République centrafricaine

Actualité

La vaccination de routine pour sauver des vies d’enfants en République centrafricaine
BANGUI, République centrafricaine, le 21 avril 2014 – Depuis qu’un groupe d’hommes armés a incendié la maison de Claudia, elle vit avec son bébé, Mélanie, dans une tente humide, dans l’un des plus importants camps de personnes déplacées de Bangui. Claudia ne peut pas protéger sa fille de la privation de logement, ni de la pluie et du froid.

« Nous essayons de faire disparaître la violence » : le défi de l’enseignement en plein conflit
BANGUI, République centrafricaine, le 17 avril 2014 – « Nous, les enseignants, essayons de faire disparaître la violence et la guerre que nous avons connues, » affirme Nguinissara Rita, institutrice de primaire dans le camp de déplacement de la paroisse St Charles Lwanga à Bangui, la capitale de la République centrafricaine.

Des familles déplacées par les violences restent optimistes quant au retour de la paix en République centrafricaine
BANGUI, République centrafricaine, le 3 avril 2014 – « Ils ont tué ma fille, son mari – et mon petit frère. Sauvagement. Les corps étaient méconnaissables, » affirme Nurumuhamat.

Les enfants déplacés par les violences en République centrafricaine sont exposés à des risques graves
BANGUI, République centrafricaine, le 21 mars 2014 – Par un dimanche matin ensoleillé de début janvier, des airs de chants de Noël aux accents reggae s’échappent du monastère de Boy-Rabe, dans la capitale de la République centrafricaine. Ce camp situé sur une colline abrite près de 40 000 personnes ayant fui les conflits; Bangui est déchirée par la violence depuis décembre.

Fournir des moustiquaires pour protéger les enfants déplacés du paludisme en République centrafricaine
BANGUI, République centrafricaine, le 3 mars 2014 – Avec les pluies viennent les moustiques – et le paludisme. L’UNICEF et ses partenaires fournissent de toute urgence des moustiquaires aux familles déplacées autour de Bangui, en République centrafricaine, pour prévenir cette maladie mortelle.

En République centrafricaine, des villages isolés plongés dans la crise
BAORO, République centrafricaine, 21 février 2014 - La route qui mène de Bouar à Baoro, dans le nord-ouest de la République centrafricaine, est jalonnée de villages carbonisés qui apparaissent dans un paysage fantomatique.

Reportage sur le terrain : Les enfants pris dans les violences en République centrafricaine
BANGUI, République centrafricaine, le 13 janvier 2014 – Je suis arrivé à Bangui samedi matin, dans le cadre de l’équipe d’intervention d’urgence de l’UNICEF en République centrafricaine. Alors que l’avion avançait vers le terminal de l’aéroport, nous avons pu voir le vaste site longeant l’aéroport où 100 000 personnes ont établi un camp de fortune après avoir fui les combats à l’intérieur et autour de Bangui.

Intervention d’urgence en République centrafricaine pour la santé des enfants
BANGUI, République centrafricaine, 10 janvier 2014 – Près de 20 000 personnes – des enfants pour la moitié – se sont réfugiées dans l’enceinte de l’église Saint-Sauveur de Bangui, un des soixante-cinq sites où des familles déplacées vivent dans des conditions précaires.

Malgré le conflit et les déplacements, un demi-million d’enfants ont été vaccinés et leur nombre s’accroît
BOSSANGOA, République centrafricaine, 4 novembre 2013 – La zone où se font les vaccinations a soigneusement été arrangée à l’entrée de l’un des camps de déplacés, à Bossangoa, au nord-ouest de la République centrafricaine. Après leur retour des champs pour ramasser des potirons, des aubergines et du manioc, des femmes s’y arrêtent et font vacciner leurs enfants.

Après avoir fui les violences et les pillages, un enseignant retourne à l’école
BRIA, République centrafricaine, le 22 octobre 2013 – Un groupe d’enfants fait la queue dans la cour de récréation de l’école en chantant joyeusement. Aristide Modest Feikoumo les écoute. Il n’avait plus entendu ces voix depuis des mois.

