Chine

Des espaces réservés aux mères allaitantes en Chine

Regardez ce court-métrage animé sur les salles de 10 mètres carrés réservés aux mères allaitantes, dans le cadre des efforts de la Chine pour accroître les taux d’allaitement au sein.

 

Par UNICEF China, avec la contribution de Ying Shi

L’allaitement au sein est le moyen le plus efficace et le moins cher de sauver des vies dans le monde. Il joue un rôle critique dans la baisse de la mortalité de l’enfant, protège des maladies infectieuses et prévient l’hypotrophie nutritionnelle, une forme de malnutrition chronique affectant 165 millions d’enfants dans le monde. En plus de comporter de nombreux avantages pour la santé de l’enfant, l’allaitement au sein participe également au rétablissement de la mère et il a été prouvé qu’il permettait de réduire la dépression puerpérale et le risque de cancer des ovaires et du sein plus tard dans la vie.

La semaine mondiale de l’allaitement maternel 2013 se déroule du 1er au 7 août et est axée cette année sur l’appui aux mères, puisque davantage de mères allaitent lorsqu’elles reçoivent un appui, un accompagnement psychologique et des informations sur le sujet dans les centres de santé et dans leurs communautés.

En Chine, un programme auquel participe Ma Yili, actrice et Représentante spéciale de l’UNICEF pour l’allaitement au sein et le développement de la petite enfance, consacre aux mères allaitantes des espaces dans les bâtiments publics et les commerces. « Grâce à ces 10 m2, je ne serai plus obligée de me cacher dans ma voiture pour allaiter », affirme Kangene, qui suit le microblog de l’UNICEF.

PROVINCE DE FUJIAN, Chine, le 31 juillet 2013 – En Chine, on voit rarement une mère allaiter son enfant. Xiaoyu Su, de la province de Fujian, a du se battre avec sa famille et ses amis pour allaiter son nouveau-né au cours des six premiers mois. « Mes amis et ma famille ont tout fait pour me persuader de nourrir ma fille autrement », affirme Xiaoyu Su. « Si l’on n’est pas fermement accrochée à ses convictions, il est très facile d’être influencée par son entourage et d’abandonner l’allaitement ».

Le sujet est controversé, et les arguments à l’encontre de sa pratique sont imprégnés de croyances religieuses et d’idées reçues. Si l’on ajoute à cela un marketing très agressif pour le lait maternisé – la Chine s’est positionnée parmi les leaders de ce marché – et un manque d’installations publiques pour les mères allaitantes, on fait le constat d’un pays où seule une très faible part de mères comprennent les bienfaits de l’allaitement. Malgré un large consensus quant aux bienfaits de l’allaitement au sein sur la santé de la part des autorités sanitaires en Chine, le taux d’allaitement au sein exclusivement pour les enfants de moins de six mois en Chine n’est que de 28 pour cent environ.

Regardez le court-métrage L’allaitement maternel, c’est naturel, présenté en avant-première lors du lancement de la nouvelle campagne en faveur de l’allaitement au sein.

 

Dix mètres carrés d'amour

Afin de relancer les taux décroissants d’allaitement au sein en Chine, l’UNICEF et le Centre national pour la santé de la femme et de l’enfant, le centre pour la prévention et le contrôle des maladies (NCWCH), ont lancé ensemble la campagne « 10 m2 d’amour » le 30 mai.

Cette campagne innovante vise à localiser, enregistrer, certifier conformes et faire connaître les salles d’allaitement des bâtiments publics et des commerces, pour les employés comme pour les clients.

« Le lait maternel constitue l’aliment le plus adéquat pour les bébés, puisqu’il contient tous les nutriments nécessaires. L’allaitement au sein est crucial pour le développement futur de l’enfant », affirme le Directeur général adjoint du NCWCH, Jin Xi.

« Le lait maternel est le superaliment naturel pour les bébés. Aucun substitut artificiel ne l’égale », affirme Gillian Mellsop, Représentante de l’UNICEF en Chine. « Il est pourtant extrêmement difficile de trouver le temps ou l’endroit pour faire profiter aux bébés de tous les bienfaits associés à l’allaitement au sein exclusivement pendant six mois. Il reste encore beaucoup à faire, mais nous avons décidé de commencer par soutenir les mères qui essaient de continuer à allaiter après leur retour au travail. »

La célèbre actrice chinoise Ma Yili, récemment nommée Représentante spéciale de l’UNICEF pour l’allaitement au sein et le développement de la petite enfance, a lancé la campagne « 10 m2 d’amour ». Elle partage activement son expérience personnelle en matière d’allaitement avec plus de 50 millions de personnes sur Sina et Tencent Weibo (plateformes de microblogging). « En tant que mère, je connais l’importance de l’allaitement au sein », affirme Ma Yili. « Pourtant, d’une manière générale, l’environnement n’est pas très encourageant pour les mères allaitantes. Nous continuerons de répéter le message et de soutenir les femmes qui souhaitent devenir mères ainsi que les mères allaitantes ».

Faire passer le message

Le principal lancement a eu lieu lors de la cérémonie du premier enregistrement des salles d’allaitement au sein dans les institutions publiques et les entreprises privées. Le NCWCH et la Fédération des femmes de Chine (ACWF)  ont enregistré leurs premières salles de « 10 m2 d’amour ». La société Baidu, IKEA et H&M font partie des partenaires du secteur privé. Le court-métrage animé L’allaitement maternel, c’est naturel a été présenté en avant-première.

Image de l'UNICEF
© UNICEF China/2013
Un espace temporaire « 10 m2 d’amour » a été installé lors de l’événement de lancement de la campagne pour donner un exemple d’espace consacré à l’allaitement au sein.

Des supports multimédias soutenant les efforts de la Chine pour accroître les taux d’allaitement au sein en Chine – infographie, affiches, flyers et court-métrages, dont L’allaitement maternel, c’est naturel. – sont diffusés via divers canaux. Grâce aux campagnes numériques de l’UNICEF en Chine, les internautes peuvent prendre connaissance des bienfaits du lait maternel, échanger des conseils entre mères allaitantes et se mobiliser en faveur de l’allaitement maternel au sein de leur propre communauté.

Depuis son lancement, le hashtag #10m2of Love a généré sur Sina Weibo plus de 220 000 discussions, les participants postant avec enthousiasme des photos de salles d’allaitement disponibles dans les lieux publics, et les sociétés affirmant fièrement leur soutien aux employées allaitantes.

Des projets à long terme

Afin d’aider davantage de familles à pratiquer l’allaitement au sein exclusivement et de soutenir les mères allaitantes qui retournent au travail, l’UNICEF et le NCWCH soutiennent un mouvement national à long terme pour accélérer la mise en place de salles d’allaitement « 10 m2 d’amour ».

La campagne dispose d’un portail Web sur lequel n’importe quelle organisation peut faire figurer des salles d’allaitement au sein à l’attention de son personnel, ses clients ou consommateurs, qui répondent à des normes internationales simples. Une application pour téléphone mobile permettant de visualiser géographiquement l’emplacement de tous les services « de 10m2 d’amour » en Chine est en cours de développement. Elle sera lancée plus tard dans l’année.


 

 

Photographie : s'engager pour la survie de l'enfant

Recherche