Chine

L'UNICEF fournit une aide médicale à la Chine pour aider à la reconstruction de la zone sinistrée par le séisme de 2008

Image de l'UNICEF
© UNICEF Chine/ 2009
L'UNICEF a fait don d'ambulances et de matériel médical à la suite du tremblement de terre de l'an dernier en Chine.

Par Bo Jin

Le 12 mai 2008, la Chine était frappée par le pire des tremblements de terre qu'elle ait connus depuis trente ans. Un effort massif de reconstruction a suivi. Dans l'élan du premier anniversaire du désastre, l'UNICEF  a entrepris la visite des sites les plus durement touchés dans les provinces du Sichuan et de Gansu. Voici le récit d'une de ces visites.

ANXIAN, Chine, 14 avril 2009 – Liu Ju n'oubliera jamais le petit matin du 26 février 2009. A ce moment, elle était enceinte et c'est ce jour-là qu'elle a commencé à ressentir les premières douleurs de l'accouchement.

« J'ai attendu pendant un moment et rien n'indiquait que c'était près de passer. Ma famille a appelé les urgences médicales et peu après une ambulance est arrivée pour m'emmener, » se souvient-elle. Alors qu'elle est conduite au centre hospitalier mère-enfant d'Anxian, Liu Ju accouche de sa fille. Les médecins examinent la mère et son bébé et les déclarent tous deux en bonne santé. 

L'ambulance dans laquelle Liu Ju a accouché de son bébé est un don de l'UNICEF. Au total, l'UNICEF a doté l'an dernier les régions sinistrées de vingt ambulances à la suite du séisme foudroyant de mai 2008 au cours duquel plusieurs hôpitaux avaient été gravement endommagés.

Spacieuse et bien équipée

Pour des raisons de sécurité, le bâtiment principal du centre hospitalier mère-enfant d'Anxian a été fermé jusqu'en juillet 2008 et toutes les femmes enceintes hospitalisées ont été transférées dans des localités voisines. Le transfert n'aurait pas été possible sans une ambulance moderne.

« Elle est spacieuse et possède tous les équipement nécessaires. Elle remplit très bien sa tâche dans presque toutes les conditions météo, » affirme Xu, le chauffeur de l'ambulance.

Abris préfabriqués

En plus des véhicules, l'UNICEF a doté les régions touchées par le séisme d'une grande quantité de médicaments et de suppléments nutritionnels ainsi que de matériel médical. La première expédition de fournitures est arrivée par avion le 30 mai dernier, moins de trois semaines après le tremblement de terre.

Comme de nombreux bâtiments de Qingchuan ont été détruits, tous les services administratifs et les établissements publics ont dû déménager dans une « cité préfabriquée » provisoire qui a été construite sur des terres agricoles. Liu Ju est sa famille vivent dans cet abri préfabriqué depuis le séisme.

Le centre hospitalier mère-enfant occupe 27 pièces préfabriquées, chacune d'elles d’une superficie d'environ vingt mètres carrés. Là aussi, l'ambulance fournie par l'UNICEF a joué un rôle important. Duan Shaoying, la responsable du centre hospitalier mère-enfant de Qingchuan,  raconte que la propre ambulance de l'hôpital avait été réduite en pièces par les coulées provenant du séisme.  « Quand nous avons obtenu le véhicule de l'UNICEF en mai, tout le monde était ravi, » observe-t-elle.

« Reconstruire en mieux »

Selon Duan Shaoying, tous les grands hôpitaux de Qingchuan ont été provisoirement regroupés après le séisme pour une meilleure mobilisation et une meilleure utilisation des ressources disponibles. L'ambulance était partagée par tous les hôpitaux et envoyée en mission deux ou trois fois par jour.

Le matériel médical fourni par l'UNICEF  - comme des couveuses, des tables d'examen pédiatriques, des lits d'accouchement et des pèse-bébés -  ont été indispensables pour assurer la santé de ces femmes et de leurs bébés. « Notre but aujourd'hui, » affirme Duan Shaoyin, « c'est de reconstruire en mieux. »



 

 

Recherche