza » (De l'espoir pour les enfants) s'est déroulé dans les villes de Quito et Guayaquil, en partenariat avec l'UNICEF Équateur et l'une des chaînes de télévision nationales les plus importantes. Ce téléthon a fait également ses débuts en Amérique du Nord, dans le Queens, à New York.

La voix des enfants autochtones : María Ernestina
Je m'appelle María Ernestina Pilca Cholango, et je viens de la communauté de Los Andes, à Cayambe. Je représente la nationalité kichwa. J'ai dix-neuf ans et je fais actuellement mes études au lycée « Dolores Cacuango ». Comme Mama Dulu, je crois que les peuples autochtones doivent prendre leur destin en main et poursuivre le processus de participation.

La voix de enfants autochtones : Sinchi Chimba
Je m’appelle Sinchi Chimba et j’ai onze ans. Je suis un enfant migrant d’Otavalo. Pour le moment, je vais à l’école « Yachi Huasi » de Quito. Je crois qu’il est important que nous les enfants, nous connaissions nos droits, et que nous sachions respecter notre culture et notre terre. J’ai bien aimé un atelier auquel j’ai participé sur l’éducation interculturelle et la nutrition. Nous avons préparé des aliments naturels. Les garçons et les filles ne doivent pas souffrir de la malnutrition, ils doivent manger des aliments sains pour prévenir l’anémie.

L’Équateur entreprend l’éradication du travail des enfants
QUITO, Équateur, 13 avril 2005 - À la suite d'un rapport défavorable de Human Rights Watch de 2002, le Gouvernement équatorien a donné suite à son engagement de traiter le problème - qui s'aggrave - du travail des enfants dans le pays. En 2004, le Ministère du travail a constitué des équipes d'inspecteurs afin d'effectuer des contrôles sur les lieux de travail dans 22 provinces du pays et a poursuivi le renforcement de son système de surveillance nationale.

L’ambitieux programme d’éducation de l’Equateur donne des résultats positifs
NEW YORK, 1er décembre 2004 - La directrice générale de l'UNICEF, Mme Carol Bellamy, a fait l'éloge du gouvernement équatorien pour son engagement de permettre à davantage d'enfants d'aller en classe.


 

 

 

 Version imprimable

Recherche