En bref : Belgique

La Princesse Mathilde apporte son soutien à l’éducation des filles en visitant l’entrepôt de l’UNICEF

Image de l'UNICEF
© AP/John McConnico
La Princesse Mathilde de Belgique visite la Division des approvisionnements de l’UNICEF à Copenhague en signe de soutien.
COPENHAGUE, 16 décembre 2004 – Son Altesse Royale, la Princesse Mathilde de Belgique, a visité, le 7 décembre, le Centre des approvisionnements de l’UNICEF à Copenhague. Cette visite, organisée par le Comité national de Belgique de l’UNICEF, entre dans le cadre de sa campagne « L’école, mon droit ! ».

La Princesse soutient activement la campagne, lancée le 13 octobre de cette année, qui a pour but l’augmentation du nombre d’enfants scolarisés dans les pays en développement.

Lors de sa visite, la Princesse Mathilde a parcouru l’entrepôt, dont la superficie est égale à celle de trois terrains de football et où se trouvent des approvisionnements pour les enfants et leurs familles. Elle s’est particulièrement intéressée à l’ « école en boîte », sorte de valise qui contient des articles allant des crayons aux tableaux noirs. Cette valise permet à 80 enfants de poursuivre leur éducation dans les situations d’urgence et elle constitue l’élément fondamental de la campagne de l’UNICEF Belgique « L’école, mon droit ! ».

Image de l'UNICEF
© AP/John McConnico
La Princesse Mathilde regarde l’intérieur d’une « école en boîte », où se trouve du matériel éducatif pour 80 enfants et un enseignant.
Dans le monde, plus de 120 millions d’enfants ne vont pas à l’école et la plupart d’entre eux sont des filles. La campagne « L’école, mon droit ! » mobilise des fonds afin d’apporter une aide aux programmes scolaires de trois pays : le Niger, la Roumanie et la République démocratique du Congo.

La Princesse Mathilde a également rencontré le directeur de la Division des approvisionnements, Alan Court, apprenant ainsi le rôle essentiel que joue cette Division. Dans les périodes d’urgence, la Division des approvisionnements peut réagir dans les 48 heures et expédier du matériel aux enfants dans le besoin.

La Princesse Mathilde participe aux activités de l’UNICEF depuis 2001. Elle a d’abord été associée au lancement, à Bruxelles, de la campagne « Dites oui pour les enfants ! ». Puis elle a visité le Niger début 2004 en vue de sensibiliser l’opinion à l’éducation des filles. La Princesse Mathilde s’est engagée à apporter en permanence son soutien à l’UNICEF et aux enfants dans le monde.


 

 

Recherche