Brésil

Des enfants « super agents de santé » aident le Brésil à réduire le nombre de décès évitables d'enfants

Regardez Nicole, 9 ans, expliquer à son camarade Miguel, 4 ans, l’importance de la vaccination. Nicole fait partie du programme « Enfant super agent de santé » au Brésil, un programme qui donne aux enfants les connaissances nécessaires pour faire en sorte qu'eux-mêmes et leurs camarades restent en bonne santé.  Regarder dans RealPlayer

 

Par Kent Page

Le Rapport de 2013 intitulé S'engager pour la survie de l'enfant : une promesse renouvelée, montre que d'importants progrès ont été réalisés dans la réduction de la mortalité de l’enfant dans toutes les régions du monde et à tous les niveaux de revenu national. Il faudra cependant progresser bien davantage pour que le monde atteigne l'Objectif du Millénaire pour le développement no. 4 - réduire la mortalité des enfants de moins de 5 ans des deux tiers d'ici à  2015. La série Web de l'UNICEF sur Une promesse renouvelée est axée sur plusieurs programmes efficaces et novateurs qui ont contribué à sauver la vie de millions d'enfants un peu partout dans le monde.

En 2012, le Brésil a atteint l'Objectif du Millénaire no. 4. Les disparités observées dans ce pays signifient cependant qu’il reste bien du travail à faire, en particulier dans certaines communautés pauvres et au sein des groupes marginalisés comme les Afro-Brésiliens et des peuples autochtones. Comme l'ont montré des programmes aussi divers que le programme Mères sociales, le Réseau Stork, le programme Mère Kangourou et le programme « Enfant super agent  de santé », le Brésil continue d'innover et de faire des progrès en faveur de la santé des moins de 5 ans et des mères.

Ces « enfants super agents de santé » sont des super-héros à part entière. Ils aident le Brésil à réduire le nombre de décès d’enfant évitables en expliquant les vaccinations, les questions d'hygiène et la santé à leurs camarades.

FORTALEZA, Brésil, 16 octobre 2013 – «  Hé, Miguel,  dit Nicole en s’asseyant à côté de lui à une table en plastique, tu sais pourquoi les vaccinations sont importantes ? »  Miguel a l’air fasciné par le sourire affectueux de Nicole, mais il faut dire qu’il n’a que quatre ans et qu’il n’a pas l’air de savoir ce que la réponse devrait être.

Pas de problème ! Nicole a la réponse, elle, et elle sait comment l'expliquer à Miguel. Elle n’a que 9 ans mais Nicole est déjà un « enfant super agent de santé », un agent dûment formé.  « Les vaccins aident à garder des enfants comme nous en bonne santé », dit-elle à Miguel en lui tenant les mains. « Grâce aux vaccinations, tu évites les maladies graves».

Les Super-héros expliquent les vaccinations

Les deux enfants sont vêtus de leur uniforme scolaire, un gilet blanc et jaune avec un grand soleil jaune qui sourit. Nicole et Miguel vont à Escolinha Sol (École du Soleil) dans une communauté pauvre de Fortaleza. L'école dépend des dons et des bénévoles pour sa survie.

Nicole a appris ce qu’elle sait des vaccinations, de l'hygiène et de la bonne santé auprès d’étudiants en médecine des universités locales qui se portent volontaires pour transmettre ces informations à chaque nouveau groupe d’ « enfants super agents de santé ».

Comme tout super-héros qui se respecte, Nicole enfile un costume quand elle joue son rôle de Super-agent de santé de l’enfant. Il s'agit d'un simple haut couleur bleu ciel qu’elle porte au-dessus de son gilet,  mais, comme pour tout uniforme, après l’avoir mis, elle semble avoir plus d’assurance. Elle prend le temps de réfléchir à ce qu'elle va dire avant de s’asseoir à côté de Miguel.

Image de l'UNICEF
© UNICEF/2013/Page
Nicole raconte à Miguel que certains vaccins sont administrés avec une seringue dans le bras. Elle enseigne également à ses camarades l'importance d'une bonne hygiène et d'autres pratiques qui favorisent une bonne santé.

