Bénin

Le Maestro Myung-Whun Chung en tournée de plaidoyer pour promouvoir le développement au Bénin

Image de l'UNICEF
© UNICEF Bénin/2008/Van Der Belen
Dans le village rural d'Ilako Abiala, le Maestro Chung a été accueilli chaleureusement par 184 élèves vêtus de leur uniforme kaki fourni par l'UNICEF.

ADJA-OUERE, Bénin, le 5 janvier 2009 - Récemment, Myung-Whun Chung, Directeur de l'Orchestre Philharmonique de Radio France et Ambassadeur de bonne volonté de l'UNICEF, est venu quatre jours sur le terrain au Bénin pour visiter plusieurs programmes soutenus par l'UNICEF et participer à un concert avec des enfants.

« Nous sommes venus ici pour être les témoins directs des programmes financés par l'UNICEF dans différents domaines, comme le VIH et le SIDA, l'eau et l'assainissement, l'éducation et la protection, » a déclaré M. Chung.

Catherine Pontet, Chargée de mission à l'UNICEF France,  a accompagné le Maestro tout au long de sa visite. La délégation comprenait également  trois musiciens de l'Orchestre Philharmonique de Radio France.

Une approche communautaire de la santé
Dans le village d’Adja-Ouèrè, le Maire Djima Fachola a pris la direction de la visite de M. Chung. La délégation a pu s’entretenir avec des agents de santé qui sont engagés dans une approche communautaire de la prévention de la malaria.

M. Chung a pompé de l'eau à la seule source d'eau potable publique du secteur, et située à plus de 5 km à du village. Il a félicité les villageois pour cet accès à de l'eau salubre.

La délégation a aussi visité l'école d'Ilako Abiala , où  sont inscrits 184 élèves. L'UNICEF leur a fourni à tous des fournitures scolaires, comprenant des bancs et pupitres, des manuels, des cartables, des crayons et des uniformes.

Un défi à relever, la stigmatisation
La délégation a focalisé son attention sur les programmes VIH/SIDA soutenus par l'UNICEF France, ce qui comprenait une visite de la clinique prénatale de l'Hôpital de Camp Guezo. Dans cette clinique, on encourage les femmes enceintes à faire le test de dépistage du VIH, pour ensuite proposer aux femmes séropositives des antirétroviraux et de bénéficier d’un suivi médical et psychosocial appropriés, et prévenir la transmission du VIH de la mère à l’enfant.

Image de l'UNICEF
© UNICEF Bénin/2008/Van Der Belen
Lors d'un concert organisé à Cotonou, Bénin, le Maestro Chung (au piano) et trois autres musiciens de l'Orchestre Philharmonique de Radio France ont joué de la musique classique devant des enfants et livrer ainsi un message d'espoir.

Le Dr Alain Azondékon, spécialiste du VIH/SIDA, a souligné que « même si 9 femmes sur 10 qui participent aux visites prénatales sont d'accord pour se faire dépister, la stigmatisation des personnes affectées par le VIH demeure d’actualité. C’est le défi qu’il nous faut relever. »

Mme Pontet a ajouté : « si nous voulons obtenir des résultats dans le domaine du VIH et du SIDA, nous devons faire en sorte que les femmes viennent accoucher à la maternité, acceptent de se faire dépister et s'inscrivent si besoin au programme de traitement. Cependant, nous avons besoin de la collaboration de tous - particulièrement des maris et des beaux-parents - si nous voulons éviter que ces femmes ne se retrouvent en situation de grande vulnérabilité. »

Un Concert pour l'unité et la paix
Le dernier jour de la visite, la délégation a rencontré des enfants inscrits en formation professionnelle font l'apprentissage de la lecture et de l'écriture. En raison de la pauvreté et de l'insuffisance des enregistrements à la naissance, beaucoup d'entre eux ont été victimes du trafic d'enfants et de l'exploitation économique.

Pendant leur apprentissage, ces enfants apprennent un métier comme la coiffure, la cuisine ou la mécanique

En point culminant de la visite, M. Chung a joué du piano pendant un concert consacré aux enfants du Bénin. Avec d'autres musiciens il a exécuté plusieurs morceaux de musique classique, afin d’exprimer une vision commune d'unité et de paix.

 


 

 

Recherche