Bangladesh

Dans les campagnes du Bangladesh, Shakira, Ambassadrice itinérante de l’UNICEF, tend la main aux rescapés du cyclone

Image de l'UNICEF
© UNICEF Bangladesh/2007
L’Ambassadrice itinérante de l’UNICEF Shakira a rendu visite aux enfants du programme d’éducation de base à l’intention des enfants difficilement accessibles dans les zones urbaines (BEHTRUC) de Rajshahi, au Bangladesh. Ce programme bénéficie du soutien de l’UNICEF.

Par Zafrin Chowdhury

PATUAKHALI, Bangladesh, 21 décembre 2007 – Shakira, la chanteuse et musicienne de renommée internationale et Ambassadrice itinérante de l’UNICEF s’est récemment rendue au Bangladesh où elle a rencontré des femmes et des enfants dont les vies ont été bouleversées par le passage du cyclone Sidr.

Shakira a effectué une visite pour évaluer les programmes d’éducation bénéficiant du soutien de l’UNICEF et a écouté avec une très grande attention les histoires personnelles des habitants sur leur souffrance et leurs efforts pour reconstruire leurs vies après la catastrophe.

« Je suis triste de voir ce qui vous est arrivé, » a déclaré Shakira à un groupe de rescapés. « Mais les choses vont de nouveau s’améliorer. J’admire votre endurance et votre patience et tout ce que vous êtes toujours capables de donner alors que vous avez si peu pour vous-mêmes. »

A l’écoute des enfants

Shakira a passé sa première journée de visite à Charkhali, un village isolé du district de Patuakhali où vivaient auparavant 80 familles mais qui a depuis été dévasté par le cyclone. Plus de 70 personnes ont été tuées durant la tempête, des enfants et des femmes pour la plupart.

Pendant qu’elle se trouvait à Patuakhali, Shakira, a fait la connaissance de Neepa, une fille de 11 ans, dans un centre adapté aux enfants qui bénéficie du soutien de l’UNICEF.

Image de l'UNICEF
© UNICEF Bangladesh/2007
Au cours d’une visite dans un centre adapté aux enfants du Bangladesh qui bénéficie du soutien de l’UNICEF, Shakira a fait la connaissance de Neepa, 11 ans. La petite fille a perdu ses deux parents lors du passage du cyclone.

« Je me rappelle mon père qui disait à ma mère qu’apparemment nous ne pourrions pas survivre, » s’est souvenue Neepa en pleurant. « Quand l’eau a commencé à monter, nous avons grimpé en haut du toit. Le vent nous a projetés dans un arbre qui se trouvait à proximité et nous avons passé la nuit entière agrippés aux branches. Nous avons commencé à lancer des appels à ma mère et à mon père mais ils n’ont pas répondu. »

Neepa a perdu ses deux parents durant le passage du cyclone et elle vit aujourd’hui avec sa grand-mère. Elle a chanté à Shakira une chanson parlant de son chagrin. Elle a aussi affirmé que le centre qu’elle fréquente constitue son unique source de joie et de stabilité pendant cette période difficile de sa vie.

« Les espaces adaptés aux enfants sont comme des oasis au milieu des décombres et des ruines où j’ai vu des enfants jouer les uns avec les autres, chanter, danser, lire et dessiner, pour oublier la douleur infligée par la catastrophe, » a déclaré Shakira. « Le monde doit se focaliser sur la création de beaucoup plus d’espaces de ce type, des endroits où les enfants peuvent rester des enfants, même pendant un cataclysme. »

Les chances que mérite tout enfant

La chanteuse colombienne, qui a obtenu deux Grammy Awards, a participé à plusieurs opérations de secours organisées par l’UNICEF après le passage du cyclone en distribuant des vêtements chauds et des trousses familiales pour les femmes et les enfants.

« Je suis venue au Bangladesh pour observer l’impact du cyclone et savoir comment l’UNICEF aborde l’éducation, » a dit Shakira. « Nous avons fait des visites pour observer le fonctionnement de différents programmes d’éducation et nous sommes aujourd’hui encore plus convaincus que l’éducation est un instrument capital pour améliorer les vies des gens. »
Elle a également effectué plusieurs visites d’évaluation des programmes d’éducation et de protection des enfants que soutient l’UNICEF  comme un centre d’enseignement et un refuge pour enfants à risques. Shakira a encouragé les enfants à continuer à travailler et à ne pas abandonner leurs études.

«En faisant un petit investissement en faveur de ces enfants, nous pouvons leur donner les chances qu’ils méritent et nous pouvons bâtir un monde meilleur et plus sûr. Je suis impressionnée en voyant tout ce que peut apporter l’UNICEF avec l’éducation et la préparation à la vie active en s’adressant à des enfants dont les besoins sont différents, » a déclaré Shakira.


 

 

Vidéo (en anglais)

Décembre 2007:
Le reportage de la correspondante de l’UNICEF Kun Li sur la visite de l’Ambassadrice itinérante de l’UNICEF Shakira aux femmes et aux enfants victimes du cyclone dans les campagnes du Bangladesh.
 VIDEO  haut | bas

Obtenez des vidéos de qualité professionnelle chez The Newsmarket

Recherche