Brésil

Un centre d’accueil offre aux jeunes Brésiliens une alternative pour étudier

Image de l'UNICEF
© UNICEF video
Le Centre d’accueil pour enfants et adolescents, qui bénéficie du soutien de l’UNICEF et est parrainé par le Secrétariat municipal de la santé du Brésil, permet de garantir aux jeunes l’accès à des activités culturelles, pédagogiques et sportives.

Par Thomas Nybo

VIÇOSA DO CEARÁ, Brésil, 28 décembre 2007 – Pendant des années, les mères de la petite localité de Viçosa do Ceará ont tenté d’assurer à leurs enfants un environnement protecteur dans lequel on leur offrirait les possibilités dont ils ont besoin pour échapper à la pauvreté.

Elionete Maria Dos Santos est une mère de quatre enfants qu’elle a du mal à élever avec le modeste salaire de son époux. La famille craignait que, en l’absence d’aide extérieure, les enfants ne finissent dans la rue ou ne tombent dans la criminalité.

Mais ces craintes se sont dissipées avec la création d’un Centre d’accueil pour enfants et adolescents, soutenu par l’UNICEF et parrainé par le Secrétariat municipal de la santé du Brésil. La mission du centre est de garantir aux jeunes des milieux défavorisés l’accès à des activités culturelles, pédagogiques et sportives.

Se mêler aux autres et apprendre

Au centre, les enfants, répartis en groupe, étudient tout, des chansons et danses traditionnelles aux programmes informatiques. Des répétiteurs s’assoient à leurs côtés, les aidant à apprendre à lire à l’écart des pressions et des contraintes des classes surpeuplées.

Les jeunes ont aussi beaucoup de temps pour se mêler aux autres et communiquer entre eux dans un environnement protégé et sûr.

 « Lorsqu’ils se trouvent dans le centre, on les aide à préparer leur avenir, » déclare Elionete Maria Dos Santos. « Je n’ai pas à me soucier de leurs repas. On leur donne des casse-croûtes et même un déjeuner. »

Réduction de la mortalité infantile

Le Centre d’accueil pour enfants et adolescents se consacre activement à la réduction de la mortalité infantile. Il a embauché plus de cent agents sanitaires qui sillonnent la communauté à motocyclette pour atteindre les secteurs les plus pauvres et les enfants marginalisés. Les agents assurent des services importants comme les consultations prénatales et postnatales.

Un « autobus sanitaire » assure aussi à l’attention des familles toute une gamme de services comme la vaccination ou les soins dentaires.

Le centre offre aussi des possibilités aux parents. Elionete Maria Dos Santos elle-même y reçoit une formation où elle apprend à confectionner des vêtements qu’elle vend pour compléter le salaire de son mari.

Rendre l’enseignement distrayant

Le personnel du centre, dévoué et attentif, fait beaucoup d’efforts pour rendre l’enseignement distrayant et pour encourager les enfants à rester à l’école. « Mon rôle quotidien est d’assurer que les enfants les adolescents étudient vraiment, » affirme Daniela Rufino, une coordinatrice du centre. « Je fais en sorte que les connaissances nouvelles soient apprises et appliquées. »  
Depuis l’ouverture du centre l’an dernier, les enfants d’Elionete Maria Dos Santos ont déjà commencé à avoir de meilleures notes et ils s’intéressent plus à la lecture et aux  études.
« Aujourd’hui, dit-elle, il existe un endroit où nos enfants peuvent passer la journée à se consacrer à diverses activités et à apprendre des choses qui leur seront utiles pour leur avenir. »


 

 

Vidéo (en anglais)

Le reportage au Brésil du correspondant de l’UNICEF Thomas Nybo sur le Centre d’accueil pour enfants et adolescents soutenu par l’UNICEF.
 VIDEO  haut | bas

Obtenez des vidéos de qualité professionnelle chez The Newsmarket

Recherche