Chine

Les jeunes confrontés à un risque accru d’exposition au VIH/SIDA

Image de l'UNICEF
© UNICEF China/2005/Xinhua News Agency
Face à la propagation du VIH/SIDA en Chine, il est devenu crucial que les jeunes reçoivent l’information leur permettant d’éviter de s’exposer à la maladie

BEIJING, Chine, 22 février 2006 – La prévalence du SIDA augmente encore en Chine, selon un rapport d’évaluation conjoint sur la situation du VIH/SIDA dans le pays, rendu public à Beijing le 25 janvier.

Le rapport indique qu’il y a eu en 2005 environ 70 000 Chinois nouvellement infectés par le VIH/SIDA, la plupart d’entre eux ayant été contaminés lors d’une injection de drogue ou d’un contact sexuel non protégé. En outre, le rapport signale que la maladie commence à présent à se propager, à partir des groupes à haut risque, dans la population en général, ce qui constitue peut-être la tendance la plus alarmante constatée dans le rapport.

Cette évaluation a été diffusée conjointement par le Ministère de la santé, le Programme commun des Nations Unies sur le VIH/SIDA [ONUSIDA] et l’Organisation mondiale de la Santé, lors d’une conférence de presse organisée à l’occasion de la publication du rapport, la Mise à jour 2005 concernant l’épidémie de VIH/SIDA et la réponse apportée en Chine.

Dans la mesure où la transmission du VIH en Chine ne se limite plus aux groupes à haut risque, il est devenu absolument nécessaire de fournir aux jeunes de ce pays une information appropriée sur le VIH/SIDA. En leur donnant les moyens dont ils ont besoin lorsqu’ils sont adolescents, il leur sera plus facile d’éviter une contamination par le virus plus tard. Cependant, l’éducation n’est qu’une première étape dans le plan du gouvernement visant à donner aux enfants la priorité dans la lutte contre le SIDA.

Mise en œuvre de nouvelles politiques gouvernementales

Un certain nombre de nouvelles politiques nationales ont été mises en application – et plusieurs événements exceptionnels ont eu lieu – afin de renforcer l’action en faveur des enfants touchés par le SIDA, notamment :

  • La gratuité de l’enseignement pour 4 385 enfants d’âge scolaire, orphelins à cause du SIDA.
  • L’extension des programmes de Prévention de la transmission de la mère à l’enfant (PMTCT), qui vont concerner 271 départements au lieu de 8 départements pilotes.
  • Une nouvelle réglementation visant à éliminer l’opprobre et la discrimination dont sont victimes les personnes séropositives ou malades du SIDA.
  • Un camp d’été pour les enfants orphelins à cause du SIDA et/ou touchés par le virus.
  • Une visite dans l’un des départements chinois les plus durement touchés par le SIDA, effectuée par des représentants de l’UNICEF, de l’ONUSIDA et des journalistes de China Central Television.

 

 

Recherche