En République centrafricaine, le porte à porte permet de s’attaquer à la malnutrition
BAMBARI, République centrafricaine, 5 septembre 2013 - Dieu-Donné Pamad, assis sur un étroit lit d’hôpital, regarde sa sœur rire et jouer avec leur mère. A 19 mois, il a plus d’un an de plus que sa sœur de 4 mois mais il est à peine plus grand qu’elle.

Les organisations humanitaires interviennent face à la progression de la malnutrition et des vulnérabilités en République Centrafricaine
BANGUI, République centrafricaine, 10 juillet 2013 – Lorsque la coalition armée Seleka a pris le contrôle de Bangui et s’est emparée du pouvoir en mars dernier, toute vie de famille normale a brusquement cessé.

En République centrafricaine, les parents-enseignants apportent une éducation de base dans les régions touchées par les conflits et au-delà
OBO, République centrafricaine, 3 octobre 2012 - Depuis 2009, lorsque les attaques de l’Armée de résistance du Seigneur (LRA) ont commencé dans la région, le nombre de personnes qui ont fui leur foyer au sein et autour de la ville rurale d’Obo, en République centrafricaine, a considérablement augmenté.

De l’aide pour les enfants enlevés et exploités par les groupes armés en République centrafricaine
OBO, République centrafricaine, 25 juillet 2012 – « J'étais en train de dormir à la maison  avec ma mère et mes frères et soeurs. Dans la nuit, des hommes sont venus avec des armes et des torches. Ils m'ont emmenée, moi et deux autres  enfants de ma famille et beaucoup d'autres enfants de notre village », affirme Sophie*, en évoquant son enlèvement et la période d'esclavage aux mains de l’Armée de résistance du Seigneur (LRA) en République centrafricaine.

En République centrafricaine, l’UNICEF s’adresse aux minorités ethniques dans le cadre de la lutte contre la polio
VILLAGE DE BOYALI , République centrafricaine, 30 mai 2012 – Suite au diagnostic de quatre cas de polio fin 2011, l’UNICEF et ses partenaires ont appuyé le gouvernement de la République centrafricaine dans l’organisation d’une série de campagnes de vaccination d’urgence contre la polio en 2012.

En République centrafricaine, l’éradication de la polio est une priorité nationale
BANGUI, République centrafricaine, 20 avril 2012 – À 7h00 du matin, un dimanche, le centre de santé Mamadou-Mbaiki déborde d’activité. Des boîtes isothermes sont remplies de  briques réfrigérantes et de vaccins contre la polio. Des équipes de vaccination – constituées d’un vaccinateur, d’un spécialiste en mobilisation sociale et d’un bénévole – se préparent au départ, démarrant de bonne heure la troisième et dernière journée  de la campagne nationale de vaccination contre la Polio.

L’inquiétante flambée de choléra en République centrafricaine commence à être maîtrisée
BANGUI et NDIMBA, République centrafricaine, 3 février 2012 – Tard dans la nuit, au mois d’octobre, Véronique Yassambatendji a été réveillée par son mari qui souffrait de diarrhée aigue et de vomissements. Cette femme de 30 ans, mère de quatre enfants, l’a immédiatement emmené au centre de santé local de Ndimba, où il a été traité à l’aide de sels de réhydratation orale.

En République centrafricaine, L’UNICEF agrandit un centre de traitement nutritionnel pour les enfants sévèrement malnutris
BANGUI, République centrafricaine, 1er février 2012 – Environ 100 enfants sous-alimentés sont admis chaque mois à l'Hôpital pédiatrique de Bangui, beaucoup d'entre eux exigeant trois à quatre semaines de soins.

