Chine

Les Ambassadeurs chinois de la jeunesse lancent des campagnes de sensibilisation au VIH, sur Internet et dans leur communauté

Image de l'UNICEF
© UNICEF CHINA/Zhang Nan/2007
L’un des Ambassadeurs chinois de la jeunesse contre le SIDA lit des histoires aux enfants, dans le cadre d’un programme soutenu par l’UNICEF pour mieux informer les jeunes sur cette maladie et lutter contre la honte et la discrimination liées au SIDA.

Par Lei Zhang & Ken Legins

BEIJING, Chine, février 2008 – Le site Internet chinois de la campagne Unissons-nous pour les enfants, contre le SIDA a récemment été choisi comme étant l’un des Meilleurs sites Internet de l’année dans ce pays. Cette distinction annuelle récompense les jeunes Chinois qui utilisent Internet pour lutter contre le VIH/SIDA en diffusant des messages de sensibilisation et de prévention.
 
Ce site Internet, qui est administré par la Ligue de la jeunesse chinoise avec le soutien de l’UNICEF, est le seul qui s’adresse spécifiquement aux jeunes parmi les 25 sites figurant sur la liste des lauréats.

Les récompenses décernées aux Meilleurs sites Internet sont parrainées conjointement par le Bureau de presse du Conseil des Affaires d’État chinois et par l’Association chinoise de l’Internet. Les lauréats sont sélectionnés à l’issue d’un vote en ligne et après examen final d’un groupe d’experts. Ils sont jugés en fonction de leur contenu « positif, sain, dynamique et unique » et de leur impact sur les internautes.

Apprendre et échanger des informations sur le SIDA

Depuis qu’il a été lancé en 2006 pour soutenir les efforts de la Chine en faveur des jeunes contre le SIDA, le site chinois de la campagne Unissons-nous pour les enfants, contre le SIDA est avant tout un outil d’échange d’informations en ligne au service des Ambassadeurs de la jeunesse. Les membres de ce groupe dynamique de jeunes dirigeants ont donné des preuves de leur engagement à apprendre, à échanger des informations sur le VIH et le SIDA, et à soigner ceux qui sont touchés par la maladie.
 
Ce site Internet a suscité un fort intérêt chez les jeunes qui recherchent l’aide de personnes de leur âge en matière de prévention et de traitement du SIDA.

« L’idée n’est pas d’enseigner quelque chose. C’est plutôt de créer une plate-forme de communication qui nous appartienne », dit l’Ambassadeur de la jeunesse Li Tong. « Beaucoup de jeunes de 14 et 15 ans ont des rapports sexuels non protégés avant de savoir qu’ils peuvent contracter le SIDA, et je veux changer ça ».

Dans une interview téléphonique diffusée sur Radio UNICEF, deux autres Ambassadeurs de la jeunesse ont expliqué le rôle qu’ils ont joué pour créer et perfectionner le site de la campagne anti-SIDA.

« J’ai non seulement pris part à la conception des principaux modules du site Internet », dit Lily Wang, « mais j’ai aussi communiqué mes connaissances, mes compétences, mon expérience, et des exemples de sensibilisation au VIH/SIDA dans des forums de discussion et des blogs en ligne ». Elle cherche à atteindre « beaucoup plus de jeunes qui veulent faire quelque chose pour améliorer la prévention et la prise en charge du SIDA », ajoute-elle.

« Nous faisons des suggestions à l’UNICEF », dit Nan Zhang. « Ensemble, nous réfléchissons aux moyens d’améliorer le site Internet et de le rendre encore plus intéressant pour les jeunes ».

Les jeunes sont le « moteur du changement »

On estime qu’il y a actuellement 650 000 personnes vivant avec le VIH en Chine – une statistique qui suggère que l’éducation revêt une importance fondamentale en matière de prévention du SIDA.

« Encourager les jeunes à s’engager activement pour changer des comportements à risque sera essentiel pour enrayer la propagation du VIH en Chine. Il faut que beaucoup plus de jeunes soient convaincus de devenir le moteur du changement », dit la représentante de l’UNICEF en Chine, le Dr Yin Yin Nwe.

Pour le Dr Nwe, le Internet est un outil essentiel pour communiquer avec les enfants et les adolescents en Chine, pays qui compte désormais plus de 210 millions d’internautes.

« Internet devient rapidement une source vitale d’informations et une plate-forme d’échange pour les jeunes, que ce soit dans les villes ou les campagnes », a-t-elle déclaré. « Nous devons nous assurer que des informations exactes sur le SIDA sont accessibles aux jeunes, et qu’elles leur sont communiquées d’une manière compréhensible, adaptée à leurs besoins, et créative. Pour cela, il n’y a rien de mieux qu’Internet ».

Tim Ledwith a contribué à ce reportage de New York.


 


 

 

Audio

27 février 2008 :
Les ambassadrices de la jeunesse Nan Zhang et Lily Wang, toutes deux âgés de 22 ans, parlent sur Radio UNICEF de la création du site Internet chinois de la campagne contre le SIDA, qui vient de remporter un prix.
AUDIO écouter

Campagne contre le SIDA

  Ce site est uniquement disponible en anglais.
Recherche