Chine

Des espaces Amis des enfants après le tremblement de terre dans la province du Sichuan

Image de l'UNICEF
© UNICEF video
Dans la province du Sichuan, l'UNICEF et le gouvernement chinois ont établi 40 centres amis des enfants dans la zone en reconstruction du tremblement de terre.

Par Steve Nettleton

LEIGU, Chine, 18 mai 2009 - dans un centre de relocalisation, situé dans un des secteurs de la province du Sichuan  les plus touchés par le tremblement de terre, Doudou, 6 ans, passe ses journées à faire de la bicyclette, ou à chanter et danser avec d'autres enfants. Pour elle, la route vers le rétablissement a été longue.

Elle a perdu ses parents dans le séisme qui a frappé en mai 2008, et maintenant elle est sous la garde de son grand-père.

« Le tremblement de terre a détruit tout ce que notre famille possédait, » raconte le grand-père de Doudou. « À cette époque, les parents de Doudou lui manquaient terriblement. Elle ne voulait pas manger. Quand elle allait se coucher, elle pleurait après son père et sa mère. »

Quand un centre spécial pour les enfants s'est ouvert, près de sa maison, Doudou a lentement commencé à aller mieux grâce aux chants et aux jeux avec d'autres enfants. L'UNICEF et le gouvernement chinois ont établi 40 centres à travers la zone de séisme. Ces abris fournissent des environnements sûrs et protecteurs où les enfants peuvent se rencontrer et se développer par le jeu et l'expression créatrice.

Image de l'UNICEF
© UNICEF video
Les effets du séisme de l'année dernière se font toujours sentir à travers toute la région.

Reconstruire et aider les survivants

Les effets du tremblement de terre de l'année dernière continuent de peser sur les familles partout dans la région. « L'Initiative des Espace Amis des enfants » espère apporter l'appui psychologique et émotionnel dont ont besoin les enfants pour se remettre du traumatisme et se préparer pour un nouveau départ dans la vie.

Parents et enseignants disent qu'ils ont remarqué un changement du comportement des enfants  spectaculaire au cours de l'année passée. Tang Xiaoping, la directrice d'un de ces espace Amis des enfants, dans la commune de Feishui,  explique que l'on peut voir le progrès émotionnel des enfants dans leurs dessins qui ont changé alors que s'estompent les conséquences du tremblement de terre.

« Notre première activité ici a consisté à amener les enfants à dessiner ce qu'ils avaient vécu, » dit-elle. « Un garçon a dessiné un bateau renversé; une fille a dessiné l'effondrement de bâtiments et les gens qui couraient dans les rues. Cette année, nous avons de nouveau invité les enfants à peindre des images. Comme vous pouvez le voir il n'y a que des ballons colorés et des visages souriants. »

Les espaces Amis des enfants apportent non seulement une aide émotionnelle aux enfants, mais également un soutien aux adultes comme He Liping, qui a perdu son enfant dans le tremblement de terre.

« J'étais extrêmement triste les deux premiers mois après avoir perdu ma fille, » raconte He, qui est la Présidente de la Fédération Toute les femmes de Chine  pour la commune de Leigu. « Mais maintenant que je travaille ici tous les jours avec les enfants; je sens le bonheur, et c'est comme si je peux voir ma fille à travers eux. »


 

 

Vidéo (en anglais)

Le reportage du correspondant de l'UNICEF Steve Nettleton sur l'initiative « des Espaces Amis des enfants » dans la province du Sichuan.
 VIDÉO  haut | bas

Obtenez des vidéos de
qualité professionnelle
chez The Newsmarket

Recherche