République démocratique du Congo

Vaste distribution de moustiquaires en République démocratique du Congo

Image de l'UNICEF
© UNICEF RD du Congo/2009
Cecilia, 4 ans, atteinte de paludisme pour la seconde fois en un mois, se repose sur un banc du dispensaire d'Umoja, près de Kisangani, en République démocratique du Congo, où sa mère l'a amenée pour la faire soigner.

Par Bibiane Ambongo

KISANGANI, République démocratique du Congo, 7 Janvier 2010 – Quand une mère se présente au dispensaire d'Umoja, près de Kisangani, avec un jeune enfant qui a une température élevée, qui vomit ou qui a des convulsions, les agents sanitaires savent que le diagnostic est probablement celui du paludisme.

 VIDÉO : regarder maintenant

Lucie est la mère de Cecilia, 4 ans, qui, ce mois ci, est atteinte du paludisme pour la seconde fois. Florence, l'infirmière du dispensaire, a de nouveau prescrit pour Cecilia des médicaments contre le paludisme.

On estime que les enfants congolais de moins de cinq ans souffrent chaque année d'au moins six accès de paludisme. Plus de 90 000 enfants meurent chaque année du paludisme. D'autres deviennent orphelins quand leurs parents succombent à la maladie.

Mieux vaut prévenir que guérir

Mais s'il est disponible, un traitement contre le paludisme est trop coûteux pour un grand nombre de personnes. Madame Angele travaille au dispensaire. Elle conseille aux parents qui viennent pour des consultations post-natales de garder leur environnement propre, de couvrir leurs latrines et de dormir sous des moustiquaires imprégnées d'insecticide.

Image de l'UNICEF
© UNICEF RD du Congo/2009
Ces deux camions, transportant des piles de moustiquaires, font partie d'une vaste campagne appuyée par l'UNICEF destinée à distribuer gratuitement des moustiquaires imprégnées d'insecticide dans la province Orientale et celle de Maniema, en République Démocratique du Congo.

Depuis de nombreux mois, l'UNICEF et ses partenaires, l'OMS, UNITAID, USAID, l'Union européenne et la Banque mondiale se consacrent à la distribution de 5,5 millions de moustiquaires dans 1,8 million de foyers dans la province Oriental et dans celle de Maniema. 

Réduction de la mortalité

« Je suis convaincue que cette distribution en masse dans les deux provinces contribuera à la diminution de la mortalité infantile et maternelle, » a déclaré la représentante de l'UNICEF en RDC, Pierrette Vu Thi.

Chaque foyer (constitué en moyenne de six personnes), sur présentation d'un ticket auparavant distribué par un agent de proximité, reçoit trois moustiquaires. Pour que l'opération de distribution réussisse, tous les moyens de transports ont été mis à contribution : avion-cargo; bateaux et pirogues en bois sur le fleuve Congo (qui n'est pas toujours navigable); trains Roc; camions sur des routes infranchissables ainsi que des motos sur des chemins truffés de nids de poule.  

La saison des pluies a encore compliqué cette logistique déjà impressionnante.

« A certains moments, la force de la rivière était si grande que tout le monde devait faire attention à ce que les moustiquaires ne disparaissent pas dans l'eau, » dit Dodo Missingi, responsable de la logistique de l'UNICEF. « En plus, les camions ont été bloqués sur des routes où les ponts avaient été endommagés et dans quelques cas, il a fallu recourir à la force humaine pour charger les moustiquaires d'un camion à l'autre afin qu'elles puissent continuer leur voyage. »  

Moustiquaires gratuites

L’excitation règne parmi les personnes qui se sont rassemblées pour recevoir les moustiquaires gratuites.

Monauie a quatre enfants et elle affirme que, parfois, son fils Samuel, trois ans, est atteint du paludisme plusieurs fois par mois. « Nous sommes vraiment très satisfaits de recevoir gratuitement ces moustiquaires, » dit-elle. « Je vais pouvoir remplacer mes anciennes moustiquaires qui ont des trous. C'est comme cela que les moustiques entrent, nous piquent et nous rendent malades du paludisme. »


 

 

Vidéo (en anglais)

Décembre 2009 : le reportage de Tracy Sprott, de l'UNICEF, sur une vaste campagne de distribution de moustiquaires imprégnées d'insecticide dans les régions isolées de la République démocratique du Congo.
 VIDÉO  hautbas

Recherche