Le célèbre photographe Jan Grarup rend compte des efforts menés par l'UNICEF en faveur de la survie de l'enfant en République centrafricaine
BANGUI, République centrafricaine, 17 juin 2011 – Le célèbre photographe danois Jan Grarup a récemment effectué une visite en République centrafricaine (RCA) pour rendre compte des difficultés auxquels sont confrontés les jeunes enfants du pays et comment l'UNICEF y fait face.

L'Ambassadeur itinérant Italien, Roberto Bolle, souligne le problème de la malnutrition en République centrafricaine
BANGUI, République centrafricaine, 30 novembre 2010 – Pendant un voyage en RCA au début de novembre, le célèbre danseur de ballet et Ambassadeur itinérant de l'UNICEF Italie, Roberto Bolle, a été le  témoin direct de la crise de malnutrition qui afflige les enfants dans ce pays.

Le Tchad et cinq autres pays d'Afrique centrale promettent de mettre fin à l'utilisation des enfants dans les conflits armés
N’DJAMENA, Tchad, 11 juin 2010 – Lors d'une conférence régionale qui s'est déroulée ici cette semaine, le Tchad et cinq autres pays d'Afrique centrale ont signé une déclaration sur l'abolition de l'utilisation des enfants soldats. Dans une déclaration en vidéo enregistrée à l'intention des participants, le Directeur général de l'UNICEF Anthony Lake a apporté un soutien passionné à cette action.

En République centrafricaine, des enfants de nomades récemment sédentarisés vont à l'école

YALOKE, République centrafricaine, 13 mai 2010 - Fatima Yadik, mère de 12 enfants et grand-mère de 18 petits-enfants, s'est récemment fixée dans la localité centrafricaine de Yaloké après 60 années passées avec sa communauté, des nomades. Son camp de nomades peuls a été attaqué par des brigands qui ont tué tous les hommes et ont volé leur bétail.

Donner une éducation aux enfants touchés par les conflits dans les régions isolées de la République centrafricaine
BOCARANGA, République centrafricaine, 31 décembre 2009 – Après des années de conflit dans le nord rural de la République centrafricaine, des dizaines d’« écoles de brousse » rudimentaires aident un grand nombre d’enfants déplacés par les combats à revenir à une éducation à temps plein. Pour beaucoup d’entre eux, c’est la seule chance qu’ils ont d’étudier.

La Directrice générale adjointe Hilde Johnson lance une mise en garde contre la triple menace qui pèse sur la survie de l'enfant en RCA
BANGUI, République centrafricaine, 20 octobre 2009 - La Directrice générale adjointe de l'UNICEF Hilde Johnson a lancé un appel à la communauté internationale pour qu'elle aide les enfants de la République centrafricaine (RCA) qui subissent les contrecoups du déclin du pays.

Un partenaire de l’UNICEF aide des populations autochtones de République centrafricaine à apprendre leurs droits

NEW YORK/MBAIKI, Province de Lobaye, République centrafricaine, 7 août 2009 - La Convention relative aux droits de l'enfant (CDE) reconnaît les droits inaliénables de tous les peuples. Pourtant, pour beaucoup de  pygmées Aka de la République centrafricaine, le fait qu'ils soient, eux-mêmes et leurs enfants, détenteurs de droits demeure  un concept entièrement nouveau.

 

L’afflux de réfugiés provoque une « urgence silencieuse » dans l’est du Cameroun
DHAHONG, Cameroun, 2 juillet 2009 – En apparence, la situation des réfugiés dans le Cameroun oriental semble plutôt bonne mais c’est aussi un immense chaos. Depuis 2002, plus de 60 000 réfugiés de la République centrafricaine voisine ont été intégrés dans les communautés d’accueil ici.

Au sud du Tchad, l'UNICEF assure aux réfugiés de RCA une aide humanitaire indispensable
GORE, Tchad, 3 juin 2009 - Après la mort de son mari, en 2007,  Hadidia Aliou s'est enfuie de son village natal du nord de la République centrafricaine (RCA), emmenant avec elle ses enfants. La famille habite aujourd'hui le camp de Dosseye, un des trois camps de réfugiés situé à environ 30 kilomètres de la frontière qui sépare le Tchad et la RCA.

