République démocratique du Congo

L’enfance attaquée en République démocratique du Congo

Image de l'UNICEF: Un enfant soldat démobilisé en République démocratique du Congo
© UNICEF/HQ05-1240/LeMoyne
Un ex-combattant dans un centre de refuge et de réintégration supporté par l’UNICEF pour les enfants soldats récemment démobilisés, à Goma, République démocratique du Congo.

Par Dan Thomas

NEW YORK, Etats-Unis 24 juillet 2006 – En République démocratique du Congo (RDC) cela fait des dizaines d’années que l’enfance est attaquée mais les élections du 30 juillet offrent enfin  l’occasion de briser l’engrenage d’une violence qui a meurtri des générations entières.

Un rapport SOS Enfants, écrit pour l’UNICEF par le correspondant de guerre Martin Bell et publié aujourd’hui à Londres, décrit les effets de ces années de conflit et de ce qui est probablement la crise humanitaire actuelle la plus meurtrière du monde sur les enfants de la RDC.

« On se sent facilement dépassé par la situation en RDC vu l’amplitude du conflit, explique M. Bell, qui est également Ambassadeur itinérant de l’UNICEF Royaume-Uni pour les urgences humanitaires.  Mais les enfants de la RDC sont en droit d’attendre de nous que nous leur donnions l’avenir qu’ils méritent et ces élections représentent la chance de leur vie. »

Menaces à la survie de l’enfant

Les conflits et la violence qui ravagent la République démocratique du Congo (RDC) depuis près de dix ans ont tué plus de personnes tous les six mois que le nombre total de victimes du tsunami de 2004 dans l’océan Indien. On estime à quatre millions le nombre total de morts, et certains experts affirment que le bilan est beaucoup plus lourd.

SOS Enfants présente le tableau déprimant, au coeur de l’Afrique, d’un pays immense où règne l’anarchie et où les enfants ont de la chance s’ils survivent jusqu’à l’âge adulte.

Image de l'UNICEF: Nuzje Krisata attaqué à la machette en RD Congo
© UNICEF/HQ05-1240/LeMoyne
Nuzje Krisata, 10 ans, a été attaqué avec une machette dans l’Est de la République démocratique du Congo.

Dans l’Est de la RDC,  quelque 120 000 personnes fuient leur foyer chaque mois et 1,66 million restent déplacés. Ces migrations constantes empêchent les enfants de s’instruire, d’avoir accès à des soins de santé et d’avoir la possibilité de mener une vie normale.

Le rapport affirme que 30 000 enfants seraient associés aux forces armées d’une manière ou d’une autre, en tant que combattants, esclaves sexuels et personnel à tout faire.

Parallèlement la violence à l’encontre des femmes et des filles a pris des proportions épidémiques en RDC. L’année dernière seulement, il y a eu 25 000 viols dans l’Est du pays et ce ne sont là que les cas qui ont été signalés.

Une occasion à saisir

L’UNICEF et ses partenaires en RDC offrent d’importants secours d’urgence au pays mais le développement à long terme ne peut être maintenu en l’absence d’une paix à long terme.

« Nous sommes à la veille des élections du 30 juillet », rappelle le Représentant de l’UNICEF en RDC Anthony Bloomberg, « Il s’agit d’une occasion historique, l’occasion de changer et améliorer la situation dans le pays. Nous devons donner tout notre appui au futur gouvernement, au peuple congolais, dans le souci de donner aux enfants un nouveau départ dans la vie et leur permettre d’être le moteur du développement à l’avenir ».

Pour pouvoir continuer à prodiguer une aide d’urgence, l’UNICEF a demandé quelque 93,67 millions de dollars par le biais d’un appel consolidé pour les programmes en 2006. Actuellement, il manque quelque 62 % de la somme nécessaire demandée pour les programmes.  

« L’UNICEF publie ce rapport pour attirer l’attention sur cette crise invisible et son impact sur les enfants, a ajouté M. Bloomberg en évoquant le SOS Enfants publié aujourd’hui, nous sommes prêts à collaborer avec le gouvernement élu et tous les autres acteurs pour commencer sans tarder à améliorer la vie des jeunes de la République démocratique du Congo. »

Accéder au rapport multimédias SOS Enfants.


 

 

Vidéo

21 juillet 2006:
Reportage de la correspondante de l'UNICEF Sabine Dolan sur les enfants piégés par le conflit.. Filmé par David McKenzie, monté par Rachel Warden.
 VIDEO haut | bas

Obtenez des vidéos de qualité professionnelle chez The Newsmarket

Audio (en anglais)

21 juillet 2006:
Martin Bell parle de sa récente mission en RD Congo en tant qu'ambassadeur itinérant d'UNICEF Rayaume-Uni pour les urgences umanitaires.
AUDIO écouter

Recherche