Bénin

Angélique Kidjo visite des programmes en faveur des enfants vulnérables du Bénin

Image de l'UNICEF
© UNICEF/2009/Asselin
L'ambassadrice itinérante de l'UNICEF, Angélique Kidjo en compagnie d'un groupe d'enfants au Centre Magone de Porto Novo au Bénin. Le centre sponsorisé par l'UNICEF fournit un abri ainsi qu'une une formation formelle et professionnelle aux enfants vulnérables.

Par Gisèle Langue Menye

COTONOU, Bénin, 31 décembre 2009 - L'ambassadrice itinérante de l'UNICEF,  Angélique Kidjo a effectué une visite de deux jours au Bénin, son pays natal, afin de voir de ses propres yeux le déroulement des programmes appuyés par l'UNICEF et qui cherchent à venir en aide aux enfants vulnérables.

VIDÉO : regarder maintenant

À Cotonou, Angélique Kidjo a rencontré 99 enfants au Centre de coiffure "Black Style" (Afro), où elle a rendu hommage aux ONG  qui travaillent en collaboration avec le gouvernement et l'UNICEF pour proposer  des activités de formation professionnelle. 

« Votre éducation est une priorité, » a-t-elle dit. « C'est le moyen pour vous de bâtir votre avenir. « Cela vous donne l'autonomie dont vous avez besoin pour devenir un adulte responsable. » 

À Hindé, un abri tenu par les Soeurs salésiennes,  Angélique Kidjo  a rencontré de nombreux enfants - dont 72 filles qui ont été victimes de l'exploitation économique et du trafic d'enfants. Douze de ces fillettes ont été exclues du systéme scolaire, mais elles suivent maintenant des cours accélérés afin d'avoir une éducation et une second chance.

En sécurité dans des refuges

À la Brigade de protection des mineurs – où près de 1000 enfants ont trouvé refuge en 2009 – Angélique Kidjo s'est entretenue avec le Commissaire Tokpanou, un défenseur passionné des droits de l'enfant.

Image de l'UNICEF
© UNICEF/2009/Asselin
L'ambassadrice itinérante de l'UNICEF, Angélique Kidjo en compagnie d'écoliers au Hinde Home de Cotonou, au Bénin. Tenu par les Soeurs salésiennes, le centre sponsorisé par l'UNICEF fournit assistance et formation aux enfants victimes d'abus et de trafic.

Le centre accueille des enfants vulnérables - aussi bien ceux abandonnés dans les rues que ceux qui ont été victimes de trafic. Le centre reste ouvert bien qu'il ait un besoin désespéré de plus d'assistants sociaux.
 
À Porto Novo, Angélique Kidjo a rencontré des enfants au centre Don Bosco où vivent 137 garçons. Beaucoup d'entre eux ont été victimes de violence, d'abus, d'exploitation économique et-ou de trafic d'enfant. Le centre apporte une éducation accélérée et une formation professionnelle afin de préparer ces enfants à un avenir plus radieux.

À chaque étape de sa visite, les enfants ont décrit à Angélique Kidjo leurs pénibles expériences, se demandant tous  pourquoi la vie avait été si dure avec eux,  tous espérent encore en leur avenir.

Une approche innovatrice
 
Au cours de sa visite, Angélique Kidjo a pris connaissance d'une approcheéducative duale et innovatrice.

Ce programme innovant inscrit les enfants plus âgés, entre 14 et 17 ans, à un programme d'apprentissage d'une durée de trois ans – dans les domaines de la coiffure, de la réparation automobile et des motos, et de la couture. Le gouvernement apporte son soutien en couvrant 90 pour cent des frais, et l'UNICEF contribue pour les 10 pour cent restants. 

À la date d'aujourd'hui, plus d'un millier d'enfants ont bénéficié de ce programme. 

Concluant sa visite, Angélique Kidjo en a appelé à « la responsabilité des parents, des familles et de l'État, pour  respecter le droit de chaque enfant du Bénin à avoir un certificat de naissance, une l'éducation et d'être protégé du trafic d'enfant. »


 

 

Vidéo

La chanteuse et ambassadrice itinérante de l'UNICEF Angelique Kidjo en visite dans son pays, le Bénin, pour y faire la promotion des droits de l'enfant.
 VIDÉO  haut | bas

Recherche