En République centrafricaine, les plus vulnérables désignés comme boucs émissaires
BANGUI, République centrafricaine, 12 mai 2009 - Laurent (son nom a été modifié) avait à peine 10 ans quand il a été envoyé vivre avec son oncle, sa tante et leurs deux petits garçons à Bangui, la capitale de la République centrafricaine (RCA). Un jour, son cousin est tombé gravement malade.

Des réfugiées d’un camp tchadien participent à des groupes de discussion

DAHA, Tchad, 27 mars 2009 – Depuis la mi-février, plus de 7500 réfugiés sont arrivés à Daha au Tchad, en provenance de la République centrafricaine, déplacés par la violence qui touche ce pays. Daha compte environ 4000 habitants et se trouve à moins de 200 mètres de la frontière entre les deux pays. Plus de 80 pour cent de ces réfugiés sont des femmes et des enfants.

La Journée mondiale de l’eau et la nécessité d’une action mondiale pour l’eau salubre et l’assainissement
NEW YORK, 19 mars 2009 - A l'approche de la Journée mondiale de l'eau, le 22 mars, les projets pour l'eau, l'assainissement et l'hygiène soutenus par l'UNICEF s'efforcent d'améliorer la santé et la survie de l'enfant dans plus de 90 pays en développement.

L'UNICEF aide les familles qui fuient les violences en République centrafricaine
DAHA, Tchad, 18 février 2009 – Musa est tranquillement assis sur un tapis sous un petit abri d'herbe et, dans son regard, la confusion est évidente. L'enfant, âgé de quatre ans, est récemment arrivé à Daha, un petit village d'un secteur isolé du sud-est du Tchad près de la frontière centrafricaine.

Mia Farrow regarde des enfants retourner à l’école dans le nord de la République centrafricaine
KAGA-BANDORO-KABO, République centrafricaine, 27 juin 2008 – Au cours de sa récente visite dans les régions du nord de la RCA, l’Ambassadrice itinérante de l’UNICEF Mia Farrow a pu observer de ses propres yeux la réouverture des écoles. Une initiative qui permet d’améliorer la vie des enfants touchés par le conflit.

A la suite de l’augmentation du nombre d’enlèvements, l’UNICEF lance un appel aux gouvernements pour protéger les enfants.
PAOUA, République centrafricaine, 20 juin 2008 – A l’ombre de la véranda, Harouna Garga, 5 ans, et sa soeur Beldo, 7 ans, sont assis en toute sécurité sur les genoux de leur père dans la propriété familiale de Paoua, au nord-ouest de la République centrafricaine. Il y a trois ans, leur vie n’était pas aussi sereine.

Mia Farrow plaide pour un soutien aux familles « abandonnées » en République centrafricaine
NEW YORK, États-Unis, 10 juin 2008 – L’Ambassadrice itinérante de l’UNICEF, Mia Farrow, a eu aujourd’hui ces mots pour décrire la situation de la population de République centrafricaine : « sans aucun doute, c’est la population la plus délaissée de la terre. » Elle a appelé la communauté internationale à soutenir le rétablissement de la paix dans ce pays ravagé par la violence.

Mia Farrow, Ambassadrice itinérante de l’UNICEF demande que la communauté internationale épaule davantage la République centrafricaine
BANGUI, République centrafricaine, le 23 mai 2008 – Mia Farrow, Ambassadrice itinérante de l’UNICEF a terminé sa visite d’une semaine en République centrafricaine en demandant que la communauté internationale aide davantage cette petite nation très pauvre.

En République centrafricaine, le centre Voix du Coeur aide les enfants à se remettre des violences subies
BANGUI, République centrafricaine, 21 février 2008 – Louis, 5 ans, rit en chantant au centre Voix du Coeur, qui offre un foyer à certains des enfants les plus vulnérables de la République centrafricaine (RCA).

