Côte d'Ivoire

En Côte d’Ivoire, la première dame célébre la Journée de l'enfant africain avec 500 enfants

Journée de l'enfant africain 2011

Image de l'UNICEF
© UNICEF Côte d'Ivoire/2011/Gouegnon
La première dame de Côte d'Ivoire,Dominique Ouattara, est saluée par un enfant à l'occasion des célébrations de la Journée de l'enfant africain 2011à Abidjan.

La Journée de l'enfant africain est marqué le 16 juin chaque année depuis 1991, quand elle a été introduite par l'Organisation de l'unité africaine. Voici un témoignage tiré d'une série d'histoires.

Par Louis Vigneault

ABIDJAN, Côte d’Ivoire, 17 juin 2011 – La première dame de Côte d’Ivoire, Dominique Ouattara, s'est jointe à plus de 500 enfants venant de différents quartiers d'Abidjan pour célébrer la Journée de l'enfant africain en participant à des jeux et en écoutant des représentations artistiques.

Festivités de bienvenue

La célébration joyeuse organisée par l'UNICEF et le ministère de la Famille, des Femmes et des Enfants cette année intervient cette année après que les enfants aient été fortement perturbés par les violences post-électorales.

La journée a commencé avec un rassemblement d'enfants dans le quartier de Koumassi à Abidjan. Les partenaires non gouvernementaux de l'UNICEF ont mobilisé des enfants de la rue et des enfants victimes d'abus dans différents quartiers pour leur permettre de participer aux célébrations et d'exprimer leur désir de quitter la rue et vivre dans une famille.

Les participants se sont mélangés et ont joué à des jeux divers pour bâtir un esprit d'équipe et nourrir la réconciliation après des mois de rapports intracommunautaires tendus. Le chanteur Pop Bamba Amy Sarah, le comique Koro Abou et le groupe artistique Boule de Gum se sont produits également pour distraire les enfants.

Image de l'UNICEF
© UNICEF Côte d'Ivoire/2011/Gouegnon
À l'occasion de la célébration de la Journée de l'enfant africain 2011 à Abidjan, le représentant de l'UNICEF en Côte d'Ivoire, Hervé Ludovic de Lys répond aux questions des jeunes reporters formés par le partenaire de l'UNICEF, Save the Children.

Des cadeaux pour tous

La première dame de Côte d’Ivoire s'est jointe à l'assemblée présente et s'est mêlée aux enfants. « Cette année, les enfants de Côte d'Ivoire n'ont pas pu célébrer Noël correctement, donc cet événement est une occasion de célébration pour les enfants », a-t-elle déclaré, juste avant de distribuer un paquet cadeau à chaque enfant présent à la célébration.

Avocate des enfants de longue date avec sa fondation Enfants d'Afrique, la première dame consdère comme une priorité la résolution du problème du travail des enfants dans les plantations de cacao du pays. Plus de 600 000 enfants de Côte d'Ivoire sont impliqués dans la culture du cacao, la principale exportation du pays.

Le représentant de l'UNICEF en Côte d'Ivoire, Hervé Ludovic de Lys, a loué le travail de la première dame et l'importance que le nouveau gouvernement accorde aux droits de l'enfant. « Donnons aux enfants les moyens de prendre leur destin en main et de considérer un avenir brillant pour leurs droits en Côte d'Ivoire », a déclaré Hervé Ludovic  de Lys.

Pendant la crise post-électorale, plus d'un million d'écoliers ont été privés de leur droit à l'éducation. "Malgré le retour à l'école, les enfants continuent d'être confrontés à l'insécurité sur le chemin entre la maison et l'école. La place d'un enfant n'est pas dans la rue, mais à l'école et nous devons travailler pour nous assurer qu'ils peuvent bien y aller sans risque," a ajouté Hervé Ludovic de Lys.

Droits de l'enfant et éducation

La Côte d’Ivoire a ratifié la  Convention reltive aux droits de l'enfant, mais le décrêt présidentiel portant la ratification des deux Protocoles optionels à la Convention attend toujours d'être signé. L'UNICEF, les groupes sur les droits de l'enfant et le ministre de la Famille, des Femmes et des Enfants, Raymonde Goudou Coffie, ont plaidé pour une ratification rapide de ces Protocoles par le nouveau président élu Alassane Ouattara.


 

 

Crise en Côte d'Ivoire

Des communautés d'accueil au Libéria soutiennent l'éducation des enfants réfugiés de la Côte d'Ivoire
 avec vidéo

Alors que l'agitation continue, les enfants restent exclus de l'école en Côte d'Ivoire

Déplacés par le conflit, des enfants ivoiriens réfugiés cherchent un certain réconfort au camp de Bahn au Libéria
 avec vidéo

En Côte d'Ivoire, la première dame célébre la Journée de l'enfant africain avec 500 enfants

L'histoire de Juliana : se remettre des violences en Côte d'Ivoire
 avec audio

Dans la Côte d'Ivoire de l'après-crise politique, l'UNICEF permet d'assurer une aide psychosociale aux écoliers
 avec vidéo

Des centaines de milliers d'enfants retournent à l'école en Côte d’Ivoire
 avec vidéo

L'UNICEF apporte une assistance vitale à des milliers de personnes déplacées en Côte d'Ivoire
 avec vidéo

L'UNICEF apporte une assistance vitale à des milliers de personnes déplacées en Côte d'Ivoire
 avec vidéo

Des milliers de déplacés ivoiriens retournent chez eux pour faire face à de nouvelles difficultés
 avec vidéo

En Côte d'Ivoire, les écoles rouvrent lentement leurs portes après la vague de violence qui a suivi les élections

En Côte d'Ivoire, l'UNICEF débarque les premiers approvisionnements destinés aux familles déplacées par le conflit
 avec vidéo

L’UNICEF achemine une aide d’urgence par avion pour les personnes déplacées par le conflit en Côte d’Ivoire.
 avec audio

La Directrice générale adjointe en appelle au renforcement de l'intervention humanitaire pour les réfugiés ivoiriens
 avec vidéo

Crise politique et violence aggravée entravent les efforts humanitaires en Côte d'Ivoire
  avec audio

En dépit d'une crise politique de plus en plus grave, de nombreux enfants retournent enfin à l'école en Côte d'Ivoire
  avec audio

En Côte d'Ivoire, les écoles restent fermées et les enfants ont du mal à obtenir une éducation de base 
 avec vidéo

En Côte d'Ivoire, l'UNICEF intensifie ses efforts pour vacciner les femmes et les enfants déplacés

Note d'actualité :
L'UNICEF lance un appel de 51 millions de dollars É.-U. pour pouvoir satisfaire aux besoins urgents des enfants en Côte d'Ivoire et au Libéria

Note d'actualité :
Les leaders nationaux et communautaires doivent mettre en avant les intérêts des enfants en Côte d'Ivoire

Recherche