En bref: République dominicaine

Actualité

Carnet de route : scènes dans un service de pédiatrie en République dominicaine
SAINT DOMINGUE, République dominicaine, 18 février 2010 – Dès le moment où j'arrive dans le service de pédiatrie de l'hôpital Dario Contreras, j'entends des cris de blessés. Environ une douzaine de jeunes gens sont allongés dans une pièce, certains serrés à deux dans un lit. Certains ont un de leurs proches à leurs côtés, certains sont seuls, beaucoup ont eu une jambe ou un bras amputé et semble que presque tout monde soit dans le plâtre. Des pansements tachés de sang sont étroitement enroulés autour de quelques têtes. D'autres enfants reçoivent des médicaments par perfusion. Un petit garçon a perdu un oeil.

L’UNICEF et ses partenaires dominicains protègent les enfants haïtiens non accompagnés

JIMANI, République dominicaine, 16 février 2010 - Né et élevé à Port-au-Prince, en Haïti, Loveson, 13 ans, a un corps si petit qu'il pourrait facilement passer pour un enfant de 9 ou 10 ans. Ici, à l'extérieur du siège improvisé de l'ONU, à 5 kilomètres de la frontière entre la République dominicaine et Haïti, il joue avec un tigre en peluche et un faux téléphone portable.

 

Des bénévoles offrent une aide psychosociale aux jeunes rescapés haïtiens du séisme

SAINT DOMINGUE, République dominicaine, 11 février 2010 - Hôpital après hôpital et tente après tente, des garçons et des filles haïtiens avec des membres brisés ou amputés reposent sur des matelas, incapables de se déplacer et de jouer. Leurs plâtres les gênent et ils manquent d'espace.

Un médecin haïtiano-américain apporte ses soins aux familles évacuées en République dominicaine
JIMANI, République dominicaine, 4 février 2010 – Au bas d'une piste poussiéreuse, au milieu de petites maisons, de chèvres en train de paître et de cours en terra battue, se trouve une église aux façades couleur d'avoine. A l'intérieur, les chaises ont été poussées contre les murs, les bancs en bois, lustrés, alignés en rangs à l'autre bout et des gens se reposent sur des matelas déchirés à même le sol.

Une petite ville en République dominicaine devient un point de passage pour l'acheminement de l'aide humanitaire en Haïti

JIMANI, République dominicaine, 15 janvier 2010 – Jean-Paul Gerry, âgé de sept ans,  est assis sur un lit d'un petit hôpital de la ville frontière de Jimani gémissant de douleur. Il a des bandages au bras et à une jambe et son visage est  tuméfié sur une joue sérieusement éraflée.


 

 

 

 Version imprimable

Recherche