La campagne d’élimination du tétanos est axée sur les femmes, les enfants et les communautés pygmées
LOBAYE, République centrafricaine, 29 janvier 2008 –Kpa, âgé de un mois, souffre depuis sa naissance d’une forte fièvre et de graves spasmes musculaires, sans pouvoir manger – tous les symptômes classiques du tétanos néonatal. Afin de sauver son bébé, Tatyana a quitté sa communauté pygmée Aka, au coeur de la forêt, et a marché plus de 15 km pour trouver un hôpital.

Des centres d’alimentation thérapeutiques sauvent des vies et soutiennent les familles en RCA
BOSSANGOA, République centrafricaine, 7 janvier 2008 – Dans une région ravagée par plus de dix ans de guerre, les occasions d’emplois sûrs et les services sanitaires restent bien rares à Bossangoa. Marie-Ange a 23 ans et elle est la mère de deux enfants. Elle déclare que, depuis que son mari l’a quittée, chaque jour a été une lutte pour joindre les deux bouts.

L’histoire de Neige : se remettre après avoir souffert de malnutrition en République centrafricaine
BOSSANGOA, République centrafricaine, 25 octobre 2007 – Neige rit timidement et se cache sous le châle de sa grand-mère. Elle est âgée d’à peine trois ans et elle vit avec les 11 membres de sa famille dans un logement minuscule sur les rives de l’Ouham, dans le nord de la République centrafricaine (RCA).

Des écoles provisoires offrent des conditions de vie normale aux enfants déplacés par le conflit
BANGUI, République centrafricaine, 17 septembre 2007 – Agnès Sadoua, 7 ans, affiche un grand sourire lorsqu’elle parle de sa passion pour l’école, ses amis et sa famille. Pourtant, il y a juste quelques mois, Agnès et sa mère ont été obligées de quitter leur maison pour se lancer à la recherche d’un lieu sûr dans la brousse entourant  leur ville de Pauoa.

En République centrafricaine, l’UNICEF apporte son aide pour libérer les enfants des forces rebelles
GORDIL, République centrafricaine, 2 août 2007 – « Quand je leur ai tiré dessus, ma tête s’est mise à tourner et je me suis évanoui », se souvient Ahmed, un soldat qui affirme avoir 16 ans, même s’il paraît bien plus jeune.

Enfants soldats démobilisés en de République centrafricaine
NEW YORK, USA, 21 mai 2007 – L’UNICEF a annoncé que des négociations ont commencé avec des groupes de rebelles du nord-est de la République centrafricaine pour que les enfants soldats soient libérés et puissent rentrer chez eux.

Mia Farrow se rend en République centrafricaine, un pays touché par un conflit
BANGUI, République centrafricaine, 13 février, 2007 --  Au cours d’une cérémonie organisée à la hâte, le Président de la République centrafricaine François Bozizé décerne à l’Ambassadrice itinérante de l’UNICEF Mia Farrow la médaille d’honneur présidentielle, en reconnaissance de ses services à sa nation.

Un million de personnes affectées par le conflit en République centrafricaine
NEW YORK, Etats-Unis, 21 décembre 2006 – Près d’un million de personnes sont affectées par les combats actuels dans le nord de la République centrafricaine (RCA). Le conflit entre le gouvernement et les forces rebelles, « oublié » par la communauté internationale, a obligé environ 220 000 personnes à fuir leurs habitations.

Briser l’engrenage de la pauvreté : le programme de l’UNICEF pour la petite enfance en République centrafricaine
BANGUI, République centrafricaine, 23 mai 2006 – La pauvreté est largement répandue en République centrafricaine. Après des années d’insécurité et d’instabilité, pendant lesquelles le gouvernement n’a pas suffisamment investi dans le secteur social, le pays est plongé dans une crise grave.


 

 

 

 Version imprimable

Recherche