« Les vaccins sont donnés de deux façons, dit-elle au petit garçon. La première, c’est par une aiguille qui va dans ton bras. »  Avec son index, elle montre à  Miguel l’endroit du bras où l'injection se ferait. « L'autre façon, c’est de te donner une goutte qui va dans ta bouche et que tu dois avaler. Ouvre ta bouche, on va faire semblant »,  dit-elle. Miguel ouvre consciencieusement sa bouche, et Nicole fait semblant de placer une goutte dans sa bouche, et tout se termine dans un éclat de rire.

Super agent de santé,  super résultat

Nicole est un des nombreux « super agents de santé » à Escolinha Sol. Ce programme s’inspire du programme national de la santé du Brésil qui depuis les années 90, a été l'un des facteurs les plus importants de la réduction des taux de mortalité des moins de 5 ans dans le pays.

Les agents de santé, qui font du porte à porte dans les communautés à travers tout le pays, jouent un rôle crucial dans la réduction du nombre de décès d'enfants imputables à la pneumonie, la diarrhée et la malnutrition. Ils aident à élargir la couverture de la vaccination contre les maladies infantiles évitables comme la rougeole, et enseignent aux familles l'importance de l'hygiène.

Les efforts, originaux et couronnés de succès, déployés par le Brésil dans la réduction de la mortalité infantile sont le symbole d’Une promesse renouvelée, cet engagement signé par 176 pays (dont le Brésil) et en vertu duquel les pays signataires s’engagent à accélérer la baisse de la mortalité de l’enfant. Pour progresser dans la réduction du nombre de décès d'enfants évitables, il faut des efforts concertés de la part des gouvernements, de la société civile, des organisations confessionnelles, du secteur privé, des communautés, des familles ... et d’enfants dévoués comme Nicole.

Il reste encore du travail à faire car les disparités au Brésil font que dans de nombreuses communautés pauvres - comme celle de Nicole - et parmi les groupes marginalisés, notamment les peuples autochtones du pays,  le taux de mortalité des moins de 5 reste préoccupants et doit être réduit.

En attendant, il faut plus de super-héros et ce programme d’éducation à la santé par l’intermédiaire d’enfants est en train d’être élargi à d'autres écoles du Brésil.


 

 

Photographie : S'engager pour la survie de l'enfant

Une promesse renouvelée


Pour plus d'information 
A Promise Renewed  
(Site web en anglais)

Au Tchad, lutter contre la crise nutritionnelle est loin d’être facile
 avec vidéo

L’amélioration de l’approvisionnement en eau et de la nutrition dans les villages éthiopiens pose les fondations d’un avenir meilleur
 vidéo en anglais

Des enfants « super agents de santé » aident le Brésil à réduire le nombre de décès évitables d'enfants
 vidéo en anglais

En Ouganda, une combinaison d’ancien et de nouveau permet de réduire les décès d’enfants
 vidéo en anglais

La prestation de soins essentiels aux nouveau-nés et aux mères dans trois upazilas au Bangladesh
 vidéo en anglais

Un agent sanitaire en première ligne pour réduire la mortalité infantile au Brésil
 vidéo en anglais

En Éthiopie, un important programme utilisant des agents sanitaires a permis de réduire la mortalité de l’enfant dans tout le pays
 vidéo en anglais

En République centrafricaine, le porte à porte permet de s’attaquer à la malnutrition

En Haïti, les cliniques d'urgence aident à réduire les décès maternels et néonatals
 vidéo en anglais

Au Mali, une meilleure information sur l’allaitement au sein sauve des vies d’enfants

En Angola, une recette du bonheur pour mettre fin aux décès d’enfants évitables

Dans une région relativement calme du Mali, un programme veut faire baisser le nombre de décès dus au paludisme

En Éthiopie, davantage de mères séropositives mettent au monde des bébés exempts du VIH

Un Appel à l'action : éliminer les décès évitables des enfants
 vidéo en anglais

Un Appel à l'action : saisir l'occasion de sauver des millions de vies
 vidéo en anglais

Recherche